Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Vivreaupresent

Articles récents

Le mamelon du coureur. Connaissez-vous cette pathologie, Messieurs ?

9 Septembre 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #Santé

 

Je m’adresse aux Messieurs parce que ce problème touche surtout les hommes. Quels sont les symptômes ? Souvent une irritation et parfois des saignements sur et autour des mamelons. Qu’est-ce qui provoque ça ? Ce sont tout simplement les frottements et les frictions renouvelés des tee-shirts. Il faut éviter de porter des tee-shirts trop larges et en coton. Eh oui, Messieurs, vous ne portez pas de soutien-gorge quand vous courrez... et les femmes sont protégées par les soutiens-gorge. Il est préférable de porter des tee-shirts spécifiques pour le running, en matière synthétique, douce, non irritante et à votre taille. Vous pouvez aussi opter pour un soutien-gorge, ça vous ira si bien.:whistle:

La consultation était gratuite.;)

Lire la suite

Mireille Darc était-elle croyante ?

9 Septembre 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #stars peoples, #actrice, #mort

 

"Elle était lumineuse. Elle avait la beauté et l'autorité. Elle était une femme libérée, croyante à sa façon : elle n'aurait pas supporté qu'un curé lui dicte comment vivre sa vie" a révélé le père Jean-Louis Lacroix lors des obsèques de Mireille Darc (79 ans).

Ses dernières paroles auraient été "Pas tout de suite, pas tout de suite..." :'(

Elle est enterrée au cimetière Montparnasse, non loin de Serge Gainsbourg.

 

 

 

Lire la suite

Les vendeurs pas toujours très chaleureux... et rarement commerciaux

9 Septembre 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #Traditions des pays

 

"Les vendeurs paraissent arrogants, lointains, détachés. Quand vous leur demandez un renseignement, ils consultent aussitôt l'écran de leur ordinateur. Ce geste parait naturel, l'ordinateur étant le principal outil de travail. Mais durant la recherche, aucun contact n'est établi, aucune parole ou regard n'est échangé, le client doit attendre passivement le diagnostic de la machine. Et la réponse arrive sans même que le vendeur ou la vendeuse prenne le temps de vous regarder. La tête sur l'écran, il énonce la sentence " indisponible" . Et déjà le vendeur s'est éloigné ou  repris une discussion avec un collègue qui semble bien plus passionnante que ce qui vous préoccupe. Je trouve les vendeurs et les vendeuses très chaleureux... entre eux. Riant, discutant de façon détendue, ils sont extrêmement sympathiques tant qu'on ne les dérange pas pour une demande d'information. On privilège l'incommunication avec les clients".

  

Jacques Salomé

 

 

 

Lire la suite

Johnny Hallyday et Jacques Dutronc sont assez incroyables... pour fêter Noël

9 Septembre 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #stars peoples

 

«J’ai un très bon souvenir de l’attente, des matins où l’on déballait les cadeaux. Mes parents me racontaient que pendant la guerre, mes grands-parents n’avaient qu’une orange à Noël. Cette histoire, j’ai dû l’entendre dix fois. Je me souviens de longs déjeuners de famille avec tous les Dutronc, on se bourrait d’huîtres et de foie gras. En Corse, on fêtait aussi Noël, en plein mois d’avril, un délire de mon père pour avoir l’occasion de décorer un sapin, de se costumer et d’offrir des cadeaux. Ses amis Corses ne comprenaient pas ce qu’il se passait» a déclaré Thomas Dutronc (40 ans).

«Johnny, mon père, déguisé en Père Noël pour faire plaisir à mes deux petites soeurs et qui s’est retrouvé coincé dans la cheminée !» a confié la belle Laura Smet (30 ans) à Elle (du 6 déc.2014).

 

On peut donc souhaiter un joyeux noël à Jacques Dutronc.;)

 

Rediffusion d'un article d'avril 2014

 

Lire la suite

Pourquoi certains passent leur temps à critiquer les autres ?

9 Septembre 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #Psychologie

 

 

Si c’est en tête à tête

Quels sont les bénéfices que vous en retirez : il y a pas mal de chance qu’ils soient puérils, pathologiques. Vous n’êtes pas heureux, du moins pas autant que vous le voudriez. Vous êtes un perfectionniste, un névrosé et dans le pire des cas un caractériel, un dépressif qui ne va pas bien du tout et vous faites payer votre souffrance à l’autre, qui devient une serpillière. Les attaques insécurisantes ne sont souvent que des projections. Elles risquent de semer le doute sur vos bons sentiments... Que risquez-vous ? Que la personne vous évite si elle n’est pas maso. 

 

 

Devant vos connaissances, vos amis, votre famille

Vous pensez ainsi amuser la galerie, prendre du pouvoir sur votre cible, c’est mesquin, minable. Le rapport de force est épuisant et destructeur de la relation. Rabaisser l’autre devant des invités, c’est tout faire pour le délester d’une partie des gens qui l’appréciaient et qui sont présents, influençables par votre pouvoir... et votre méchanceté gratuite. C’est le contraindre à encaisser, sans possibilité d'échappatoire, pour le tenir encore mieux à votre merci.  Pourquoi avez-vous besoin de trouver votre place aussi sadiquement ? Ca prouve que vous êtes une personnalité totalement immature pour vous comporter de la sorte et que vous n'êtes pas très intelligent de surcroît. Ca cache souvent un manque de confiance en soi que de casser les autres.

 

 

Critiquer ses enfants, ses parents ou ses frères et sœurs

A peine, le dos tourné, vous ne pouvez vous empêcher de critiquer tous les faits et gestes de votre fille auprès de votre mère. Vous avez besoin de vous sentir sécurisée et complimentée par votre mère, vous avez envie de créer de la complicité avec elle. Mais c’est pas très chic, c’est maladroit et ça ne donne pas l’image d’une mère très aimante qui ne voit que des défauts, des «tares» à sa fille, qui ne lui trouve aucune qualité. Si votre mère n’est pas comme vous, un peu moins mauvaise, et qu’elle a plus d’affection pour votre fille, cette arme risque de se retourner contre vous. Si à l’inverse c’est votre mère qui dénigre votre fille par derrière, il est hors de question d’aller dans son sens, et de critiquer votre fille, pour tout et pour rien. C’est un comportement déloyal.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lire la suite