Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Vivreaupresent

Articles avec #sante tag

Votre médecin traitant est-il compétent et fiable ? Voici quelques élements de réponses

4 Février 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #Santé

 

  

- La salle d'attente doit être propre, dénuée de bibelots poussiéreux et de magazines vieillots et sales (de 12 mois et plus). 

- Les WC ne doivent pas être aussi sales que des WC publics...

- Le médecin doit prendre le temps de vous expliquer son ordonnance. 

- Les appareils de soins doivent être désinfectés quotidiennement. 

- Un drap en papier sur la banquette où on vous fait allonger pour vous ausculter si nécessaire. 

Le médecin doit se laver consciencieusement les mains avant de vous ausculter. 

- Des horaires de consultation libre pour les petites urgences doivent être aménagés (même si la majorité des consultations se font sur RV pris 2 ou 10 jours à l'avance). 

- Une salle d'attente où on passe 50 minutes ou 3H30 avant d'être reçu est un signe qui ne trompe pas : on est sûr de ressortir plus malade qu'en arrivant et c'est totalement irrespectueux. 

-  Informez-vous sur le nombre de tests mensuels que fait passer votre futur médecin traitant à ses patients (allergie, etc.) 

 - Il doit se souvenir de vous à la 3e consultation voire à la seconde. Il doit se rappeler vos derniers antécédents médicaux et vos allergies médicamenteuses s'il s'intéresse un minimum à vous, sans avoir besoin de consulter le dossier médical...  

- Vous devez pouvoir tout lui dire, vous sentir à l'aise avec lui.  Si vous devez subir une intervention chirurgicale , il doit prendre le temps de vous écouter, de répondre à vos questions et de vous rassurer. 

- Un examen clinique doit durer entre 20 et 30 mn. Sauf pour un simple renouvellement d'ordonnance ou un rappel de vaccin. Le médecin doit faire d'autres examens qu'une simple prise de tension. Ces examens doivent varier en fonction de vos symptômes. 

- Méfiez-vous du médecin qui veut tout faire seul, qui n'a jamais besoin de l'avis d'un spécialiste et de faire confirmer son diagnostic par imagerie médicale. Vous êtes en danger ! 

- Un médecin qui ne fait pas des ordonnances à rallonge est un bon médecin, il ne veut pas vous droguer inutilement. A partir de 3 médicaments, on ne sait plus comment les médicaments interagissent entre eux. Et à quoi bon vous prescrire 3 ou 4 placebos non remboursés par la sécu que vous n'achèterez peut-être pas ! 

- Votre dossier médical doit être mis régulièrement à jour, à chaque consultation. S'il ne le fait pas, fuyez ! Le dossier médical permet le transfert rapide de toutes vos données en cas d'hospitalisation ou de passage chez un confrère. 

Un médecin traitant sérieux doit vérifier la mise à jour de vos vaccinations. Il doit contrôler très régulièrement votre souffle. Il doit vous préconiser les dépistages du cancer de la peau, il doit vous prescrire une mammographie dès 40 ans etc.  

- Il doit accepter les CMU, les vieux, les handicapés, les cancéreux, les femmes et les hommes, les maladies orphelines, les maigres, les gros, les grands, les petits. 

- Si vous avez du diabète, il doit vous orienter vers un ophtalmologue. Un diabète peut provoquer la cécité. Les médecins seniors, 40 ans et +, ne le savent généralement pas. Eh oui, ils ne l'ont pas appris à la fac. S'il ne vous fait pas un courrier pour l'ophtalmo, c'est un signe que c'est un ignare, qui ne s'intéresse pas à son métier, qui ne s'informe pas... 

- Si vous avez une angine, le médecin ne doit pas vous donner systématiquement un antibiotique. Il doit utiliser les derniers tests de diagnostic rapide pour savoir s'il s'agit d'un virus ou d'une bactérie. http://www.ameli.fr/professionnels-de-sante/medecins/votre-caisse-eure/nos-services-et-imprimes/test-de-diagnostic-rapide-de-l-8217-angine_eure.php

 

 

 

 

 

 

 

Lire la suite

Pour une angine blanche, les antibiotiques sont-ils indispensables ?

4 Février 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #Santé

 

La réponse est NON.

Il faut savoir que la grande majorité des angines, qu’elles soient rouges ou blanches, est causée par un virus contre lequel un antibiotique est inefficace. Si votre médecin est un minimum consciencieux, il va pratiquer un streptotest, c’est un prélèvement près des amygdales avec une sorte de grand coton-tige. Ca lui permettra de déterminer si l’angine est causée par  un streptocoque A (une bactérie).  Si c’est le cas, il prescrira des antibiotiques.

Lire la suite

Démangeaisons ou gènes anales, qu''est-ce que vous avez ?

4 Février 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #Santé

 

Les causes les plus fréquentes sont :

  • des hémorroïdes
  • parasites intestinaux (oxyures)
  • eczéma
  • mycose
  • psoriasis
  • allergie
  • herpès génital étendu
Lire la suite

Vous avez un bouton douloureux ou qui démange, qu'est-ce que vous avez ?

3 Février 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #Santé

 

Les maladies éventuelles qui se traduisent ainsi sont :

  • piqûre d'insecte
  • furoncle
  • varicelle
  • zona
  • rougeole
  • roséole
  • scarlatine

 

Lire la suite

Les petits problèmes gynécologiques : irritations, démangeaisons, pertes blanches....

3 Février 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #Santé, #irritations, #mycoses, #démengeaisons

 

Vous ressentez des irritations ? Il faut savoir que des erreurs d'hygiène peuvent agresser votre muqueuse. Ca peut être le cas si vous utilisez des produits non adaptés comme le savon de Marseille, qui est très asséchant, déshydratant, ou des gels douches parfumés. Ou pire, si vous vous lavez avec des produits antiseptiques très irritants. Ne cherchez pas plus loin... Autre mauvaise habitude, le port de protège-slips en quasi-permanence ou en permanence,et même sans être ménopausée. Pourquoi ? Parce qu'ils absorbent l'humidité de la zone génitale, assèchent la vulve et favorisent les désagréments. L'épilation peut => des irritations et des lésions voire des infections. Les épilations à la cire et au rasoir peuvent => ce genre de désagrément. Choisissez un cabinet d'esthétique où les règles d'hygiène sont respectées. L'épilation définitive au laser est loin d'être anodine sur une zone intime. Pourquoi ? Parce qu'elle retire le poil, mais aussi le follicule pileux, qui est une glande lubrifiante. Cela peut => des irritations à vie et une sécheresse intime définitive, mais le professionnel qui pratique le laser ne va pas vous le dire... Une autre cause possible : une maladie de peau comme un eczéma allergique, un psoriasis ou une dermite irritative. Que faire ? Utilisez des produits dédiés à l'hygiène intime. Beaucoup de médecins conseillent désormais un simple lavage à l'eau mais d'autres soignants prétendent que l'eau déshydrate la muqueuse et aggrave la sécheresse locale. Je pense que les seconds ont raison... Bannissez toute toilette interne et les douches vaginales pour aller mieux. Une maladie de peau ne peut pas être confondue avec une mycose car dans le cas d'une maladie de peau, vous n'avez pas de pertes vaginales alors que dans une mycose vous en avez. Ne surtout pas utiliser un antifongique dès que ça gratte ! Pourquoi ? parce que ça aggrave la dermatose. Il faut parfois voir 3 à 7 gynécologues (en moyenne) avant de trouver le bon traitement. Pour une mycose, on a des démangeaisons très importantes, voire des brûlures, au niveau de la vulve, parfois jusqu'à l'anus.Si vous avez une mycose, votre vulve est généralement rouge et vous avez des pertes blanches très épaisses. Cette infection très fréquente touche à la fois le vagin et la vulve. Les causes de la mycose sont la prise d'antibiotiques, un diabète, des habitudes d'hygiène néfastes...Il faut prendre des ovules (Monazol) contre la mycose, en vente libre. Si ça ne fonctionne pas, consultez votre gynécologue. Utilisez un produit d'hygiène intime, l'usage de produits trop agressifs ne permettent pas de guérir, bien au contraire...

 

La consultation était gratuite. ;)

Lire la suite