Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Vivreaupresent

Articles avec #sante tag

L'eczéma de contact, la dermite de chaleur, l'urticaire sont des maladies qui ne nécessitent pas de consultation. Les généralistes et les dermatologues ne font pas de miracles...

22 Septembre 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #Santé, #eczema, #urticaie, #gratte

 

Pour l'eczéma de contact, on voit des plaques rouges persistantes et/ou de micro-vésicules qui crèvent et suintent. C'est une réaction locale qui apparaît au point de contact avec l'allergène. Les allergènes les plus courants sont : le nickel (qu'on trouve dans les brides de sandales, les bijoux fantaisies et les boutons de jean), la teinture de certains cuirs et les tatouages au henné. Pour voir disparaître votre eczéma, la seule solution est de supprimer l'allergène...

 

La dermite de chaleur, c'est également des plaques rouges, des boursouflures fluides et parfois même des fendillements (s'il y a sudation et frottements des vêtements sur la peau). C'est une inflammation de la peau. Que faire pour guérir ? Nettoyez votre peau avec un savon. Si elle est fendillée, désinfectez avec un antiseptique dermatologique en vente libre, qu'on achète en pharmacie. et séchez en tapotant. Enfin on reconstitue le film hydrolipidique de la peau en la nourrissant deux ou trois par jour avec des crèmes non parfumées pour peau sensible, achetées en supermarché ou en pharmacie. Si le prurit est intense, demandez à votre médecin traitant de vous prescrire un antihistaminique. 

 

Passons maintenant à l'urticaire. Dans un 1/3 des cas, l'origine est aussi allergique et, là encore, il faut trouver vous-même l'allergène... Parfois l'urticaire peut être dû à un parasite transmis par votre chien. Les boutons sont en relief avec un léger oedème, à l'instar des piqûres d'ortie. Supprimez l'allergène et prenez un antihistaminique vendu sans ordonnance en pharmacie.

 

Il y a d'autres maladies qui grattent...

Dont la mauvaise circulation sanguine. Il y a un oedème des tissus. Pour cela, vous pouvez vous soigner avec la phytothérapie. Et réalisez tous les jours un drainage lymphatique, en massant vos jambes sur peau humide avec des huiles essentielles. Si le prurit n'a pas disparu au bout de deux mois, consultez un phlébologue, même si dans la majorité des cas, il n'aura rien à vous proposer... mais pour confirmer le diagnostic. La médecine ne fait pas de miracle...

Il peut s'agir aussi d'une maladie hépato-biliaire, mais là ça va être le parcours du combattant pour avoir le diagnostic... La plupart des médecins ne connaissent que les maladies les plus courantes, elles leur suffisent largement pour gagner leur vie... Ils vont vous dire ressortir leur c'est psychosomatique ou psychologique par paresse...  :sleep: Dans cette pathologie, on ne voit rien sur la peau, mais le prurit est très intense sur les 4 membres et surtout la nuit. Les démangeaisons sont dues à une trop grande quantité d'acides biliaires dans le sang et ils envahissent les micro-vaisseaux de la peau => l'irritation. L'hépatite peut aussi être due à des médicaments. Il faut réaliser une prise de sang pour poser le diagnostic.

 

 

 

Et  n'oublions pas les innombrables insectes qui peuvent vous piquer dans la nature... Et les dermatologues confondent les piqûres de chenilles avec la gale.


 

 

 

La consultation était gratuite. ;)

 

 

 

Lire la suite

Bientôt la fin des visites à domicile

22 Septembre 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #Santé

 

 

Ce fut une révolution silencieuse. De 40% de l'activité des médecins de ville, les visites à domicile ont passé brutalement à 20%. Et cette proportion n'est plus que de 15% aujourd'hui. En 2020, elle sera de 0%.

Selon des chiffres du syndicat de généralistes MG France, le nombre de visites à domicile (jour et nuit) est passé de 75 millions en 2002 à 35 millions en 2011.

Les visites de jour sont plutôt réservées désormais aux personnes âgées et aux patients que le médecin connaît bien.

Eh oui, la période est révolue où l'on faisait venir le médecin à domicile aussi facilement  qu'on fait venir le vétérinaire pour les vaches et les chevaux ou qu'on se fait livrer aujourd'hui une pizza ! Depuis dix ans, les visites de jour ont fortement diminué et celles de nuit suivent la même tendance.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rediffusion d'une note du 31/01/2012 

 

Lire la suite

La surconsommation de médicaments chez les personnes âgées est inquiétante... C'est l'histoire des médecins qui deviennent des dealers.

21 Septembre 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #Actualités, #santé

 

Jusqu'à 58 médicaments différents par jour.

Au sein de cette population "polymédiquée" (57% d'hommes et 43% de femmes), le nombre moyen de médicaments absorbés par jour est de 14,4. Il peut grimper jusqu'à 58 dans certains cas. Et encore, "c'est une fourchette basse parce que l'automédication n'est prise en compte que si elle est associée à une prescription médicale", précise 60 Millions de consommateurs.
Conséquence principale de cette surconsommation,
outre une cascade d'effets secondaires : un nombre d'accidents important pouvant entraîner l'un des 7.500 décès annuels attribués aux médicaments chez les plus de 65 ans et recensés par l'Assurance maladie. "Attention au mélange, au cocktail", explique en effet Claude Rambaud (France Assos Santé), qui représente l'Union nationale des associations agréées d'usagers du système de santé, partenaire de l'initiative du magazine présentée jeudi.
Rien n'est prévu pour la coordination", déplore-t-elle, en prenant pour exemple le cas des benzodiazépines tels que le Stilnox, le Stresam ou encore l'Imovane.
"Les gens ne doivent pas prendre à longueur d'année des benzodiazépines" qui peuvent induire des risques de chutes et de désorientation, a fortiori lorsqu'il s'agit des personnes âgées concernées par l'étude.

Elle réclame "qu'on mette à disposition des patients un outil qui leur permettent d'avoir en permanence l'intégralité de leurs traitements" sur leur téléphone portable avec une version française de "l'appli" blue button. Le patient pourrait le montrer aux différents médecins consultés (spécialistes et généraliste) pour qu'ils en tiennent compte. En tout cas, "il faut faire le point régulièrement avec son médecin et lui apporter les ordonnances des spécialistes ou d'autres médecins et noter ce qu'on a acheté en plus soi-même" sans ordonnance, conseille-t-elle. Ceci afin de réviser l'ordonnance pour vérifier si tous les médicaments prescrits correspondent à l'état de santé des patients, en nombre et en doses.

 

 

 

Tous les médecins peuvent avoir accès à l'historique des patients en demandant seulement la carte vitale. Ils peuvent voir tous les médicaments achetés sur prescription médicale au cours des 12 derniers moins. La preuve par ici : http://vivreaupresent.over-blog.com/2016/12/un-patient-qui-donne-sa-carte-vitale-a-un-medecin-ne-peut-plus-rien-lui-cacher.les-patients-sont-fiches.html

Dans les hôpitaux et les maisons de retraite, les médicaments sont tous donnés à la fois, mélangés à la compote... et donnés de force à la petite cuillère ou on les fait avaler par 3 ou 4 à la fois avec un verre d'eau comme un gavage d'oie, le personnel est si pressé. Peu importe si le patient s'étrangle, cela fera seulement un mort de plus...

 

Voici d'autres avis que le mien : 

 

Photo73
"les patients se voient prescrire leurs traitements par près de 3 médecins différents."
coordonnés ou chacun dans son coin ? Le médecin soignant, référent, sais plus le nom, est censé faire le chef d'orchestre, sinon on est très mal remboursé. Si le généraliste fait aller son patient chez le cardiologue y a bien un retour de l'information ? Non ?


Anon
Ils se les procurent avec des ordonnances établies par des médecins , le tout, remboursé par la SSle !
Que la SSle fasse son travail et règle ce problème, c'est son intérêt et l' intérêt de tous !

Claude Duratier
Médicaments = poisons

Louis Soulet
Médecins incompétents et scélérats. Industrie pharmaceutique criminelle. "Science" médicale pleine de suffisance, exactement comme au temps de Molière, et patients crédules, trouillards, dépendants, immatures etc. Voilà le tableau de cette partie de la société.

éric le gain 1
Comment vont ils faire les Médecins quand ils stopperont toutes ces prescriptions à nos anciens? Ils devront certainement pour la plus part d'entre eux mettre la clef sous la porte.

Doheem
La faute à qui ? Déjà aux médecins qui prescrivent les médicaments. Puis à certains patients, pour qui, s'ils n'ont pas de médicaments pleins les tiroirs, ne se sentent pas soignés, du coup le médecin traitant se plie aux exigences de sa patientèle. Or, pour une gastro ou un rhume, pas besoin de médicaments, un régime suffit. Enfin, l'automédication ne vient pas améliorer cette surconsommation.

MARGOT-SOLEIL
Mes parents (âgés) "distribuent" les médicaments en trop ou les jettent. Des armoires pleines. Leur réponse ? Oui mais c'est gratuit, on les prend.
À hurler !!

juliepore
Maman à 89 ans et je ne cesse de dire que son médecin traitant lui prescrit trop de médicaments , mais maman ne jure que par son médecin qui la soigne depuis des années.
Au moins 10 comprimés par jour et tous les mois il recopie l'ordonnance...
Pas de prescripteur : pas d'abus
Et maman ne voit qu'un médecin généraliste
Quand on le dit au docteur pour lui tout est justifié..


éric le gain 1
C'est d'ailleurs pour cela qu'on en voie de plus en plus dans la rue manifester, la CGT n'aurait pas nos anciens, il n'existerait plus.

jarod88
Le problème de ces articles là c'est qu'on fait la part belle au quantitatif ! Mais le quantitatif ça résout quoi ? rien !
On arrive à un constat, c'est bien c'est beau mais on fait quoi avec ça ? il n'y a même pas une problématique de posée dans tout ça !
c'est le qualitatif qui devrait compter ! en clair les raisons !! Pourquoi ? Quelles alternatives mettre en place ? comment améliorer un peu plus les prescriptions ? Comment faire réellement travailler ENSEMBLE (ce qui ne trop rarement le cas !!!!!!) médecin G et pharmacien d'officine ? comment faire en sorte d'optimiser au mieux les pres' pour aller dans le sens de la santé du patient ?
Les voilà les pistes
Le 21/09/2017 à 17:41

Rebelle83700
C'est sûrement pour ça que la longévité ne cesse d'augmenter. Haro sur les médecins ! Pourvoyeurs d'un excès de vieux !

bysmart
Si les gens consomment trop de médicaments, c'est parce qu'un médecin les a prescrits. Il y a en effet un très gros problème avec les prescriptions médicales, et pas qu'avec les médicaments. Les centres de kiné, d'ostéopathes sont pleins du matin au soir. Il y a de quoi se poser les bonnes questions.

Pilet14
Et les patients en réclament beaucoup trop: anxiolytiques, hypnotiques, spasmolytiques, antalgiques de palier 1...

Gourou 51
Faut bien nourrir les laboratoires, n'est ce pas nos ministres de la santé ? Où sont les programmes de prévention ?


Vincent NETTER
Revenons vite à l'ère préindustrielle, où on ne prenait pas de médicaments ; et où il n'y avait pas beaucoup de seniors non plus.

Fenice91
Cela irait déjà mieux si les gens cessaient de s'auto-médicamenter après avoir été sur internet se renseigner sur leurs potentiels problèmes de santé. Quand on est malade on sait que les médicaments ne sont pas sans risque, il faut lire les notices et poser les bonnes questions à son.médecin. On peut se demander si ces enquêtes n'ont pas pour mobile de démontrer que les seniors coûtent cher à la collectivité.... mais on ne parle pas du coût des 230 000 IVG pratiquées en France, des traitements pour les sidéens et autres pathologies onéreuses frappant des publics jeunes.

pommier94
c'est gratuit, il n'y a donc pas de raison de se gêner.

 

http://sante.lefigaro.fr/article/les-seniors-consomment-trop-de-medicaments/

 

 

Lire la suite

Une partie de Tetris serait plus efficace que les psys contre le stress et les traumatismes

21 Septembre 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #Bien-être, #Santé, #jeux, #stress

 

Selon une étude suédoise, Tetris (le jeu qui consiste à empiler des carrés) permet de soigner les effets du stress post-traumatique. Il serait très efficace pour apaiser les victimes d'accidents de la route, pour prévenir les pulsions alimentaires, alcooliques, le tabagisme...

 

Résultat de recherche d'images pour "partie de tetris"

Lire la suite

Faut-il euthanasier les personnes en état végétatif ?

21 Septembre 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #sciences, #sante, #état végétatif

 

Plongé dans un état végétatif depuis 17 ans, le Canadien Jeff Tremblay a les yeux ouverts mais il ne réagit à aucun stimulus. Des scientifiques lui ont fait regarder un film d’Alfred Hitchcock, le film Bang! You're Dead, et ils ont observé son activité cérébrale par IRM. Son activité cérébrale s’est révélée identique à celles des spectateurs parfaitement sains, avec une intense activité des zones pariétales et frontales au moment où le suspens atteignait son paroxysme. Etes-vous pour que les médecins et les infirmières tuent les personnes en état végétatif ?

 

Source : PNSA

 

Note de 2015

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 > >>