Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Vivreaupresent

Articles récents

Isabelle Adjani n'apprécie pas les bourgeois tyranniques...

12 Juin 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #stars peoples

 

Isabelle Adjani a toujours été choquée par la manière dont son père (mécanicien) était traité par son patron. Voici ce que dit la jolie brune (62 ans) à ce sujet : "Des images ont ressurgi, celles du patron de garage qui employait mon père en train de hurler ce nom d'Adjani, comme si c'était celui d'un chien.:mad: Avoir vu ce bourgeois repu qui portait un chapeau à plumes humilier mon père a cristallisé très tôt ma révolte devant l'injustice et l'inégalité". C'est en tournant le film Carole et Mathieu que ces mauvais souvenirs lui sont revenus...

 

Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

 

Afficher l'image d'origine

Source : Elle

Lire la suite

Nicolas Canteloup ne plaît pas à tout le monde et principalement aux hommes politiques mais il est l'imitateur préféré des Français

12 Juin 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #stars peoples

 

 

Chaque soir, il fait 7,8 millions de téléspectateurs.

«Au delà du nombre, c’est l’aspect multigénérationnel qui me plaît. Les petits de 8/10 ans comme les grands de 80 ans me regardent» a déclaré Nicolas Canteloup.

Il prétend qu’il ne pensait pas à faire ce métier, mais qu’il voulait seulement se prouver qu’il était capable de jouer devant 50 personnes.  A 12 ans, ses parents l’avaient amené voir Bernard Haller sur scène. Ce jour-là, il s’est inquiété pour Bernard Haller, il se demandait s’il allait y arriver tout seul devant 400 personnes... et le spectacle a duré 3 heures.

Nicolas a été animateur au Club Méd, c’était son premier «public».

Qu’est-ce qui parait difficile à Nicolas Canteloup dans son métier ?
«De dire quelque-chose de méchant sur quelqu’un que l’on connaît. C’est aussi pour ça que j’essaie de rencontrer le moins de personnalités possible» a révélé l’imitateur.

«A un moment, j’ai eu des retours avec Ségolène Royal... Je crois que certains n’apprécient pas, mais ils prennent sur eux. A gauche comme à droite, beaucoup se passeraient volontiers de moi» a  confessé Nicolas Canteloup.

«On ne fait pas rire en mettant en valeur les gens mais en se moquant d’eux...  a affirmé Nicolas Canteloup.

«Je fais l’imitateur pour faire passer un bon moment aux gens et aussi pour obtenir une reconnaissance». 

 

 

 

 

 

 

Source : Femme actuelle du 30 déc.2013

 

 

Lire la suite

Rions un peu avec les brèves de comptoir

12 Juin 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #Humour

 

"La messe de minuit c'est que sur la 2, si Dieu existait vraiment ça passerait sur toutes les chaînes"

"L'Europe, ça peut pas fonctionner avec la moitié des Allemands et la moitié des autres"

"J'aime pas le bruit du balai, ça fait comme un serpent qui se faufile"

"Plutôt que d'augmenter le prix des livres il ferait mieux d'en enlever quelques pages, on lit jamais tout"

"Chaque chose à sa place on regarde la télé au salon et on lit Le Monde au WC"

"Si vous voulez faire partir des rides de la figure, il faut manger de la joue de cochon"

"Dieu est moins exigeant que les gouvernants il a fait que 10 commandements"

"Bouddha, il a pas de fils, Allah non plus, y a que chez nous que Dieu s'est reproduit, qu'il a de la famille"

 

lol:{}lol:{}

Lire la suite

Le docteur Nicolas Bonnemaison acquitté. Le meurtre à l'hôpital est "légalisé", ce 25 juin 2014, en France.

12 Juin 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #Actualités

 

La cour d'assises de Pau a acquitté le médecin urgentiste Nicolas Bonnemaison jugé pour avoir empoisonné sept personnes âgées à Bayonne.

 

L'ancien urgentiste Nicolas Bonnemaison « a été acquitté de la totalité des faits » qui lui étaient reprochés, a dit le président à l'issue de quelque quatre heures de délibéré, provoquant le sourire du médecin, main dans la main avec un de ses avocats, et un tonnerre d'applaudissements dans la salle.:fou:

 

 

 

Désormais beaucoup de personnes vulnérables vont avoir peur de se rendre dans un hôpital et à juste titre... La porte est ouverte à toutes les dérives.[:madison2006:1]:fou: Le procès Bonnemaison a été celui d'une médecine confraternelle qui se donne des droits qu'elle n'a pas sur les patients... Ce jugement scelle la perte de confiance envers tout "soignant".

 

Nous avons tous compris qu'un médecin, ou une infirmière, qui assassine un patient, sans son consentement et celui de sa famille, ne risque rien.:fou:  Il suffit d'enfiler une blouse blanche pour être autorisé à tuer en toute impunité, et que le meurtre devienne un soin "curatif"...

La législation ne sert qu'à rassurer bêtement les patients... 

 

Je suis indignée de voir qu'on accepte et même qu'on congratule un médecin qui prend la décision d'abréger la vie d'un mourant sans demander l'avis de personne... Personnellement, je trouve ça terrifiant.:fou::fou: Un verdict extrêmement dangereux et irresponsable! Il n'y a rien d'humain à supprimer d'autres humains alors qu'on souffre moralement, les auteurs d'infanticides ont aussi cette excuse... Il a tué pour mettre fin à sa propre souffrance mais pas par altruisme, on ne tue jamais par altruisme... mais par folie et sadisme. C'est le crime du sentiment de toute-puissance[:le-papet]Que font les psys dans les hôpitaux ????? Pourquoi ne soignent-t-ils pas les médecins qui pètent les plombs, qui sont devenus fous à lier ?

 

Il pourra recommencer en toute quiétude cette fois ses activités favorites et "humanistes". Ah, Bonnemaison va faire faire des économies aux pays , ainsi que tous ses confrères qui ont les mêmes méthodes... Le président de la République devrait l'inviter à déjeuner et le décorer...

 

Le monde où nous allons me fait peur...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rediffusion d'une note du 25/06/2014

 

Lire la suite

Le paracétamol n'est pas efficace contre les douleurs de l'arthrose

12 Juin 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #Santé

 

Le paracétamol est le traitement de référence lors des crises douloureuses de l’arthrose. Il continue à être prescrit malgré son inefficacité avérée. Que prescrire ? Il n’y a rien... Un patient qui quitte le cabinet médical sans ordonnance, c’est un client de perdu, qui ne reviendra plus. Le diclofénac (ou le voltarène) est tout aussi impuissant face à ces douleurs. Et il n’est pas sans danger : il pourrait augmenter le risque de crise cardiaque et d'accident vasculaire...

 

Afficher l'image d'origine

 

Afficher l'image d'origine

 

le 20 mars 2016

 

 

 

Lire la suite