Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Vivreaupresent

Articles récents

Evitez le catastrophisme, relativisez !

22 Septembre 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #Psychologie

 

  

Les nouvelles font grise mine ? Après un bilan honnête, faites la part des choses, sont-elles si terribles que cela ? Le monde s' écroule-t-il vraiment ? Vous constaterez que tout n'est pas si épouvantable autour de vous...

 

Lire la suite

Hélène Ségara a dû se faire poser un implant derrière l'œil pour conserver la vue

22 Septembre 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #stars peoples

 

« J'ai décidé d'arrêter mes traitements qui étaient très lourds. On m'a mis un implant derrière l'œil:sweat: », a assuré Hélène Segara. Est-ce raisonnable d'arrêter les traitements ?

La cortisone que prenait Hélene a parfois comme effet secondaire de faire gonfler le visage, et ce fut vraisemblablement le cas pour elle. 
 « Les médecins n'ont toujours pas découvert ce dont je souffre », a confié Hélène Segara.
Ca doit être assez difficile à vivre que de ne pas avoir de diagnostic, de ne pas connaître le nom de sa maladie, quoique parfois pour certaines maladies, je crois qu’il est préférable de ne pas savoir comment la maladie va évoluer... La maladie très rare et non identifiée d’Hélène a failli lui ôter la vue, et ce n’est pas rien...

Hélène Ségara continue à chanter par passion et pour continuer à vivre comme avant cette soudaine maladie. Elle garde le moral et ça c’est le plus important pour elle. 

 

 

 

 

 

 

 

Rediffusion d'une note du 02/11/2014

Lire la suite

Très facile d'avoir un arrêt maladie si on est CRS, c'est même automatique. Selon que vous serez puissant ou misérable...

22 Septembre 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #Traditions des pays, #CRS

 

Pour protester contre la volonté du gouvernement de rogner leurs indemnités, plus de 2000 CRS se sont mis en arrêt maladie, assurent les syndicats.

En pleine journée de manifestations contre la loi Travail, il faudra compter sans les effectifs complets des CRS. Interdits de faire grève, plus de 2000 fonctionnaires ont décidé de se mettre en arrêt maladie ce jeudi, afin de protester contre la volonté du gouvernement de soumettre leur prime d'éloignement aux cotisations sociales. 

Nous avons au moins 2100 collègues en incapacité de travailler ce jeudi midi et ils devraient être 2500 d'ici la fin de la journée. Cela représente environ 60% des 3500 CRS en fonction aujourd'hui", assure à L'Express Yves Lefèbvre, secrétaire général du syndicat Unité SGP-FO. Des gendarmes ont été sollicités au pied levé pour les remplacer, alors que plusieurs cortèges d'opposants à la loi Travail s'apprêtent à s'élancer dans plusieurs villes de France. Tous ne pourront être suppléés.  

Une indemnité journalière de 39 euros
L'intersyndicale, composée d'unions habituellement rivales, Unité SGP-FP, Alliance et Unsa police, a pris la décision d'initier ce mouvement mercredi soir, après avoir reçu un courrier du directeur général de la police nationale, Eric Morvan.  


Ce dernier les informait de la volonté du gouvernement de réduire un avantage réservé aux seuls CRS, en soumettant leur indemnité journalière d'absence temporaire (Ijat, aussi appelée prime d'éloignement), d'un montant de 39 euros par jour, aux prélèvements sociaux et notamment à la CSG. Une mesure évoquée depuis le 21 juillet par le ministère de l'Intérieur. 

"Il nous fallait exprimer notre colère sans délai"
Dans ce même courrier, la DGPN rappelait également aux syndicats la promesse du gouvernement:
une compensation de ces cotisations sociales, grâce à l'augmentation de cette prime, qui devrait passer à 42,79 euros brut début 2018. 

L'intersyndicale, qui dénonçait mercredi dans un communiqué, une "absence de dialogue social" avec le gouvernement, souhaite que ce dossier soit définitivement enterré. "Il nous fallait exprimer notre colère sans délai, commente Yves Lefebvre. Tous ces CRS sont donc sont allés voir leur médecin et ils disposent d'un certificat médical qui atteste de leur besoin de se reposer". Le ministère de l'Intérieur a rapidement réagi à cette fronde, en proposant une rencontre avec les responsables syndicaux, vendredi à 7h30. 

L'escorte de Macron en arrêt maladie
Yves Lefèbvre déplore une "défiance" de Gérard Collomb et de son ministère, "freinés à toute négociation" et réclame de nouvelles discussions sur le traitement de cette indemnité.
Si aucun accord n'est trouvé, prévient le syndicaliste, les CRS pourraient bien de nouveau brandir leurs certificats médicaux. "On peut remettre du coeur à l'ouvrage samedi, lors de la manifestation initiée par les Insoumis, et puis peut-être lors de la journée d'action de la fonction publique", le 10 octobre, prévient-il. 

Pour la petite histoire, Emmanuel Macron a été directement impacté par cette grève qui ne dit pas son nom. En déplacement ce jeudi matin à Marseille, il a dû faire sans l'escorte de 12 motards d'une compagnie républicaine de sécurité, sensée l'accompagner dans son déplacement: tous se sont fait porter pâle. 

 

Les médecins devraient-ils être sanctionnés pour ces arrêts de maladie factices ? La réponse est OUI.

 

 

Voici quelques avis d'internautes : 

tonton67
ils ne sont pas grévistes ! ils sont soit malades, soit en visite médicale ! et ils ont raison ! vu les conditions dans lesquelles ils travaillent.

urbanwolf
Pour ceux qui pleurent car ils ont trois jours de carence. Un policier travail les jours fériés, il est payé 0,97€ ces heures de nuit, il fait 40,3h/semaine. Il est rappelé pendant ces jours de repos. Il a droit à la double sanction pénal/administrative. Il n'a pas le droit de grève. Il doit acheter son propre matériel sunil veut bien bosser. Il se fait instituer en longueur de journée et pourtant ce n'est pas quelques arrête de travail qu'on doit voir, mais le fait que les conditions de travail se détériorent à vitesse grand V, je suis à 400h d'heures supplémentaires que je ne peux pas prendre. Pourtant quant Je me plains, ce n'est pas pour moi, mais pour nos citoyens qu'on veut continuer à défendre.

bellino2
c'est une honte , les petits retraités (1200 euros par mois ) sont obligés de tout déclarer aux impots et les CRS se croient au dessus des lois ? ils ne veulent pas que leur indemnités de déplacement soit environ 7000 euros par ans soit imposable on croit rever les CRS veulent le beurre et l'argent du beurre qu'ils aillent faire les 3/8 a peugeot Sochaux et ils comprendront qu'ils sont des supers privilégiés .

Liloobol
Ça va coûter cher a la secu ..! Et ce sont les retraités qui vont payer avec la CSG

Maer
En fait, ils sont fonctionnaires donc ils n'ont pas de jour de carence, enfin pas encore c'est prévu pour 2018 et encore 1 seul jour contrairement au privé qui en a trois.

Tof777
Que fait la sécu ? 2000 faux "arrêts de travail"/"consultation médicale" ça en fait des médecins à radier non et des fonctionnaires en moins ? Pourquoi les lois ne sont pas les mêmes pour les privés qui se font saigner un peu + de jour en + et pour les fonctionnaires payés avec les sous que justement on nous VOLE ?

oneagain
@yatropdec : 2 000 CRS malades le même jour... hormis une intoxication de grave ampleur, je ne vois pas comment cela est possible ! Les médecins de la Police signent donc des arrêts de complaisance !

oneagain
Médecins complices !

tatoune1
Si je me mets en arrêt et suis contrôlé sans être malade,perte de salaire et potentiellement licenciement pour faute. C'est pas pareil pour eux??

LOUCHEBEM
Si seulement les impôts pouvaient être solidaires !!!!..

Maer
Donc des médecins font des arrêts de complaisance à des personnes qui sont censés représenter la loi, pas de problème !
J'espère qu'ils ne sont pas payés ce jour là parce que ce serait carrément indécent.

 

https://www.20minutes.fr/article/2137051/commentaires/1

 

Le 21 septembre 2017

Lire la suite

Pourquoi dit-on que les Gaulois craignaient seulement que le ciel leur tombe sur la tête ?

22 Septembre 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #histoire

 

  

C'est la question que vous posez toutes et tous.

En 335 av. J.C (eh oui, vous n'étiez pas nés, Messieurs),une ambassade celte rencontra Alexandre le Grand pour conclure un traîté d'amitié. Le roi leur demanda alors de quoi avaient-ils le plus peur, convaincu qu'ils allaient lui répondre que c'était lui qui leur faisait le plus peur. Mais que nenni ! Les Celtes répondirent qu'ils craignaient seulement la chute du ciel sur leur tête, c'est-à-dire la fureur du dieu Taranis.

 

 

 

 

Lire la suite

Soigner rapidement une crise de tachycardie sans aucun médicament

22 Septembre 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #medecines douces

 

Il suffit d'appuyer sur les globes oculaires (sans trop forcer) pendant 30 s de manière à stimuler le nerf vague qui agit comme une pédale de frein et qui va donc ralentir votre coeur. 

 

 

 

Lire la suite