Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Vivreaupresent

Articles récents

Nathalie Péchalat ne trompe pas Jean Dujardin

13 Septembre 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #stars peoples

 

«Je n’ai pas l’impression de tromper Jean en dansant avec un autre» a déclaré la jolie Nathalie Péchalat (31 ans). Jean Dujardin est un senior de 42 ans.

 

 

 

 

Source : Ici Paris du 6 au 12 août 2014

 

 

Rediffusion

Lire la suite

Une nouvelle maladie : le syndrome des éoliennes

13 Septembre 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #santé, #actualités, #syndromes des éoliennes, #symtpômes

 

Les éoliennes nuisent à votre santé. Elles provoqueraient des vibrations dues à des phénomènes de résonance dans les cavités thoraciques et des pulsations régulières. Elles seraient à l'origine de certaines épilepsies. Elles perturbent le sommeil, elles stressent, elles => des dépressions, des troubles de la mémoire chez les riverains.

 

 

Lire la suite

Les Français font de moins en moins confiance aux médias

13 Septembre 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #Actualités, #Traditions des pays, #médias

 

51 % des Français jugent qu’il y a de trop mauvaises nouvelles dans les médias. 6 %  des Français jugent qu’il y a de trop bonnes nouvelles dans les médias. Ces derniers aimeraient certainement plus de guerres, de catastrophes naturelles (tremblements de terre, inondations, etc) plus de tueurs en série, plus de drames familiaux, plus de créations de nouveaux impôts, plus de hausses successives du prix de l'électricité, plus de morts de célébrités, plus de misères sociales, plus de pandémies, etc. 

Les Français restent fidèles aux journaux télévisés, celui de 20 h sur TF1 est le plus regardé en Europe. Gilles Bouleau n’est pas près d’être sans boulot... La télé reste le relais prioritaire pour s’informer (57 %), suivie de la radio (17 %), de la presse écrite (10 %) et d’Internet (10 %). Paradoxalement, 58 % des Français estiment que la radio est le support qui restitue le mieux l’information, de façon la plus crédible. Les Français doutent de plus en plus de l'indépendance des journalistes face aux différents pouvoirs et face à l’argent.
Comment peut-on avoir confiance en des journalistes qui déjeunent ou qui dînent avec les politiques qui nous gouvernent avant ou après l’interview,
les tutoient, les appellent François, Nicolas ou Barnabé en off, et qui ont pour chroniqueurs des anciens ministres? Ces journalistes peuvent-ils être neutres ensuite, ne pas chercher à manipuler plus ou moins leurs auditeurs, leurs téléspectateurs, leurs lecteurs ? J’en doute fort... 


Ils ne sont pas tous comme ça, notamment Elise Lucet, et ça mérite d’être signalé.

http://vivreaupresent.over-blog.com/article-elise-lucet-est-elle-amie-les-hommes-politiques-104044680.html​

 

 

 

 

 

 

 

Daniel Cohn-Bendit, le 22 mars 2013, sur France 2, Roselyne Bachelot, le 20 septembre 2012, et Jeannette Bougrab, le 18 mars 2013, sur LCI (BALTEL-VILLARD-IBO/SIPA/Montage Le Plus)

 

Source : la Croix.

 

 

Rediffusion d'une note de 2014

Lire la suite

Comment savoir si vous êtes équilibré, pas dépressif ?

13 Septembre 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #Santé

 

L’équilibre mental, c’est 2/3 de pensées positives et 1/3 de pensées négatives.

 

 

Lire la suite

Le nombre des Boomerang Kids ne cesse d'augmenter. Retourner vivre chez ses parents à 27 ou 55 ans est devenu presque banal.

13 Septembre 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #Traditions des pays

 

Le nombre des personnes qui retournent vivre chez leurs parents est en hausse constante et l’âge aussi... Pourquoi ? La hausse des prix de l’immobilier, les licenciements, les contrats aidés, les divorces, les séparations et les problèmes financiers ont => ces cohabitations souvent difficiles. Les bailleurs ne veulent plus des «Sans-dents, ils veulent faire du business. Ils ne veulent pas de personnes en CDD, en recherche d’emploi ou de «misérables» smicards. Les salaires très modestes sont un frein à l’accès au logement. 

Ces cohabitations intergénérationnelles sont un peu forcées, souvent mal vécues. Les liens familiaux sont bien souvent distendus et ce sont des «étrangers» qui tentent de se supporter mutuellement... Les parents pensaient «être enfin tranquilles» ou «débarrassés» de leurs enfants. 
Les grands enfants peuvent se sentir surveillés dans leurs sorties comme des adolescents et subir à nouveau l’autorité d’un père ou d’une mère. Ils sont de nouveau infantilisés à 26 ou 45 ans. Ils vivent alors une régression. Cette situation est aliénante, même si elle est temporaire. 
Et des grands enfants ne veulent pas toujours participer aux tâches ménagères et se croient à l’hôtel... Ils veulent parfois être totalement pris en charge financièrement par leurs parents, ainsi que leurs enfants.

Le plus grand risque pour les grands enfants est de replonger dans des relations familiales toxiques qui les ont fait fuir quand ils étaient jeunes...
Les grands enfants comprennent enfin pourquoi ils sont partis de chez leurs parents à 20 ans. Pour le bien de tous, ça doit rester du provisoire cet hébergement.. 

La solidarité familiale évite à ces grands enfants de se retrouver à la rue, d’être des SDF...

 

 

 

Lire la suite