Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Vivreaupresent

Articles avec #psychologie tag

Comment ne pas devenir un bourreau ?

22 Juin 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #Psychologie

 
 
Nous serions tous des bourreaux potentiels. Le contexte, la situation, peuvent être plus déterminants sur nos comportements que nos valeurs, notre personnalité. Au contact de personnes mauvaises, on peut devenir assez rapidement machiavéliques, changer radicalement nos pensées, nos croyances. Le mal l'emporte trop souvent sur le bien...
 
 

Mais il y a une technique infaillible pour ne pas devenir un bourreau, pour rester humain, "normal", jusqu'à notre dernier souffle :  

Il faut faire les choses parce qu'elles ont un sens et jamais par obéissance. Il faut toujours refuser un ordre d'un supérieur hiérarchique ou d'un autre leader ou d'un "ami" vous demandant d'humilier, de battre, de torturer voire de tuer un semblable, un "frère humain".

 

Merci pour elles, merci pour eux. 

 

 

 

 

 

 

Rediffusion

 

Lire la suite

N'accordez pas trop d'importance à vos échecs...

22 Juin 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #Psychologie

 

Avoir de l’audace, c’est prendre le risque d’échouer, et donc d’accepter un éventuel échec. Les audacieux savent tirer des leçons de leurs échecs pour rebondir et réajuster leurs stratégies. En aucun cas, les échecs ne doivent vous faire renoncer à votre objectif. Il faut affronter vos peurs ! Dans l’audace, il faut avoir un peu de courage, et une certaine confiance dans la vie. 
L’objectif est de déterminer ce que vous allez gagner avec votre audace. 

 

 

Lire la suite

Remplacer le devoir par le plaisir.... Ca change la vie

21 Juin 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #Psychologie

 

 

 

Et si nous remplacions le devoir par le plaisir ?

Je dois faire ceci, je dois faire cela '. Dans notre dialogue intérieur, cette phrase revient souvent, comme un leitmotiv. Elle nous met la pression, et nous ôte parfois un peu de joie de vivre. Avec tant de devoirs, nous nous sentons écrasés par notre vie. Et si nous changions de mode de fonctionnement ?

Remplacer le devoir par une motivation.

Quand Odette se dit : ' Je dois faire mon repassage ', que se passe-t-il ? Personne ne l'oblige à repasser, sinon elle-même. Et si cette obligation lui pèse, elle pourrait très bien s'en alléger. Comment ? Elle pourrait bien sûr se dire qu'elle ne repasse pas et remettre à demain…. Ou un autre jour. Elle pourrait aussi décider de porter des vêtements non repassés et préférer avoir du temps à elle que des habits impeccables. Elle pourrait encore mettre en place une stratégie très répandue qui consiste à ne s'offrir que des vêtements ne nécessitant pas de repassage.

Une autre solution, et des plus intéressantes, est de remplacer le début de sa phrase. Odette, au lieu de ruminer une phrase qui commence par
 ' Je dois… ' pourrait se dire en elle-même : ' J'ai envie de …. '
Quelle pourrait être cette phrase ? '
 J'ai envie de me sentir bien dans mon joli chemisier et c'est pour cela que j'ai envie de le repasser. ' Ou bien ' j'ai envie d'avoir toute ma soirée disponible et c'est pour cela que j'ai envie de repasser maintenant '…

 


 

L'intérêt de remplacer nos ' je dois ' par des ' j'ai envie ', c'est que vous allez trouver votre motivation profonde. Vous saurez enfin pourquoi vous vous imposez quelque chose. Et lorsque vous le saurez, vous déciderez soit de continuer votre tâche, soit qu'elle n'a aucun intérêt. Par exemple, Odette, en se prêtant à cet exercice, a décidé de diviser par deux la quantité de son repassage. Se sentir jolie dans un chemisier bien repassé, oui, mais un jean, finalement, le jeu n'en vaut pas la chandelle. Elle l'a laissé de côté pour le porter tel quel.

Quand vous pensez : ' J'ai envie d'arriver à l'heure à mon travail pour parler avec mes collègues avant de commencer ma journée ', vous vous sentez plus heureux, plus joyeux que si vous pensez ' Je dois partir pour ne pas être en retard '…
Ce petit exercice mental vous permet de disposer de beaucoup plus d'énergie pour réaliser les tâches que vous choisissez vraiment de réaliser
. Et il passe aussi au tamis les tâches que vous vous imposez sans raison valable.
Pourquoi peut-on en arriver à s'imposer des actes dont on n'a pas réellement envie ?
C'est que nous possédons une sorte de ' parent intérieur ', un juge, un maître qui est la résultante de toutes les obligations que l'on nous a imposées au cours de notre vie. Nous avons repris à notre compte ces obligations sans décider souvent si réellement nous avions envie de les adopter. Et nous n'en avons même plus conscience. Alors vous avez certainement des injonctions intérieures qui n'ont aucun intérêt. L'idéal est de prendre du recul et de les remettre en question.
Isabelle a appris par ses parents qu'' il faut toujours finir quelque chose avant d'en commencer une autre… ' C'est ce qu'elle tentait de mettre en pratique sans grande conviction. Elle avait envie d'agir autrement. Et elle s'aperçoit qu'elle avance plus rapidement en menant plusieurs tâches de front !
 Pour qu'elle y parvienne, il a d'abord fallu qu'elle remette en question cette injonction intérieure.
' Il faut se démaquiller tous les soirs ' est une injonction des vendeurs de démaquillants ! Il faut boire 1,5 litre d'eau par jour un conseil des vendeurs d'eau minérale qui vient d'être démonté par une étude scientifique…

Alors, prenez de la liberté avec vos devoirs, remettez-les en question et remplacez-les par vos désirs. Vous observerez que vous vous sentirez à la fois plus libre et plus heureuxEt puis apprenez à vos enfants à agir en pensant au plaisir : le plaisir de réussir un examen, le plaisir d'apprendre, le plaisir de découvrir, le plaisir de mener à bien une tâche. Ne les écrasez pas sous des devoirs qui ne les intéressent pas, vous finiriez par les rendre allergiques.

Lire la suite

Faites la paix avec vous-même

21 Juin 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #Psychologie

 

L'essentiel est la considération bienveillante que nous nous accordons aux premières secondes du matin, car trop souvent le regard que nous nous jetons sur nous-même nous condamne. Au lieu de nous focaliser sur nos défauts, nos manques, nos faiblesses, admirons nos qualités, nos richesses.

 

 

 

 

 

 

Lire la suite

Ceux qui veulent gérer la vie des autres, qui se prennent pour des maîtres d'école des années 1950. Qu'est-ce qu'ils sont agaçants !

20 Juin 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #Psychologie

 

Ils veulent éduquer tout le monde. Ils sont des donneurs de leçons. Ils s'érigent en modèle. Avec des enfants, ça peut encore aller, mais avec des adultes, ce comportement est inadéquat, incorrect. Ils prétendent apprendre aux autres comment s'habiller, se coiffer, gérer leur carrière, s'occuper de leurs enfants, leur ordonner des activités de loisirs ou sportives à faire etc. Ils vous considèrent comme une chose qu'ils peuvent façonner selon leurs critères. Ils vous jugent parfois durement et s'emportent si vous vous n'obéissez pas. Ces individus autoritaires, vous offrent le contraire d'une relation égalitaire, vous devez mettre de côté vos désirs personnels, vous êtes maintenus dans un état de soumission, enfermé dans la prison de ces despotes...

Derrière cette façade de monsieur-je-sais-tout se cache en fait une grande fragilité narcissique.

Le mieux, c'est de fuir, vous ne changerez pas ce genre de personnes. Elles vous écraseront toujours, elles vous donneront toujours ce sentiment d'être nul avec leurs interventions intrusives et malvenues souvent accompagnées d'un ton péremptoire.

Lire la suite
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>