Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Vivreaupresent

Articles récents

Messieurs avez-vous déjà fait l'amour à un matelas gonflable ?

14 Septembre 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #Histoires insolites mais vraies

  

Un Américain a été arrêté dimanche après avoir été surpris par son voisin en train de faire l'amour... à un matelas gonflable dans une ruelle.

C'est un fantasme bien particulier qui pourrait envoyer Edwin Charles Tobergta en prison. Dimanche, cet Américain de 32 ansvivant à Hamilton, dans l'État de l'Ohio, a été arrêté par la police pour "comportement indécent en public". Et pour cause, il venait d'être surpris par son voisin en train de faire l'amour à un matelas gonflable dans une ruelle du quartier !

Selon le témoin, Edwin Tobergta avait alors le pantalon sur les chevilles :lol:et le matelas pneumatique rose de piscine entre ses jambes lorsqu'il l'a découvert non loin de sa maison. Surpris en plein ébat, ce dernier s'est immédiatement enfuit avec son "compagnon en plastique" sous le bras, qu'il venait de voler dans la propriété de son voisin. :lol::lol::lol:

 

Arrêté plus tard dans la journée par la police, Edwin Charles Tobergta a immédiatement reconnu les faits et a été incarcéré. Récidiviste, il avait déjà été arrêté cinq fois pour des faits semblables.:DAu Cincinnati Enquirer, sa grand-mère a expliqué que son petit-fils était atteint de troubles mentaux et qu'il avait besoin d'aide : "Il a beaucoup de problèmes mentaux et a toujours eu une fascination pour le plastique. :DC'est tout et, comme personne ne s'en soucie, nous n'avons jamais pu obtenir les soins appropriés pour Edwin".

 

 

Incarcéré : je trouve que c'est un peu excessif, il n'a pas violé une femme ou une enfant seulement un matelas rose et en plastique... :lol: Cependant, il a certainement besoin de soins.

 

Il semble un peu dérangé mais on voit souvent des personnes qui font l'amour dans des lieux publics et on ne les enferme pas pour autant. Elles savent pertinemment qu'elles seront vues, ce sont des exhibionnistes...              

 

Rediffusion d'une note des années 2010.                   

                                                              

 


 

Lire la suite

Les livres, rien de mieux pour relativiser...

14 Septembre 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #Psychologie

 

Allez à la librairie, à la FNAC, et rendez-vous au rayon biographie ou autobiographie. Choisissez une biographie ou une autobiographie qui vous inspire. Vous verrez en lisant la biographie ou l'autobiographie que la vie de chacun comporte des moments difficiles. Prenez conscience que les drames peuvent aussi nous permettre à "devenir", c'est bien progresser, c'est avancer... dans la vie.

 

 

Lire la suite

Les interventions esthétiques , voici un site génial pour répondre aux questions que vous pouvez vous poser...

14 Septembre 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #beaute, #médecine esthétique, #chirurgie esthétique, #injections, #laser

 

Si vous vous posez des questions sur les injections, le laser, les fils tenseurs, le lifting ou le blanchiment anal, ce site va vous apporter satisfaction. Vous trouverez des infos à foison et de vraies réponses. https://lejournaldemoncorps.fr/ est un site crée par une journaliste spécialisée qui suit avec attention les innovations dans le domaine de l'esthétique. Il y a une partie du site, particulièrement intéressante, où elle évoque les soins à appliquer  après un acte esthétique pour assurer une meilleure cicatrisation et entretenir le résultat.

 

 

Lire la suite

Charles Aznavour et LIza Minnelli se sont aimés

14 Septembre 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #stars peoples

 

«Elle était venue me voir à Broadway. 2 jours après, il y avait le cocktail en mon honneur. Elle était là, dans un coin, timide. Elle m’a dit Je voudrais chanter comme vous» a déclaré Charles Aznavour (89 ans). Liza était issue d’une famille d’artiste et elle avait du témpérament. Liza n’avait que 17 ans et Charles avait 39 ans. Ils ont vécu un an ensemble.

Par la suite, il a tout fait pour rejoindre et chanter avec Liza Minnelli, un peu partout dans le monde. En 1992, ils ont même fait une tournée ensemble.

 

 

source : télé-star

 

 

 

 

Rediffusion d'une note du 1/02/2014

Lire la suite

Tout sur la méchancete et sur les méchants

14 Septembre 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #Psychologie

 
Qu'est-ce que la méchanceté ?

La méchanceté peut être une "réponse" que l'on trouve pour maîtriser un environnement hostile et affirmer son pouvoir sur les autres. Mais elle peut aussi être un comportement pathologique, notamment quand elle se traduit par du harcèlement au travail, par des actes violents chez ceux qui battent leurs enfants ou encore dans le cas extrême des tueurs en série.

Elle est présente dans le monde des enfants, dès le plus jeune âge, mais aussi chez les adultes.

Les causes

Les origines de la méchanceté sont multiples, à la fois innées et acquises.

En effet, nous sommes tous programmés pour répondre à un environnement hostile et donc, pour être méchants. Mais bien sûr, la culture, l'éducation et la famille interviennent aussi.

Les responsables chimiques de l'agressivité sont évidemment les hormones. Et notamment la sérotonine, produite par le cerveau, plus précisément par le tronc cérébral, situé en arrière et à la base du crâne.

Cette hormone intervient dans de nombreuses fonctions : la régulation de la température, le sommeil, l'humeur, l'appétit et la douleur. Mais elle régule aussi les comportements violents et impulsifs. Chez les personnes impulsives et agressives, la transmission de cette hormone dans le cerveau est anormale.

Chez certains, la méchanceté est poussée à l'extrême, ils en tirent même du plaisir. C'est ce que l'on appelle le sadisme. Cette expression est issue du nom du marquis de Sade, qui prenait plaisir à martyriser ses consentantes victimes.

Les désirs de toute puissance et les pulsions sexuelles sont le plus souvent à l'origine des comportements méchants.

La méchanceté n'est donc pas une maladie mais la base de comportements qui peuvent être violents ou maladifs.

Le traitement

Criminels ou ordinaires, les personnes sujettes à la méchanceté se traitent de façon différente, non pas selon la gravité de leurs actes mais suivant l'origine de leur mal.

Lorsque la méchanceté n'est pas calculée et vient de la partie inférieure du cerveau, du cerveau reptilien, on ne peut prodiguer qu'un traitement chimique et médicamenteux. On utilisera, par exemple, des antidépresseurs, qui agissent sur la sérotonine et réduisent l'impulsivité des malades violents.

Et quand la méchanceté est fabriquée par la partie supérieure du cerveau, le cortex, c'est-à-dire quand il s'agit de constructions intellectuelles faites de ressentis, quand on ressasse des obsessions et qu'on tourne en rond, un traitement par psychothérapie est cette fois envisageable et a toutes les chances d'être efficaces.

 

 

 

 

 

Lire la suite