Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Vivreaupresent

Articles récents

Frédéric Lopez, une enfance malheureuse

17 Avril 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #stars peoples

 

Derrière son sourire craquant, l'animateur de Rendez-vous en terre inconnue cache une grande blessure.

"Je n'étais pas un enfant désiré et mon père n'incarnait pas la bienveillance. Il n'était que dans le dénigrement et les coups. Pour un fou rire qui l'agaçait, je pouvais me retrouvé enfermé dans un cagibi. J'étais terrorisé. Je suis un résilient " a confié Frédéric.

 

 

  

 
Rediffusion d'une note du 02/03/2012
Lire la suite

Il faut apprendre à refuser, à dire "stop" ou "non"...

17 Avril 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #Psychologie

 

Si vous ne savez rien refuser, vous serez toujours la personne qui essaie de résoudre les problèmes des autres en plus des vôtres, ça fait beaucoup trop... Prenez l’habitude de distinguer ce qui est suffisamment important pour être accepté et pour le reste dite «non». Arrêtez de donner aux personnes qui sont toujours prenantes mais qui veulent une relation à sens unique, pas d’échange ; pas de temps à perdre avec elles. N’essayez pas de plaire à tout le monde et ne vous négligez pas.

 

 

Lire la suite

Connaissez-vous la différence entre comprimés et gélules ?

17 Avril 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #Santé

 

Si des médicaments sont en gélules, c'est parce qu'il est impossible de solidifier le principe actif ou parce que ce traitement réduirait son efficacité. C'est le cas , par exemple, pour des antibiotiques. Certaines gélules résistent à l'acidité de l'estomac.

Même si vous avez du mal à avaler vos gélules, il n'est vraiment pas conseillé de les ouvrir ! La mise en contact du principe actif  avec la salive peut l'altérer. Et, en plus, vous risquez d'être "déçu" par le goût !

 

Lire la suite

Sophie Marceau, une femme raisonnable...

16 Avril 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #stars peoples

 

 

"Nous vivons dans un monde surmédicamenté, parce que c'est dans l'intérêt de l'industrie pharmaceutique, très puissante, de nous faire consommer à tout-va. Allez-y, de toute façon, vous serez remboursez. Pendant très longtemps, j'ai empoisonné mes enfants à leur donner sur ordonnance, des produits dangereux au moindre petit rhume. Et puis, un jour, j'ai dit stop, les charlatans, ça suffit !" a déclaré la belle Sophie au magazine Gala.

 

 

Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

Rediffusion d'un article du 08/03/2013

Lire la suite

Tout ce que vous ne savez pas sur Louis de Funès...

16 Avril 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #stars peoples

 

 

Louis de Funès verrouillait tous les placards le soir et il rouvrait tout le matin... Il avait une trentaine de clés. Il cadenassait les placards, même ceux qui n'avaient pas des objets de valeur à l'intérieur. Son épouse devait attendre de longues minutes avant qu'il trouve la bonne clé qui ouvre le placard où se trouvait une couverture. Louis De Funès avait très peur des cambriolages, comme vous avez pu le comprendre.

Dans sa jeunesse, Louis de Funès fumait 2 paquets de cigarettes par jour. "Il toussait, crachait, et était d'une maigreur impressionnante. Les médecins de l'armée le crurent tuberculeux. En 1937, il fut définitivement écarté du service militaire" a révélé Patrick (un de ses fils qui était radiologue).

 

Enfant, Louis emmenait souvent ses fils visiter... les cimetières militaires. "La mort de son frère au combat n'était pas étrangère au recueillement devant les victimes de la guerre" a narré son fils Olivier.

 

 

Source : "Ne parlez pas trop de moi, les enfants" de Patrick et Olivier de Funès, aux éditions du Cherche Midi (17 euros)

 

Afficher l'image d'origine

 

Afficher l'image d'origine

 

Afficher l'image d'origine

Source : "Ne parlez pas trop de moi, les enfants" de Patrick et Olivier de Funès, aux éditions du Cherche Midi (17 euros)

 

Rediffusion d'un article du 02/02/2013

Lire la suite