Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Vivreaupresent

Articles récents

Quelques trucs contre le trac qui nous pourrie la vie

4 Mars 2013 , Rédigé par Authentiqua

 

 

 

 

 

 

On est peu à y échapper

- La veille : organisez une diversion, repas au restaurant, cinéma, nuit avec un nouvel amant
- Endormez vous avec une bonne fatigue physique
- Répétez-vous que tout se passera bien
- Visualisez la situation, l'évènement que vous appréhendez , imaginez son déroulement avec une fin heureuse
- Rappelez-vous qu'il y a des choses pour lesquelles on ne peut rien
- Allez au hammam, prenez un bain : la chaleur libère des endorphines qui restaurent le plaisir et la confiance en soi.
- Anticipez l'action, la répéter si c'est possible, préparez soigneusement les détails techniques.
- Prévoyez des solutions de rechanges
- Fuyez l'anxiété des autres
- supprimez le café
- faites une cure de magnésium ou prenez un sédatif
- Mangez du chocolat : la thiamine qu'il contient est un régulateur


Le jour J


- Fermez les yeux et évadez-vous une fraction de seconde
- Ouvrez la bouche pour décompresser et retrouver votre équilibre intérieur
- Baillez pour débloquer votre gorge
- Fixez votre interlocuteur entre les sourcils pour éviter d'être intimidé par son regard.

Lire la suite

Une petite devinette

4 Mars 2013 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #Humour

Quel est le contraceptif le plus utilisé par les femmes et sans aucun effet secondaire ?

 

 

Le mal de tête.

Lire la suite

Les pratiques très douteuses des laboratoires pharmaceutiques

2 Mars 2013 , Rédigé par Authentiqua

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les visiteurs médicaux ont pour objectif de placer les produits auprès des médecins. Certains de ces délégués médicaux ne cachent pas qu'ils font du marketing et qu'ils sont là pour se prendre une part de gâteau. Ils nouent des liens très chaleureux avec les médecins.

Les "génériqueurs" (sociétés spécialisées dans la production de médicaments génériques) n'hésitent pas à casser les prix pour être sûrs de vendre leurs produits. Ils permettent ainsi à des pharmaciens peu scrupuleux de réaliser jusqu'à 70 % de marge. Prenons un exemple concret : un médicament coûtant 5 euros après ristourne légale de 15 % est en fait acheté à seulement 1,5 euro par une officine, qui va le revendre 6 euros...

 


Source : "les infiltrés" (France 2)

 


 


Lire la suite

Cancer du col de l'utérus : l'intérêt du vaccin est enfin mis en doute

1 Mars 2013 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #Santé

 

 

 

 

La meilleure des préventions contre le cancer du col de l'utérus reste le frottis. C'est ce qu'affirme un collectif de médecins de l’île de la Réunion, qui a mis en doute lundi les bénéfices du vaccin Gardasil, dans une lettre adressée au ministre de la Santé. Ces médecins se disent «très préoccupés» par les campagnes de vaccination contre le cancer du col. Depuis 1980, on assisterait à  une baisse régulière du nombre de nouveaux cas et de la mortalité liée à cette affection». Selon eux, le dépistage régulier par un frottis est la «seule et unique» cause de cette baisse. Le Dr Philippe de Chazournes observe ainsi que «le millier de femmes (1.067 décès estimés pour 2005) qui meurent chaque année en France de ce cancer sont essentiellement des femmes qui n’ont pas été suivies régulièrement par frottis».
Ces médecins font plus que rappeler la nécessité du frottis : ils vont jusqu'à contester que l'efficacité du vaccin Gardasil soit démontrée. Il s'agit de l'un des deux vaccins commercialisés en France et remboursés par la sécurité sociale. Le Dr de Chazournes s'inquiète également de ce que la vaccination de femmes déjà porteuses des virus cancérogènes ne conduise potentiellement à les exposer à un «risque plus important de développer des lésions précancéreuses sévères».

Dans une lettre ouverte datée du 10 juin, le médecin demande à la Haute Autorité de santé (HAS) de constituer au plus vite un nouveau groupe de travail, «sans conflits d'intérêts majeurs avec l'industrie», visant à promouvoir le dépistage du cancer du col de l'utérus par le frottis. Selon le Dr de Chazournes, à lui seul, un frottis régulier permettrait «d'entraîner la disparition de la mortalité par ce cancer».

 

 

Un  frottis est préconisé tous les 3 ans pour toutes les femmes qui ont eu des rapports sexuels. Si vous avez des pertes de sang, il est indispensable de consulter un médecin traitant ou un gynécologue même si vous avez fait un frottis il y a seulement 1 an. Il sera nécessaire d'en refaire un, car un cancer ne met pas des années pour se développer... C'est un conseil d'amie.  

 

 

Les frottis ne sont valables que s'ils sont effectués dans les règles de l'art. Un frottis ne se fait pas n'importe quand et n'importe comment !

 

Le frottis doit être effectué en dehors de la période des règles ou de saignement, à distance des rapports sexuels (48 h), pas après une toilette vaginale et pas après la mise en place d'ovules ou de crème. Il doit être fait entre dixième et le vingtième jour après le début des règles et un mois après le traitement d'une éventuelle infection cervico-utérine.

Si vous ne respectez pas ces recommandations, vos résultats peuvent être malheureusement faussés avec les conséquences dramatiques que ça peut avoir pour vous, Mesdemoiselles et Mesdames. La secrétaire médicale  ou le ou la gynécolgue doivent vous interroger sur ces différents points avant de réaliser un frottis. Si ce n'est pas le cas, le médecin n'est pas sérieux et vous devez consulter un autre médecin qui fait son travail consciencieusement.

 

 

Ce test n'est pas infaillible. Ainsi si le frottis a lieu à un moment du cycle où il n'y a pas assez de glaire cervicale ou que le geste n'a pas été réalisé correctement par le gynécologue désinvolte, les résultats sont erronés. Il doit le faire  AVANT le toucher vaginal.

 

Il existe deux techniques de frottis et, c'est le médecin qui choisit celle qui préfère : frottis conventionnel sur lame, le plus ancien et encore le plus utilisé chez les médecins seniors (les 40 ans et plus), ou frottis en  couche mince en milieu liquide, qui permet en cas de découverte d'anomalies cellulaires de pratiquer une recherche d'ADN du papillomavirus sur le même prélèvement. Autre avantage, il diminue le nombre de frottis ininterprétables mais pas souvent signalés aux patientes. La majorité des gynécologues se font envoyer les résultats du labo en double exemplaire en prétextant "ne pas vouloir inquiéter inutilement les patientes"... Elles ne reçoivent pas les résultats du labo alors il est aisé de leur dire que "tout est bon, ne vous inquiétez pas". Peu de gynécologues donnent un exemplaire à leurs clientes à la consultation suivante. Quant à celles de passage... ou celles qui ne consultent que tous les 3 ou 4 ans, elles n'auront même pas les résultats verbalement.

 

Il faut, théoriquement, commencé ses frottis dès 25 ans jusqu'à 65 ans. Et même si on a cessé d'avoir une activité sexuelle, car le HPV peut rester longtemps silencieux. Il n'est pas utile de commencer à 17 ans car il faut compter un temps de latence (environ 10 ans) avant de voir les premières anomalies apparaître. 

 

Les deux premiers frottis se font à un an d'intervalle. S'ils sont normaux , on passe à un frottis tous les 3 ans. 

 

 

 

 

A qui s'adresser pour faire un frottis ?

 

A son médecin traitant si on a plus de 35 ans. Pour les jeunes femmes (15-34 ans) à un gynécologue.

Vous pouvez aussi faire des frottis dans les centres d'examens de santé de l'assurance maladie, les centres mutualistes, les PMi et certains laboratoires d'anatomo-pathologie (citadins) mais sur prescription du médecin traitant (pour les 15 -65 ans).

 

Un frottis ne coûte que 15,40 euros remboursé à 65 % par la CPAm mais il faut en plus payer le prix d'une consultation.

 

 

Pour d'autres renseignements, voici un lien interessant http://www.frottis.info/faq_gal_f.html#q6

 

 

Plus de 6 jeunes femmes sur 10 ( les 15 -34 ans) appréhendent de faire un frottis

 

40 % des femmes ne font pas assez souvent de frottis, ce sont les femmes qui n'ont pas de gynécologue et qui ne consultent que lorsqu'elles ont des "gros problèmes".

 

 

 

 

La consultation était gratuite.

 

 

Rediffusion d'une note du 11/07/2011

 

 

 

 

Lire la suite

Le sérum de l'automne 2011 à connaître absolument

26 Février 2013 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #beaute

 

 

 

 

Son action contre les rides serait visible. Pourquoi ? Parce que ce soin agirait directement au niveau des cellules qui commandent la régénération de la peau. De plus, la formule est extrêmement concentrée pour une action plus rapide (2 semaines) et très intense.

 

 

Liftactiv sérum 10 de la gamme Vichy

 

Rediffusion d'une note de 2011

 

Lire la suite