Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Vivreaupresent

Articles récents

Faut-il vous faire opérer pour des calculs rénaux ?

4 Juin 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #Santé

 

 

Ils s'éliminent souvent tout seuls (dans 90 % des cas) avec le temps, surtout si ce sont de petits calculs inférieurs à 5 mm. Si leur taille est plus importante, il faut le plus souvent recourir à une technique chirurgicale pour les détruire ou les extraire.

En cas de colique néphrétique avec un calcul bloqué dans l'uretère, il faut agir très vite. Il faut boire le moins possible pendant la crise car boire augmente la douleur. Si le calcul est logé dans le rein, une technique pour l'éliminer peut être programmée mais ça ne urge pas du tout...

 

La radiographie de l'abdomen n'est pas le meilleur examen pour diagnostiquer les calculs, elle est trop imprécise, tandis que le scanner sans injection est l'examen idéal pour voir tous les calculs et aussi les localiser.

 

 

Lire la suite

Cyril Féraud, l'animateur qui cartonne

4 Juin 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #stars peoples

 

 

Cyril Féraud a 30 ans. 

Il est fils unique.

Il a débuté à seulement 17 ans dans Fort Boyard

Le joli blond anime le jeu télévisé Slam en semaine et même le dimanche ( en version très longue).

Cyril Féraud espère que ses fidèles téléspectateurs, toujours plus nombreux, apprennent les choses en s’amusant. "Pas besoin d'avoir avalé l'encyclopédie en 10 volumes pour jouer " a informé Cyril.

«Les critiques me passent maintenant au-dessus de la tête. Si je faisais de la merde, le public ne serait pas au rendez-vous» a confessé Cyril. Voilà une déclaration qui va faire taire ses détracteurs.

Cyril Féraud est ambitieux mais pas opportuniste.

Il n’aime pas qu’on dise de lui qu’il est quelqu’un de lisse. 

«Quand j’ai démarré, certains me regardaient avec mépris, me saluaient du bout des lèvres, me faisaient comprendre qu’on ne jouait pas dans la même cour... Mais quand ceux-là se sont retrouvés en concurrence avec Slam et n’ont pas fait long feu, finalement leur regard a changé» a allégué Cyril Féraud. Il prétend ne pas avoir toujours bon caractère, qu’il ne faut pas trop le chercher, sinon on le trouve.

Il est très pote avec Laurent Luyat, journaliste sportif. Ils viennent tous les deux de province. 

Il pratique l’escalade, la natation et le roller.

Il adore le saucisson, il affirme en manger «à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit».

Sa chanson préférée est « "Only the Very Best" de Cock Robin

 

 

 

 

 

Source : TV Grandes chaînes du 25 avril 2015

 

Rediffusio

Lire la suite

Une déclaration fracassante de Valérie Trierweiler. Une première dame qui aura marqué l'histoire.

4 Juin 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #stars peoples

 

 

«Les trahisons, ça nous amuse quand on est journaliste,  mais pas quand on les vit de l’intérieur. J’ai découvert à l’Elysée un monde machiste, où la première dame ne compte pas vraiment. J’ai essayé de me protéger des attaques, mais l’Elysée, ce n’était pas mon rêve de vie, je préférais celle d’avant. Maintenant je vais vivre au jour le jour» a révélé la charmante Valérie.
Et elle a ajouté : «La politique, ça ne m’intéresse plus». 


Source : France Dimanche du 31 janvier 2014

 

 

 

 

Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

 

Afficher l'image d'origine

 

 

Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

 

Afficher l'image d'origine

Rediffusion d'une note du 1 fév.2014.

 

Rediffusion

Lire la suite

Voici comment ne pas avoir peur du terrorisme, des attentats

4 Juin 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #vie pratique

 

Ne changez pas vos habitudes, vivez pleinement votre vie.

Mais il faut être un minimum vigilant malgré tout...

 

 

Ayez toujours un plan B en tête. Par exemple, lorsque vous entrez dans une administration, un musée ou une salle de spectacle, consultez le plan d’évacuation au cas où...

Au restaurant ou au bar, prévoyez toujours une sortie de secours (porte, fenêtre, balcon, escalier...).

 

Dans votre voiture, ayez une trousse de première urgence (des pansements compressifs, un foulard, des garrots pour stopper une hémorragie).

 

En cas d’explosion, allongez-vous rapidement sur le sol et la tête dans les mains pour la protéger et déclenchez l’alarme incendie s’il n’y a pas d’autres explosions. 

 

Si vous êtes à votre domicile, en cas de fusillade,  ne sortez surtout pas et évitez de regarder par la fenêtre même si c’est tentant... Ayez le réflexe de fermer votre porte à clé. Allongez-vous loin de la façade et des fenêtres, les munitions type kalachnikov perforent les murs des constructions récentes. Allez au centre de votre maison ou de votre appartement. Une fois en sécurité, contactez la police, c’est votre devoir de citoyen.

 

En voiture, si la chasse aux "mécréants" est ouverte et si la circulation est bloquée, sortez vite de votre véhicule pour fuir à pied. Si vous êtes contraint de vous abriter derrière un véhicule, placez-vous de manière à ce que le moteur vous protège des tueurs. Le moteur d’une voiture ne peut pas être perforé par cette saloperie d’arme.

 

Enregistrez les numéros de police et de gendarmerie.

Suivez des cours de premiers secours, ça peut être utile. 

 

Les terroristes peuvent être jeunes ou âgés, la peau blanche, bronzée ou noire.  

 

 

 

Afficher l'image d'origine

 

 

 

Afficher l'image d'origine

 

 

Afficher l'image d'origine

 

 

Afficher l'image d'origine

 

 

 

Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

 

Afficher l'image d'origine

 

 Rediffusion d'une note du 22/11/2015

Lire la suite

Délit d'entrave à l'IVG, c'est le nouveau délit...

4 Juin 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #Actualités

 

Pour lutter contre les sites partisans, souvent masqués, qui véhiculent un message anti-IVG, et sont parfois mieux référencés que le site du ministère de la santé, le gouvernement a peut-être trouvé une solution : les pénaliser (pour mieux les supprimer ?). C'est le sens d'un texte adopté ce 1er décembre 2016 à l'Assemblée nationale, qui prévoit d'étendre le délit d'entrave à l'IVG à tout moyen, et notamment au numérique. Une proposition de loi qui a fait bondir les partisans de la liberté d’expression, de droite comme de gauche et les apolitiques. En luttant contre la désinformation, le PS aurait-il amoché la liberté d'expression ? Seule Mme Rossignol peut répondre à une telle question... L'Assemblée nationale a adopté jeudi 1er décembre, en première lecture, une proposition de loi socialiste visant à pénaliser les sites de "désinformation" sur l'interruption volontaire de grossesse (IVG). Ce texte prévoit d'étendre le délit d'entrave à l'IVG à tout moyen, et notamment au numérique. Pour rappel, l'entrave physique à l'avortement ou à l'information sur l'avortement est punie de deux ans de prison et 30 000 euros d'amende. 

Le délit d'entrave à l'IVG a été créé par une loi de 1993 avant d'être étendu en 2001 et 2014. Il sanctionne le fait d'empêcher ou de tenter d'empêcher une IVG en perturbant l'accès aux établissements ou en exerçant des menaces sur le personnel ou les femmes concernées.

Sur Internet, "le délit d'entrave prend de nouvelles formes", pointe la proposition de loi. Des sites tentent aujourd'hui d'induire délibérément en erreur, intimider et/ou exercer des pressions psychologiques ou morales afin de dissuader de recourir à l'IVG". L'objectif de cette proposition de loi : "empêcher que ces sites fassent de la désinformation", explique Marisol Touraine, ministre de la Santé et des Affaires sociales. 

 

"Est-ce que, parce qu'il y a des sites qui sont excessifs, outranciers, ou mal informés, est-ce que à ce prétexte-là, on doit tout interdire lorsque l'on n'a pas la même pensée sur tel ou tel sujet ? Bien sûr que non", s'insurge Bruno Retailleau, proche de François Fillon. Le texte a également suscité une vive opposition dans les milieux catholiques.

 

"Chacun est et reste libre d'affirmer son hostilité à l'avortement, sur Internet ou ailleurs. À condition de le faire en toute honnêteté, car la liberté d'expression ne peut se confondre avec la manipulation des esprits. La liberté d'opinion n'est pas le droit au mensonge", répond Laurence Rossignol, ministre des Familles, de l'Enfance et des Droits des femmes.

"On a le droit en France d'être contre l'avortement, le droit de dire qu'on est contre, mais le délit d'entrave c'est de tromper intentionnellement des femmes" et "se servir de ces sites pour les dissuader d'avorter", contre-attaque la ministre de la Santé Marisol Touraine.

 

Janv. 2017

Rediffusion.

 

 

Lire la suite