Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Vivreaupresent

La salle de shoot inquiète légitimement les riverains à Paris.

9 Août 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #Actualités, #salle de shoot

 

Mais le lieu, censé ouvrir à l’automne sur un terrain prêté par la SNCF, est encore loin de faire l’unanimité. La réunion publique organisée par le maire PS du Xe, Rémi Féraud, a souvent tourné à la foire d’empoigne. Car le maire a beau marteler son souhait de «concertation», les antis n’en démordent pas : «Nous subissons votre décision, s’exclame un membre de l’association de riverains. les riverains redoutent que la future «salle de shoot» ne devienne un nouveau «point fixe» de consommation, s’inquiètent des désagréments pour les habitants, familles et enfants, et pointent du doigt un projet à leurs yeux mal ficelé. Valérie, qui se demande ce qu’il adviendra «des personnes, qui, dans un accès de schizophrénie lié à la drogue, pourront avoir des actes violents». Carole, «citoyenne lambda», ne veut pas que la salle attire les«toxicomanes venant de Paris, sa banlieue, et même beaucoup plus loin». Elle évoque la proximité de «deux crèches, situées à 300 et 350 mètres, d'un lycée, d'écoles» et s'inquiète d'un risque de recrudescence de la délinquance dans le quartier. «Comment allez-vous gérer cela ?», demande-t-elle au maire. Une habitante demande s’il lui faudra recruter «un garde du corps» pour son fils, qui va entrer en sixième. Une autre vient «au nom de [sa] mère, qui a 90 ans». «Ce qui me fait peur, ce ne sont pas les seringues, mais les drogués qui attaquent.» Elle croit que les prix de l’immobilier dans le quartier vont «s’effondrer». Pierre, «jeune citoyen parisien», fait mine de s’interroger : «Est-ce que vous luttez contre l’obésité en proposant une barre chocolatée ? On n’a pas besoin de mieux se droguer, mais de ne plus se droguer.»[:adelttt]

 

Myriam El Khomri, adjointe au maire de Paris chargée de la sécurité, affirme de son côté que «l’expérimentation ne fonctionnera que si on la concilie avec des objectifs de sécurité publique»Elle promet que la salle ne sera ouverte que si des renforts policiers sont déployés autour de la gare du Nord.:p

 

Ouverte 7 jours sur 7, la salle prévoit de recevoir 80 à 100 usagers par jour, de "la mi-journée à 22 heures.

 

Rediffsuion d'une note de juin 2013

 

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article