Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Vivreaupresent

Articles avec #sante tag

Les vasoconstricteurs ne sont pas des médicaments anodins

30 Avril 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #Santé

  

 

Ce sont des médicaments vendus sans ordonnance, qui sont utiliés pour déboucher le nez, principalement lors d'un banal rhume.

 

Ces médicaments peuvent entraîner de l'hypertension, une crise d'angine de poitrine, des convulsions et un accident vasculaire cérébral.

 

 

 

 

 

Rediffusion d'une note du 12/05/2012

Lire la suite

Les psychotropes ne sont pas efficaces ou si peu, mais ils sont si rentables... pour les laboratoires, les médecins et les pharmaciens

30 Avril 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #santé

 

"Les médicaments disponibles sur le marché laissent à désirer: des patients atteints de maladies comme la schizophrénie, la dépression sévère ou la bipolarité, ne trouvent souvent pas les effets recherchés dans ces médicaments, ou sont incapables de tolérer leurs effets secondaires." déplorait ainsi le psychiatre Richard A. Friedman, le 19 août dernier, dans le New York Times. «Malgré leur incapacité à comprendre comment fonctionnent les psychotropes, les docteurs continuent de dire à leurs patients que leurs problèmes viennent d’un déséquilibre chimique dans leur cerveau.:lol: [...] Cette explication rassure les patients tout en les incitant à consommer ces médicaments,:lol: et cela colle parfaitement avec notre idée selon laquelle les docteurs doivent trouver et détruire tous les maux chimiques responsables de nos souffrances à la fois physique et mentale. Cette théorie n’a peut-être aucun fondement scientifique, mais comme mythe, elle est redoutablement efficace». :lol:

 

Ce n'est pas une révélation, ça fait des années qu'on nous le sérine. 

 

 

Rediffusion d'une note du 05/09/2013

Lire la suite

Les hystérectomies abusives. Les gynécos font l'impasse sur les inconvénients...

30 Avril 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #Santé

 

Extraits de "Mensonges et vérités " de Diona R. KIRCH


"D'innombrables recherches indiquent que la majorité des hystérectomies (ablation de l'utérus) ont été pratiquées inutilement. Si une femme a un cancer de l'utérus, une infection sévère dans la région  pelvienne ou des saignements incontrôlables, dans ces cas l'hystérectomie est justifiée, elle peut sauver des vie.  Mais dans la vaste majorité des cas des hystérectomies sont pratiquées pour des conditions relativement bénignes telles que les fibromes utérins, l'endométriose, des saignements anormaux ou des simples douleurs pelviennes alors que l'hormone naturelle, la progestérone peut souvent aider dans ces cas la. Les chirurgiens recommandant l'hystérectomie préviennent rarement les femmes du taux de décès causés par cette opération, entre une ou deux femmes pour 1000. Cela veut dire qu'entre six cents et mille deux cents femmes meurent chaque année, certaines sans que leur hystérectomie soit nécessaire.

Les conséquences à long terme, si vous survivez à l'opération, sont peu souvent signalées aux futures opérées. Elles ont plus de risque de souffrir d'incontinence avec l'âge, vers soixante ans. Par ailleurs, l'utérus produit une hormone appelé prostacyline qui empêchent les caillots de sang de se former. Son ablation peut => le risque d'une attaque cardiaque. En quelques années après cette ablation de l'utérus,les ovaires s'atrophient et ne produisent plus suffisamment d'oestrogènes et de progestérone, la source principale de ses deux hormones. Les ovaires remplissent plusieurs fonctions dans le corps d'une femme, même après la ménopause. Les affaires se compliquent donc encore plus lorsque sont également enlevés avec l'utérus (la totale). Leur ablation met immédiatement la femme en ménopause. Avec cette déficience hormonale, elle a plus de risque de développer une maladie cardiaque ou de l'ostéoporose, de prendre du poids et de souffrir de dépression.  Heureusement l'ablation des ovaires n'est plus très à la mode. Bref, l'hystérectomie est une castration avec ou sans ovaires. La médecine nous manipule au profit d'intérêts personnels et au détriment de la santé. 1/2 million d'hystérectomies pratiquées aux EU ne sont pas nécessaires, et c'est le résultat d'une pratique douteuse de la médecine. Les gynécologues ont bien plus d'incitations financières que de prescrire des traitements hormonaux. Ces interventions rapportent plus qu'un accouchement... ".

 

Si vous avez envie d'une hystérectomie,cliquez sur ce lien :   http://www.chu-clermontferrand.fr/Internet/Pages/Nos%20H%C3%B4pitaux/Chu%20Estaing/ .Ils détiennent le record d'hystérectomies en France (843 en 2010)...  



 

Cette opération devrait être votre dernière option quand vous aurez tout essayé. Consultez plusieurs gynécologues avant de vous faire opérer. Attention aux accros du bistouri qui vous la proposent d'emblée...

Lire la suite

Les personnes qui se droguent aux antimigraineux...

30 Avril 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #Santé

 

Certaines personnes ont tendance à trop abuser des anti-migraineux. Pendant les phases de migraines, le taux de magnésium chute dans les cellules.  Il faut savoir que le magnésium est le régulateur naturel des récepteurs de la douleur. Quand on en manque (carence en magnésium), c’est le taux de calcium qui augmente dans les cellules et le calcium active les récepteurs de la douleur. Or, plus on souffre, plus on va absorber des cachets pour lutter contre la douleur, sans penser à prendre du magnésium... De plus avec ces drogues, on surmène le foie, parfois jusqu’à l’intoxication. Il faut faire une pause thérapeutique et hospitaliser le patient pendant 8 jours environ, ce qui revient beaucoup plus cher qu’une intervention chirurgicale... La plupart des médecins traitants et des neurologues font les ordonnances, les renouvellent X fois, pour satisfaire les clients (qui viennent acheter leur ordonnance), sans les aviser des dangers potentiels... Il faut garder les clients et les fidéliser.

 

 

Rediffusion d'une note du 02/02/2014

Lire la suite

Le cannabis serait bon pour les poumons

30 Avril 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #Santé

 

  

 

Les  fumeurs de cannabis pour qui la consommation de joint n’aurait que très peu d’effets négatifs, voir des effets positifs. En effet, les participants fumant du cannabis rarement ou de manière modérée, ont affiché une amélioration de leurs capacités pulmonaires à deux tests.

Cette amélioration disparaît pour les participants fumant plus de 20 joints par mois, ces derniers présentant des résultats identiques à ceux de non-fumeurs. Ces résultats varient en fonction de la fréquence et la longévité de la consommation mais, par exemple, pour ceux qui ont fumé un joint par jour pendant sept ans ou un par semaine durant vingt ans, les tests n'ont également révélé aucune détérioration de la fonction des poumons. Une dégradation n’a été constatée que pour les personnes ayant une consommation régulière importante et sur une longue période.

 

  Rediffusion d'une note du 11/01/2012

Lire la suite