Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Vivreaupresent

Articles récents

La magnétothérapie, une médecine alternative qui a de beaux jours devant elle

21 Juillet 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #Santé

 

Les aimants utilisés envoient des champs électromagnétiques qui agiraient sur les cellules et les stimuleraient. Ces aimants sont bien plus puissants que ceux qu'on peut poser sur nos réfrigérateurs. Comment on procède ? Une bobine contenant un aimant est placée contre une zone du crâne, l'endroit varie selon la pathologie à soigner. Il y aurait des modifications bénéfiques du fonctionnement cérébral. Cette méthode est indolore et sans danger. Elle pourrait aider à guérir d'une fracture, soulager une migraine ou une douleur articulaire ou diminuer les douleurs d'un cancer. Elle serait aussi bénéfique aux dépressifs pour qui les antidépresseurs classiques ne fonctionnent pas. Elle permettrait aussi de se débarrasser d'une addiction.

 

 

Lire la suite

La reine Elisabeth II serait déçue par la charmante Kate Middleton

21 Juillet 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #stars peoples

 

 

La reine d'Angleterre trouve la jeune femme, de 30 ans, paresseuse. Elle ne donnerait pas assez de son temps au bon peuple. Diana affichait une moyenne de 170 apparitions par an alors que Kate n'en fait que 35.

Kate serait trop narcissique et dépensière pour la reine de 86 ans. Pour rester une gravure de mode, Kate achèterait sans compter. Eh oui, toutes les jeunes filles du monde entier de 10 à 25 ans veulent ressembler à Kate. Et la reine ne se gène pas lui le dire en face, et notamment le jour ou la jolie dame brune est revenue avec un sac qu'elle avait payé 1000 euros.

Quant à la reine, elle aurait décidé de réduire ses dépenses (19 % en 5 ans). Elle s'est contentée de 36,6 millions d'euros... C'est 36,6 millions sont payés par les deniers publics, il me semble important de le rappeler au passage. La reine pense avoir économisé beaucoup... alors que nous sommes tous indignés par les dépenses excessives de cette très vieille dame.

 

Comme la princesse Diana, kate est peu appréciée de la reine.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rediffusion d'un article du 07/08/2012

Lire la suite

Encore une liste noire de médicaments, des médicaments très dangereux voire mortels

21 Juillet 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #Actualités, #santé, #médicaments dangereux

 

Selon Prescrire, de simples médicaments contre le rhume, des décongestionnants, comme la pseudoéphédrine, disponibles sans ordonnances, exposent à un risque de troubles cardiovasculaires graves, voire mortels (poussées d'hypertension, AVC, troubles du rythme cardiaque). Exemple avec l'Actifed ou l'Humex, utilisés quand on est enrhumé et vendu librement en pharmacies. "Sur l'Actifed rhume 'jour et nuit', il y a un vaso-constricteur qui a un petit effet pour décongestionner le nez mais qui agit aussi sur le corps: il y a des risques d'infarctus, d'attaques cérébrales ou d'autres problèmes cardio-vasculaires. C'est rare, mais c'est arrivé. Se retrouver hémiplégique pour avoir le nez dégagé pendant un quart d'heure…Un peu d'eau salée dans le nez décongestionne. C'est tout simple ! Et c'est gratuit".

Autre médicament qui peut avoir de graves conséquences: l'ibuprofène, à éviter absolument si l'on est enceinte.

 

Dans cette liste noire, on trouve aussi des médicaments contre l'arthrose, le diabète, Alzheimer ou le cancer...

Janvier 2017

Lire la suite

Zahia, l'ex-escort girl qui a fait une belle carrière

21 Juillet 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #stars peoples

  

 

Zahia Dehar vit dans un appartement de 300 m2 dans le 15e arrondissement. Cet appartement est loué par un mystérieux "prince charmant", qui vivrait en Suisse. 

La belle Zahia est issue d'un milieu social très modeste. Elle représente aujourd'hui la réussite sociale sans avoir fait de longues études. Elle serait une femme digne qui n'a jamais vécu de l'assistanat...

C'est une belle jeune de 20 ans. Elle est une des plus belles femmes célèbres des années 2010. Elle fascine tout le monde même Isabelle Adjani, la plus grande de nos stars. Mme Adjani va réaliser un documentaire sur la créature de rêve, l'ancienne prostituée. 

 

La question que vous vous posez toutes et tous est la suivante : est-on en train de banaliser la sexualité vénale, la prostitution comme une étape de l'ascension sociale ?

Il faut être honnête, la prostitution est un moyen de subsistance, parfois temporaire, pour un certain nombre de jeunes filles et de jeunes femmes. Mais c'est un métier qui repose sur une plastique et une grande disponibilité. Il faut savoir jouer de son image et de ses réseaux. C'est un métier très lucratif : il y a peu de métiers qui rapportent autant d'argent. Aucune ancienne prostituée ne voudra devenir aide-ménagère ou travailler dans un bureau où elle gagnerait 15 fois moins qu'avant...

 

 

 

 

 

 

 

Rediffusion d'une note du 17/07/2012

Lire la suite

"Ne me tuez pas docteur !" L'euthanasie et ses dérives chez nos voisins européens....

21 Juillet 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #Traditions des pays

 

 

Maarik, une institutrice à la retraite, quitte la Hollande pour l'Allemagne. Pourquoi va-t-elle s'exiler en Allemagne ? Maarik fuit les Pays-Bas comme on fuit un pays en guerre, un pays devenu trop dangereux... A son âge, elle sait qu'on peut tomber malade du jour au lendemain et elle sera alors amenée à l'hôpital. Et elle ne pourra pas empêcher un médecin ou une équipe médicale de l'euthanasier contre sa volonté...

Comme Maarik, les Hollandais sont de plus en plus nombreux, chaque année à fuir leur pays où les médecins, depuis que l'euthanasie a été légalisée, peuvent vous assassiner ou vous euthanasier sans vous l'avoir demandé, alors que vous venez simplement de faire un banal malaise... On euthanasie comme on respire, la-bàs !

 

Au Pays-Bas, il est important de savoir que n'importe quel médecin peut décider de supprimer la vie d'un patient qui est en état de démence ou qui a tout simplement perdu connaissance. Si on a un malaise sur la voie publique, on peut ressortir entre 4 planches si le médecin a décidé de tuer pour une raison X ou Y. Un médecin peut buter ses patients en étant payé et en toute impunité.

 

2500 euthanasies sont pratiquées chaque année, au Pays-Bas. 1000 victimes, environ, n'auraient pas demandé à être tuées. Le plus souvent, les victimes sont des personnes âgées, trop seules et des pauvres. Mais il y aussi des nouveau-nés qui sont dans le coma.

Et n'oublions pas, évidemment, les familles "aimantes" qui font pression sur les médecins et les infirmières pou tuer leur père ou leur mère pour toucher l'héritage plus rapidement...

 

Des milliers de Néerlandais préfèrent quitter leur pays et se réfugier en Allemagne. Dans un hôpital allemand, on peut trouver 200 patients hollandais sur 230 patients.  

 

Rappelez-vous, Hitler utilisait déjà le mot euthanasie pour se débarrasser de tous ceux qui étaient malades, handicapés ou malades mentaux...

 

Le docteur Jean-Pierre Dickès a voulu révélé ce qui se passe dans les pays où on a légalisé l'euthanasie. Le Docteur Dickès est devenu médecin dans le but de soigner, pas dans celui de tuer. Il a toujours voulu sauver des vies, et pas supprimer des vies comme un tueur en série. Depuis toujours, ce médecin lutte contre l'euthanasie.

 

En Allemagne, c'est une autre mentalité... "Le mot euthanasie y rappelle trop de trop mauvais souvenirs, et un malade, même en phase terminale, n'a pas de soucis à se faire..." affirme le Dr Dickès. Il veut certainement dire que contrairement à de nombreux pays européens on ne vous détruira pas en douce...

 

En Belgique et en Suisse, c'est le patient qui choisit. Mais il y a un risque d'abus manifestes... Dans certains hôpitaux comme le CHU de Louvain (en Belgique), on trouve un bloc opératoire à côté de la pièce des euthanasies. C'est pratique pour récupérer les organes des personnes décédées pour les greffes...  Ca vous ne rassure pas ? Moi, non plus...

 

Source : "Détective" du 16 janvier 2013

 

 

 

Tesson illustrateur

 

http://www.dessinateurdepresse.com

 

 

 

       

 

      

 

Redifusion d'un article du 21/01/2013    

Lire la suite