Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Vivreaupresent

Articles récents

De plus en plus d'hommes de 60 ou 70 ans pouponnent, les pumas ont la côte auprès des trentenaires.

6 Octobre 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #Traditions des pays

 

 

Avec la multiplication des divorces, nos retraités de 60 ou 70 ans refont leur vie avec une femme d'une trentaine d'années, une femme fécondable. Avec ou sans viagra, les hommes de 60- 70 ans n'en finissent pas d'être père. Contrairement aux femmes de 60 ou 70 ans ils ne sont pas sages, asexués dès 40 ans...

Leurs enfants ont 30 ou 40 ans de différence d'âge mais qu'importe.  Les premiers enfants sont parfois ravis d'avoir un petit frère ou une petite soeur de 35 ans de moins qu'eux et une belle-maman de leur âge ou de 10 ans de moins qu'eux. Aujourd'hui, un homme de 60 ou 75 ans ressemble à un homme de 40 ans d'autrefois et il veut s'offrir une deuxième jeunesse. Il est en pleine condition physique et il sait qu'il peut avoir des enfants jusqu'à sa mort, alors pourquoi ne pas profiter de cette chance... A 65 ans, un homme est aussi actif sexuellement qu'une femme de 30 ans. Ce qui fait de lui un père potentiel. Le hic, les grands enfants, trentenaires se retrouvent en concurrence avec leur propre père, un homme si vert. La génération des baby-boomers ne laisse pas beaucoup de place à la suivante. En politique, c'est encore plus flagrant ! Un homme de 60 ou 75 ans peut envisager sans problème une deuxième ou une troisième vie, même si ça peut choquer certains esprits bien-pensants, notamment celui des grands enfants, de la première femme de 65 ans et de la seconde femme de 45 ans. Si les couples continuent à divorcer, les hommes auront en moyenne 5 à 7 enfants dans leur vie.  

Le fils, le père, le grand-père voire l'arrière-grand-père chassent sur la même terre.

On est hélas, en pleine confusion générationnelle, la tante a parfois 15 ans de moins que la nièce, la grand-mère est aussi jeune que ses petites-filles.. Ces hommes sont des adultes juvéniles, increvables au lit, sympathiques mais un peu pathétiques, qui nient le passage des générations, qui refusent de vieillir. Ils ont conscience de leur énorme pouvoir de séduction sur les femmes de 30 ans. 

Ces "vieux" papas s'intéressent plus à leurs plus jeunes enfants qu'aux premiers, aux grands enfants. Ils sont incollables sur les layettes, les biberons, ils changent les couchent, donnent le biberon. Ils sont tendres et aimants avec les petits derniers alors qu'ils ont été souvent durs avec les premiers, ils les ont élevés à l'ancienne.  On a affaire à des papas grands-pères : doux, patients, indulgents, si disponibles. 

On peut s'en réjouir sauf que ça donnera des générations de vieux et que ça engendre bien des conflits, de la jalousie dans les familles. Ca choque autant, et peut-être même plus, qu'une femme de 40 ans qui a un enfant car elle pourra voir grandir ses enfants alors qu'eux... Avoir un enfant aussi tardivement peut paraître très égoïste. 

Après tout, l'essentiel n'est-il pas que ces hommes soient heureux avec leur petite famille ?

 

 

 

 

 

 

Rediffusion d'une note du  24/07/2011

 

 

 

Lire la suite

Le botox peut être très dangereux voire mortel

6 Octobre 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #beaute

 

Le botox traite les rides de la partie supérieure du visage. Si on l'injecte au niveau des muscles zygomatiques responsables du sourire, celui-ci peut en être gravement affecté. Quant à la méso-toxine sur le cou, elle peut se révéler dangereuse, mortelle, si le produit se diffuse vers le conduit digestif ou l'appareil respiratoire (pharynx, larynx).

Mais ça n'empêche pas des médecins ignares ou sans scrupule d'utiliser le botox pour les rides du bas du visage ou du cou... 

Lire la suite

Daniel Guichard buvait pour oublier...

6 Octobre 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #stars peoples

 

Daniel Guichard a 66 ans. 

A 14 ans, il déchargeait des camions aux Halles.

A 15 ans, il perdait son père.

Il a 7 enfants (de 18 à 45 ans) et 5 petits-enfants.

«Je ne suis pas un nostalgique et puis les choses ont tellement changé, il ne reste rien de mon enfance. Quand je lis dans la presse des interviews de potes artistes, on sent à la fin une pointe de regret parce qu'ils se sont tellement donnés à fond dans leur métier qu’ils n’ont pas vu grandir leurs enfants » a allégué Daniel, qui assume lire la presse people, contrairement à beaucoup d’autres, et qui ne fait pas des procès à tout -va.
Daniel Guichard n’aime pas regarder en arrière, il aime aller de l’avant.

«Que ce soit sur le plan professionnel ou sentimental, je ne regrette rien» a affirmé Daniel  Guichard.

«Je n’ai jamais touché à la came. En revanche, j’ai été accro au whisky-coca et à la cigarette, à la raison de 3 ou 4 bouteilles par jour et autant de paquets de gitanes» a déclaré Daniel. Mais pourquoi est-il tombé dans ces addictions ? Parce qu’il est «casanier» et qu’il devait faire des tournées...

«Il m’arrive d’avoir des difficultés d’argent mais je suis libre» a confié Daniel Guichard.

Il devrait sortir un album au mois d’avril 2015.

 

 

 

Daniel Guichard © Luc Dehon - IdolesMag.com

Source : Ici Paris du 7 janvier 2015

Le 12 janvier 2015

Rediffusion

Une chanson très émouvante.

Lire la suite

Oui, la solidarité ça existe et sur le net ! De plus en plus de réseaux sociaux nous permetttent de mieux vivre au quotidien

6 Octobre 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #vie pratique

 

 

Le web réinvente le bénévolat en proposant d'autres modes de mobilisation qui touche un public différent de celui qu'on connaît tous. 

Sur http://www.alvarum.fr/, on choisit un évènement organisé par une association, puis on crée sa propre page pour expliquer son engagement et aider cette association à récolter des fonds. 

Avec ce site  http://www.voisin-age.fr/ plusieurs "voisineurs" organisent une veille autour d'une personne âgée de leur quartier, l'un passe ses repas avec elle, un autre effectue des travaux de bricolage, un troisième appelle le week-end. 

 

https://twitter.com/#!/DreamShake

https://www.facebook.com/pages/Dreamshakecom/26186808025

 

Ce site permet de tendre la main à quelqu'un qui désire réaliser son "rêve" dans divers domaines : écologie, innovation. Depuis 4 ans, 8000 projets déposés, la 1/2 aurait bénéficié du concours d'internautes.

 

Aujourd'hui, il y aurait une forte aspiration à l'entraide. Les Français n'ont plus confiance dans leurs institutions, ils savent que c'est à eux de construire la société dans laquelle ils veulent vivre, ils veulent vivre dans un monde meilleur, un monde qui n'est pas complètement déshumanisé...

 

 

 

 

 

  Rediffusion d'une note du 12/03/2012

Lire la suite

Les pharmaciens auront-ils bientôt le droit de vacciner ? Il faut le souhaiter...

6 Octobre 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #actaulités, #vaccin, #pharmacien

 

Pour répondre à la pénurie de médecins et augmenter le nombre de personnes vaccinées, le gouvernement veut profiter du réseau de 22 438 pharmacies couvrant l'ensemble du territoire français. Les pouvoirs publics vont donc engager des discussions d'ici début 2015. Cette mesure provoque la colère des médecins.Le président de la confédération des syndicats médicaux français (CSMF) estime que vacciner "n'est pas un acte anodin" qui implique, rappelle-t-il, de "vérifier les incompatibilités, respecter un protocole, etc."De leur côté, les pharmaciens se disent prêts à jouer le jeu.Les pharmaciens intéressés seront formés et rémunérés à l'acte comme le sont déjà les infirmiers. D'autres pays ont déjà franchi le pas. Et le président de la FSPF de citer l'exemple du Portugal où 80% des pharmaciens vaccineraient leurs patients, notamment contre la grippe.

 

 

Ca permettrait à des personnes qui ne pouvaient plus se faire vacciner en France d'avoir à nouveau la possibilité de se faire vacciner. Beaucoup trop de Français n’ont plus du tout accès aux soins en France, parce qu’il faut impérativement passer par le médecin traitant qui «sélectionne» ses patients selon des critères qui lui sont propres, pas déontologiques, pas très humains...

Espérons que les pharmaciens ne feront pas aussi le tri parmi leur clientèle et qu’ils vaccineront TOUS les patients qui entreront dans leur pharmacie et qui demanderont à être vaccinés, et qu’ils ne passeront pas à la semaine de 4 jours ou 3 jours voire 2 jours de travail, comme la majeure partie des médecins généralistes qui sont associés dans des cabinets médicaux... Grâce aux nombreuses primes que les médecins traitants perçoivent, ils peuvent se permettre de travailler moins pour gagner plus. Parlons de la prime à la performance. La prime à la performance des médecins généralistes a bondi de presque 16% en un an, elle a passé de 4982 à 5774 euros en 2013 . En moyenne, les 85.187 praticiens (généralistes et spécialistes) auront bénéficié d'une prime moyenne de 4000 euros au titre de 2013. Le budget consacré à la «rémunération sur objectifs de santé publique (ROSP) s'élève à 267 millions d'euros, contre 253 millions l'an passé. Elle est pas belle la vie ?

 

 

 

D'autres avis que le mien :

mich1
Se faire administrer le vaccin de la grippe chez le pharmacien du coin, c'est deja banal et courant dans beaucoup de pays et aux USA en particulier

jojolafrite
Je suis pharmacien, je me vaccine moi même et ma famille. Mais je ne vois pas comment je trouverai le temps de vacciner mes clients. Le système actuel est plutôt bien organisé, d'autant plus que si vous avez déjà été vacciné, vous pouvez directement retirer votre vaccin à la pharmacie et vous faire vacciner ensuite.
Pour les économies, il faut s'attaquer au vrai probleme : l'assurance et la prévoyance aux cotisants et eux seuls.

PhilUSA
Personnellement, je me fais mes vaccins (prescrits par le médecin qui connait parfaitement mon dossier) tout seul.
Ayant par ailleurs un traitement "au long cours" par intraveineuses (bi-mensuel), on m'a appris à les faire.
That's it !

latorpille
moi j'économise la sécu c'est ma belle soeur qui est infermiere libérale donc elle nous fait les vaccins , a la secu sa coute rien elle nous les fait gratuitement , mais a nous sa nous coute un repas !

penru
Curieux qu'autant de monde se "précipite" dans les pharmacies à la suite d'une blessure, d'une coupure, d'une chute, d'une piqûre de guêpe ou de vive ou que quelqu'un vienne le chercher toute affaire cessante pour un accident, un malaise ou pire encore... Le pharmacien à la fois secouriste détermine la gravité du problème, apporte les premiers soins, soulage et très souvent son action est suffisante mais parfois le SAMU est indispensable malheureusement. Personne ne critique le pharmacien quand on a besoin de lui et qu'il remplie bien son rôle ...

Raymond LEPUY
Les drogués n'ont pas de formation particulière pour se piquer avec des seringues.
Alors s'ils le peuvent, nous pouvons nous piquer tout seul.

fanny roquefavour
Ce n'est pas un problème de compétence. Il était prévu que les officines disposent d'un "espace de confidentialité", ce qui pour des raisons de place est le plus souvent impossible. Je n'ai pas envie que la clientèle de la pharmacie me regarde me faire vacciner.


Vigie-Lance
Se faire vacciner en officine par un pharmacien titulaire d'un doctorat de pharmacie ne me paraît pas aberrant.
Se faire vacciner en officine par un laborantin ou par une vendeuse sans qualification me paraît parfaitement inadéquat.
Dans le doute, je m'abstiens.

 

dahut
il faut souvent craindre plus le vaccin , que celui qui l'administre !.

 

degadezo
C'est sûr que 46€ (2 consultations !) pour faire un piqûre sans aucun risque, certains médecins n'ont pas envie de s'en passer... Peu importe le coût à la collectivité, qui leur a déjà payé leur études.

edt
Laissons les medecins faire de la vraie médecine au lieu de les étouffer sous des actes mineurs comme les certificats médicaux à gogo ou encore vaccins qui ne sont jamais que de simples piqures que n'importe quelle personne ayant fait un peu de secourisme peut faire à leur place. Qui nous promettait un choc de simplification déjà????

 

 

Retrouvez tous ces avis sur http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2014/10/21/31003-20141021ARTFIG00158-a-m-etonnerait-qu-un-jour-je-demande-a-un-pharmacien-de-me-faire-un-vaccin.php

 

 

 

 

 

 

 

Rediffuson d'un article du 201/10/2014

Lire la suite