Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Vivreaupresent

Articles récents

Emmanuelle Béart raconte son enfance

15 Septembre 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #stars peoples

 

"J’étais l’aînée de 5 enfants. A 8 ans, je savais déjà changer les couches, donner le biberon... Ma mère a beaucoup délégué, elle a fait de moi une adulte très tôt. J’avais honte de la manière dont ma mère nous habillait ! Et sa 2 CV pourrie. Je disais que mon beau-père était le jardinier de mon père. Je trouvais qu’il avait plutôt une tête de jardinier alors que ma mère était sublime, toujours en minijupe et des cheveux longs. A 14 ans, je suis partie de la maison. A 15 ans, j’étais au Canada, je travaillais dans un salon de coiffure et j’ai arrête mes études. J’avais l’âge de l’audace, de la découverte. Un âge où on ne sait pas encore que les gens peuvent vous taper dessus. J’ai été élevée avec une sorte d’enthousiasme absolu, j’étais dans l’invention, dans la recherche des autres, de soi-même... Le reste de l’existence consiste à faire en sorte que cette énergie des débuts ne soit pas émoussée, abîmée " a confié Emmanuelle Beart (52 ans) au magazine Elle du 23 oct. 2015. 


Emmanuelle Béart aime-t-elle mentir ?
«S’il y a une chose sur laquelle je ne peux pas mentir, c’est que je suis une grande menteuse. C’est un art pour lequel je suis douée depuis que je suis toute petite, et je m’emmêle rarement les pinceaux. Mais je ne mens pas à mes enfants" a révélé 
Emmanuelle Béart .

 

 

Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

 

Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

 

Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

Lire la suite

On pourrait vraiment baisser le train de vie de l'Etat et surtout en temps de crise.... (volet 4)

15 Septembre 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #Actualités

 

 

En plus de leur salaire (5800 euros nets mensuels), les députés touchent chaque mois une enveloppe de 5900 euros qu'ils peuvent dépenser à leur guise, sans le moindre contrôle, soit-disant pour accomplir leur mission.Monsieur Pascal Terrasse, un parlementaire, aurait payé ses vacances avec cette tirelire ! La majorité d'entre eux refusent de rendre publique leurs dépenses, (24 seulement seraient pour, et les autres seraient tous contre). Pourquoi ne pas supprimer cette enveloppe et diminuer par 2 le nombre de députés et de sénateurs ?

 

Il y a beaucoup trop de députés et de sénateurs en France...

 

Afficher l'image d'origine

 

 

Lire la suite

Le dispositif du médecin traitant est une ruine pour la sécurité sociale

15 Septembre 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #Santé

 
 

À première vue, le dispositif du médecin traitant est  un succès: 91% des actes médicaux sont effectuées au sein du parcours de soins. «L'adhésion des assurés au dispositif ne se dément pas», se félicite d'ailleurs la Cour des comptes dans son rapport annuel publié ce mardi. Mais c'est le seul compliment qu'elle accorde au dispositif.

La mise en œuvre du médecin traitant, depuis 2004, prête en effet le flanc à la critique. Le système «est à l'origine de surcoûts non négligeables», relèvent les magistrats de la rue Cambon. Surtout pour les patients, qu'ils respectent ou non, d'ailleurs, le parcours de soins tracé par son médecin traitant. S'il ne le suit pas, l'assuré subit des sanctions financières qui se sont «fortement accrues au fil des années». Plus étonnant, l'assuré paie plus cher les médecins - spécialistes la plupart du temps - chez qui l'envoie son généraliste dans le cadre du parcours. Une conséquence des majorations d'honoraires dont bénéficient ces praticiens «correspondants» pour des avis ponctuels ou des soins.

A l'époque de la mise en place de ce dispositif, la droite comme la gauche, tous y étaient très favorables. Il n'y avait plus d'opposition...  Très rapidement, les spécialistes se sont mis  à refuser tous les patients (sauf les bourgeois) qui avaient le toupet, mais le toupet monstre de vouloir leur faire perdre de l'argent... ( entre 16 et 20 euros par consultation). Souvent après la consultation, les spécialistes renvoient les patients vers le médecin traitant pour lui remettre un courrier, une réponse (23 euros) ou pour faire l'ordonnance (cela consiste seulement à recopier les médicaments qui sont notifiés dans la missive adressée par le" Cher confrère"), payée 23 euros. Les médecins traitants sont devenus des épistoliers. Franchir la porte d'un cabinet d'un médecin est toujours payant, c'est 23 euros.

Pour être claire ça donne ceci , à 23 euros de consultation :

Il patauge ou il n'a pas envie d'examiner son patient, seulement de prendre la tension ( la routine), il revoit le patient 2 fois pour changer de médicaments (parfois 3) avant de l'envoyer chez un spécialiste soit 46 ou 69 euros...

Le spécialiste l'examine, enfin : 44 euros  ( accès direct c'est 28 euros).
Le spécialiste le renvoie chez son médecin traitant avec un courrier =23 euros pour prescrire le traitement que le spécialiste a préconisé .
Total 113 euros dans le meilleur des cas ... Jadis si on allait voir directement un spécialiste, à l'écoute et compétent, ça ne nous coûtait que 28 euros. 

 

Je crois que ce système "schizophrène" est bien pire que le nomadisme médical de jadis, car tous les patients n'ont pas besoin de 3 ou 4 consultations dont 2 ou 3 sont inutiles mais payantes. Les médecins généralistes, ou médecins traitants, ne sont pas équipés pour faire des examens, ils n'ont qu'un tensiomètre et un stéthoscope comme il y a un siècle...  Cette médecine est obsolète.

De plus, on perd 5 ou 6 heures à attendre dans les salles d'attente...

Le dispositif du médecin traitant a permis aux médecins généralistes de fidéliser leur clientèle et de refuser de nouveaux patients. Désormais ils peuvent choisir librement leurs clients et des" clients abonnés" ou très fidèles... Les clients fidèles sont souvent récompensés par des séances de kiné à l'année, des cures thermales chaque année, des VSL pour les transporter. Les médecins traitants savent se montrer reconnaissants et généreux avec les bons clients... Leur activité principale consiste à faire de la saisie informatique de données. Ils donnent plus l'image de bureaucrates que de médecins... 

En conséquence, certains patients ne peuvent pas avoir de médecin traitant, ils ne peuvent que consulter dans les services d'urgence des hôpitaux ou alors ils crèvent comme des bêtes sauvages...

Plus les médecins traitants sont augmentés, moins il ont besoin de clients pour vivre, ça parait logique. Certains médecins traitants ne travaillent plus que 3 jours par semaine.

Ah, il est beau le progrès !!! 

 

 

 

redifffusion  d'une note de 2013  

 

Lire la suite

Jean-François COPE est un jeune marié

15 Septembre 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #stars peoples

  

 

A 48 ans, le secrétaire général de l'UMP, juif non pratiquant, a épousé, le 3 décembre 2011, en secondes noces, la jolie Nadia, sa compagne depuis 4 ans et la mère de leur fille Faustine, 3 ans. Parmi, les invités, il y avait Inès de la Fressange, François Baroin, Michèle Laroque, Jean-Pierre Raffarin.

 

 

 

 

 

 

 

Rediffusion d'une note du 07/06/2012

Lire la suite

Laurent Delahousse, un journaliste discret, pudique et sexy

15 Septembre 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #stars peoples

 

Laurent Delahousse aura 44 ans au mois d'août.

Il est arrivé sur France 2, il y a 6 ans. Il est le beau-frère de Tina Kieffer.

Le charmant et blond Laurent voulait devenir avocat.

Il consacre sa vie à son métier. "Le lundi est mon week-end, le reste du temps je suis au bureau" a révélé Laurent.

Laurent Delahousse a 2 filles : Liv-Helen (7ans) et Sasha (4 ans). "La paternité est au coeur de ma vie. La liberté, le bonheur de mes proches... Voilà mon essentiel" a allégué Laurent Delahousse.

 

 

 

Rediffusion d'un article de jan. 2013

Lire la suite