Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Vivreaupresent

Articles récents

L'hôpital : un monde sans pitié...

2 Juin 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #Traditions des pays

 

"Plus souvent, ce sont les atteintes à la nudité corporelle. Une femme aide-soignante, nous fait part de sa honte et de ses incompréhension face à la situation qu'elle a vécu au bloc opératoire. Je me suis faite opérer au niveau de l'urètre, dans le bloc en position gynécologique (les pattes en l'air !), on m'a laissé comme ça un bon moment, les infirmières et autres soignants étaient tous dans une pièce au milieu de tous les blocs à discuter, où ils pouvaient voir par une vitre, et moi, je restais là, le sexe nu face à eux, aucun respect de la pudeur et de l'intimité du patient, on se sent vraiment mal, diminué, honteux, comme un vulgaire bout de viande".

 

 








Extrait N° 2 de L'Hôpital un monde sans pitié" de Claire Compagnon et Thomas Sannié




Rediffusion d'un article du 16/12/2013 20:08


 

Lire la suite

La bibliothérapie, une thérapie nouvelle pour aller mieux

2 Juin 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #Psychologie

 

 

 

Guérir ses états d'âme grâce à la lecture ? C'est le but de cette thérapie qui est nouvelle mais qui aurait pu exister depuis longtemps.

 

Cette nouvelle thérapie vient d'Angleterre : le client raconte sa vie au bibliothérapeute et il repart avec une ordonnance de romans à lire pour se soigner. Le concept n'existe pas en France, mais en attendant de trouver un bibliothérapeute, un site de "rencontres " s'en approche.

 

http://www.mybooxaffinity.fr/

 

 

 

 

Rediffusion d'une note du 27/05/2011

Lire la suite

Plus de la 1/2 des Français ne peuvent plus payer les tarifs complètement démesurés des dentistes

2 Juin 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #Santé

 

 

Trop chers. Les soins dentaires sont inaccessibles à une partie croissante de la population, selon un rapport de la Cour des comptes sur les comptes sociaux. En 2006,63% des cas de renonciation au soin concernait le dentaire, rapporte Le Point citant une enquête «Santé et protection sociale» de l’IRDES.

Outre le montant, la Cour des comptes insiste sur l’opacité des coûts des soins et des prothèses et souligne le faible remboursement des soins. Par exemple, souligne le Pointune couronne coûte de 275 à 760 euros, mais elle ne sera remboursée que 75 euros par la sécurité sociale. Le prix d'un implant dentaire varie de 2 000 et 3 500 euros. Qui peut se payer un implant à 3 000 euros qui va peut être tenir 2 jours ou 4 semaines ou 6 mois (s'il est de piètre qualité et /ou  si le dentiste est un(e) empoté ou (e) et/ ou un saboteur ou une saboteuse) ???

Ils sont de plus en plus nombreux à nous arnaquer sur la qualité des matériaux.

  

 

 

 

 

               

 

                          

 

 

                      

 

                                    des diamants....

 

  Rediffusion d'une note du 10/09/2010

Lire la suite

Changer d'établissement bancaire devient plus simple

2 Juin 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #vie pratique

 

Depuis le 6 février 2017, si vous changez de banque, le nouvel établissement bancaire se charge de toutes les démarches à votre place. Pour cela, il suffit de signer un mandat de mobilité bancaire. Dans les 10 jours, il transfère sur votre nouveau compte les prélèvements et les virements récurrents (EDF, impôts, eau...). Il vous transmettra aussi la liste de vos chèques non débités, afin que vous puissiez vérifier qu'aucun chèque non encaissé reste en circulation... Il peut également clôturer l'ancien compte, au minimum 30 jours plus tard et transférer le solde sur le nouveau compte. Néanmoins, vos placements ne sont pas concernés. Certains de vos placements peuvent être transférés (souvent avec des frais), d'autres non, comme l'assurance vie.

 

Résultat de recherche d'images pour "banque"

Lire la suite

Existe-t-il un profil type de la femme battue et un profil type de l'homme violent ?

2 Juin 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #Psychologie

 

 

Il n'y a pas de profil type de l'homme bourreau, violent psychologiquement et physiquement. Il n'aime pas sa victime et souvent il la haïe. Il n'a que du mépris pour elle, elle est indigne de respect pour lui.

Il y a toutefois des traits communs, comme des antécédents à la violence, une immaturité sentimentale, une incapacité à gérer les frustrations, une détresse psychologique et des troubles de la personnalité, souvent une personnalité de type paranoïaque (la paranoïa est une psychose). 

Il y a des victimes dans toutes les catégories socioprofessionnelles, mais on constate souvent une conduite d'attachement dysfonctionnel.

Comment se manifeste les violences conjugales ?

Par le rejet de l'autre, la provocation, l'indifférence, l'isolement, la mise en échec et le dénigrement systématique. Le bourreau va aussi développer un environnement terroriste pour la compagne et les enfants également. Le foyer, censé être un lieu très sécurisant, va devenir menaçant voire très dangereux. Sans cesse sur le qui-vive, la femme et les enfants seront affaiblis et peu à peu aliénés par les mauvais traitements et la peur. Dans une crise de haine ou de démence, il peut décimer toute la famille, les "objets de haine"...

Comment s'en sortir ? 

Voilà une bonne question, Mesdames. C'est, hélas, très compliqué. Le maltraitant isole tout le monde. Comme pour le syndrome de Stocklolm, la compagne va développer de la compassion, de l'empathie pour le bourreau, lui trouver des excuses pour justifier ses coups, ses humiliations, ses menaces de mort. La victime en est parfois très amoureuse, elle aime "l'amour vache" ou elle est peut-être une dépendante affective. Si l'entourage tente de l'aider à s'en sortir, elle aura du mal à entendre raison. Si elle porte plainte, elle peut retirer sa plainte et aller revivre chez son bourreau, et ça peut se reproduire plusieurs fois, ce qui décourage les policiers, qui pensent qu'elle ne veut pas s'en sortir, où qu'elle trouve plus d'avantages que d'inconvénients à vivre comme ça... 

Pour les proches, il est recommandé d'être présents, d'être pugnaces, il faut éviter de porter un jugement trop critique sur la situation.

 

 

 

 

 

L'homme au fusil menacent femme Banque d'images - 19225290

 

Homme tenant un couteau près de femme Banque d'images - 19225266

 Rediffusion d'une note de sept.2013

Lire la suite