Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Vivreaupresent

Articles récents

Voltaire était un homme très raciste

12 Novembre 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #histoire

 

"Les blancs sont supérieurs à ces nègres, comme les nègres le sont aux singes et comme le sont les singes aux huîtres". Cette citation célèbre est-elle celle d'un homme qui avait un QI d’une huître ? :whistle:

 

 

Lire la suite

Sharon Stone est une vraie féministe...

12 Novembre 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #stars peoples

 

Sharon Stone a déclaré ceci : "Quand les femmes refusent de faire l'amour sous prétexte qu'elles ont mal à la tête... il suffit de regarder la tronche de leur mari pour savoir d'où vient leur migraine". 

 

 

 

 

Lire la suite

Janet Jackson, une grande maniaque de la propreté

12 Novembre 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #stars peoples

 

Janet Jackson a 47 ans. Alors qu'elle venait d'embarquer dans un avion pour Los Angeles, elle aurait entrepris de nettoyer son siège à coup de spray antibactérien. En tout 40 min de frottage méticuleux sur un fauteuil de première classe pourtant très propre. Est-ce que son voisin de siège a apprécié ?

 

 

Rediffusion d'une note de nov. 2013

Lire la suite

151 médicaments essentiels sur les 5000 qui sont en vente dans les pharmacies

12 Novembre 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #Actualités, #santé, #médicaments, #potions magiques

 

« 151 médicaments sont suffisants et nécessaires pour soigner 95 % des maladies dont souffrent les Français ». Cette conclusion émane d’un collectif de médecins internistes et généralistes ayant passé au crible les 5000 médicaments disponibles dans l'Hexagone.

 

Résultat de recherche d'images pour "médicaments"

Rediffusion d'une note du 25/03/2015 18:27

 

 

Lire la suite

Une nouvelle rémunération pour les médecins : ils vont gagner plus sans travailler plus voire même travailler moins.

12 Novembre 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #Santé

  

La consultation, payée par le patient, et une prime de la Sécu.

Les patients continueront à payer la consultation au tarif habituel. Ce qui restera d'ailleurs la plus grande partie de la rémunération du praticien. Mais en plus, les médecins pourront toucher chaque année un bonus versé par la caisse primaire d'assurance maladie s'ils sont de bons "élèves".

Une prime calculée en fonction de leur performance. Le montant du bonus, qui pourrait atteindre jusqu'à 10.000 euros, sera ainsi basé sur les objectifs fixés au médecin. Certains objectifs concernent le fonctionnement du cabinet : est-il informatisé ? Le médecin assure-t-il convenablement l'actualisation du dossier médical de ses patients ?

D'autres objectifs concerneront les prescription et les soins : le nombre de patients âgés vaccinés contre la grippe ou le pourcentage de médicaments génériques prescrits. Enfin, les médecins auront des objectifs sur le suivi régulier de leurs patients atteints de maladies chroniques comme le diabète ou l'hypertension.

Selon un texte provisoire, cette prime à la performance pourrait atteindre 8.400 euros par an.

Un changement de philosophie"

La nouvelle consultation "va dans le bon sens", selon l'économiste spécialiste de la santé, Claude Le Pen. Pour lui, il s'agit d'une "solution intéressante qui rompt avec une tradition de moyens. On demande aux médecins d'avoir des résultats : c'est tout un ensemble de choses qui sont susceptibles d'améliorer le service rendu par le médecin à la collectivité". Il estime ainsi que c'est "un changement de philosophie".

 

Généraliser les bonnes pratiques

A la fin de chaque année, la CNAM (Caisse national d'assurance maladie) comptera les points gagnés par le médecin et lui versera la prime correspondant. La Sécu espère ainsi généraliser les bonnes pratiques chez les praticiens pour améliorer encore la santé publique et éviter le gaspillage d'argent.

16.000 médecins généralistes bénéficient déjà de ce système. Ils ont signé un contrat d'amélioration des pratiques individuelles (CAPI) avec la Sécu, qui préfigure ce qui devrait être instauré. A Nice, le Dr Dominique Poggi en fait partie. Selon elle, ce contrat permet de "responsabiliser les médecins". Cette généraliste s'est ainsi "penchée sur sa pratique" et dit s'être remise en question. Mais elle n'a pas rempli la totalité de ses 12 objectifs et n'a donc touché que 2.200 euros, sur les 7.000 qu'elle aurait pu avoir. Une somme qu'elle trouve bien mince au regard des efforts qu'elle a accomplis"...

 

Il est incompréhensible pour moi que cette prime soit encore versée par la sécurité sociale avec l'argent des personnes qui cotisent et qui ont souvent peu de temps libre pour consulter les médecins, contrairement aux retraités et aux oisifs (femmes au foyer, alcooliques et drogués en invalidité...) qui sont de gros consommateurs de médecine, qui abusent souvent du système. La sécurité sociale serait en déficit mais pas pour verser des primes importantes de récompense aux médecins.... Cette prime devrait être payée par les clients réguliers, accros aux médecins. Évidemment, je ne fais pas référence aux véritables malades mais aux faux malades, aux assidus des médecins, qui ont plusieurs RV médicaux et paramédicaux par semaine et pendant des années.

Les mutuelles et les assurances vont devoir considérablement augmenter leurs tarifs en 2012 sinon c'est la clé sous la porte pour elles.

 

 

D'autres avis que le mien :

 

 

Eironons

Qu'on foute la paix aux médecins LI-BE-RAUX. On ne régente pas les prix des plombiers, des maçons et autres artisans! Pourquoi devrait-on enquiquiner des artisans de la médecine???

Qu'on en finisse avec ces brimades et qu'il y ait réellement deux médecines : une médecine publique tarifée et une vraie médecine li-bé-rale, donc librement rémunérée.
Que les meilleurs médecins soient les plus demandés et les mieux payés, c'est justice.

Sinon, la médecine française sera en ruines dans quelques années; c'est déjà bien parti pour...

 

 

 Arnaud de Vendeuvre

 

Le tarif de la consultation de médecin de 23 euros est ridiculement bas.Résident au Brésil je paye au minimum la consultation 150 euros et le dentiste 200 euros la consultation.
Il n´y aura bientôt plus de médecins en France á ce tarif là.





kiki 378

Si les mutuelles ne remboursaient plus les consultations avec dépassement d'honoraires? Que penser d'une consultation de 10 minutes à 70€ ?



Le retour



Prime à la performance...quel terme affreux pour des personnes qui se doivent de part divers serments soigner dans l'intérêt du patient et dans les meilleures conditions pour la société! La santé reste "gouvernée" par le corps médical qui reste d'un libéralisme forcené. Moins de contraintes et plus d'honoraires telle est le l'impression que donne actuellement leurs actions! Et pendant ce temps là les 2/3 de la France se vident de médecins qui s'agglutinent où bon leur semble quitte à pleurer sur leurs "faibles revenus nets" alors qu'ils sont en surnombre au soleil ou dans certaines grandes villes.



Ah bon

Voulez-vous aller sur un chantier et voir combien sont payés les apprentis et combien d'heures ils font eux aussi ? Est-ce plus dur d'être interne ou sur un chantier à 14 / 15 ou 16 ans ? C'est l'ensemble des salaires qu'il faut revaloriser. Trouvez-vous normal que l'interne que vous êtes soit si mal payé et que le chirurgien soit si bien payé ? Nettoyez vos propres grilles salariales et vous aurez tout le soutien de la population.



Jean Soubise



Maintenant faire systématiquement le rapport revenu/longues études, responsabilité, etc........., qui est désormais un refrain bien rodé, ne tient pas.
De nombreuses professions connaissent ces contraintes sans pour autant bénéficier (loin de la) des mêmes revenus.

 

 

Toto turluttu

On ne leur demande pas de travailler 50h pour se gaver, on leur demande d'être efficace

 

Sin Missae

 

Personnellement, je ne me fais jamais rembourser quoique ce soit, même les (rares) couronnes dentaires. Conséquemment je fais en sorte de ne jamais aller voir de médecin, ophtalmologue(1), etc..., celui que je fréquente par quasi obligation étant mon dentiste. Avec 7700€ par mois, ils n'ont pas besoin de MON argent.
Vous avez parfaitement raison en affirmant que les médecins ne sont que des fonctionnaires, et j'ajouterai à votre brillant commentaire que ce système de Sécu finit par nous donner de l'argent pour être malade et garantir les revenus de ces messieurs. Comme dirait Coluche: quand on pense qu'il suffirait de nous arrêter d'être malade pour qu'ils ne touchent plus rien. Arrêter d'être la poule blanche qui a toujours mal à la patte ou à la hanche et CONSULTER, maître mot chaque fois ressorti pour nous culpabiliser, est-ce possible ? Oui, sans doute: déjà l'on voit que lorsque le prix de l'essence s'envole, d'aucuns d'entre nous trouve facilement le moyen de moins se déplacer. Nous trouverons le moyen de nous guérir nous même le jour où la Sécu s'arrêtera... Mais: "Le jour où la Sécu s'arrêt(er)a..." semble plus être le titre d'un film catastrophe qu'une perspective politique. Pour l'heure, la pratique de cette médecine, de cette pharmacie, continue à n'être que de la fumisterie. 

(Dis papa, c'est quoi un ophtalmologue ? C'est un représentant de commerce qui fait vendre des lunettes (pour faire joli).Il est plus que temps d'introduire de la morale dans l'exercice libéral de la médecine.

 

  Retrouvez ces commentaires ici : http://plus.lefigaro.fr/article/remuneration-des-medecins-ultime-seance-de-negociation-20110719-513370/commentaires?page=1

 

Kalinta

 

Les revenus des médecins au tarif sécu sont plus que confortables .Les médecins parlent souvent des cadres pour justifier leur revenus exorbitants. Or un cadre en France ne touche pas 23 euros par 1/4 d'heure voir plus pour les spécialistes . Quant à la responsabilité des médecins , elle est quasiment inexistante devant la justice .Il faut savoir où les médecins sont là pour soigner les gens ou ils sont là pour faire du commerce .S'ils font du commerce , il faut les aligner sur le régime des autres chefs d'entreprises en terme de responsabilité, de retraite , de paiment des cotisations par exemple
 

 

Rediffusion d'une note du 20/07/2011

Lire la suite