Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Vivreaupresent

Articles récents

Les médecins victimes de plus en plus de la violence

31 Mars 2011 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #Actualités

 

Les déclarations d'incidents enregistrées auprès de l'Observatoire pour la sécurité des médecins ont augmenté de 80% en 2010,

Certes, avec 200 000 médecins libéraux en activité, de tels chiffres peuvent paraître peu élevés. "Les individus deviennent plus exigeants, voire violents, s'ils n'obtiennent pas le certificat médical, l'arrêt de travail ou l'ordonnance qu'ils souhaitent, ou si le temps d'attente est jugé trop excessif",explique le docteur Bernard Le Douarin, coordonateur de l'Observatoire pour la sécurité des médecins.

"Tous ces actes témoignent d'une dérive de la société, avec des individus qui considèrent n'avoir que des droits, et pas de devoirs", analyse-t-il. Ce sont, de fait, surtout les agressions verbales et les menaces qui augmentent, passant de 57% à 63% des déclarations,

Les médecins concernés sont en majorité des généralistes. Les agresseurs sont pour moitié des patients, et souvent aussi une personne les accompagnant. EN ILE-DE-FRANCE ET DANS LE NORD

Partout en France des violences à l'encontre des médecins sont constatées, même si dans 80 % des cas, les incidents se sont produits en milieu urbain. Trois départements d'Ile-de-France figurent parmi les cinq les plus touchés : la Seine-Saint-Denis, toujours en tête, et où les incidents déclarés sont passés de 39 en 2008 à 79 en 2010, mais aussi le Val-d'Oise et le Val-de-Marne. Le Nord arrive en deuxième position. 

Quelques commentaires d'internautes "le monde"

Dg ais bon sang.. Pourquoi ne vont-ils pas voir ailleurs tous ces docteurs pleurnicheurs maltraités de nos banlieues ? C'est un désert médical en province et pourtant dieu sait qu'il y fait bon vivre, dans ma Provence (Drôme) 4 médecins sur 6 ne seront pas remplacés !! Qu'ils arrêtent de se lamenter alors qu'ils ont un métier qu'ils peuvent pratiquer partout et dans de très bonnes conditions financières en ++++ et ce pas comme bcp d'entre nous.....même avec les mêmes longueurs d'études !!! 

Jamee 

Et les causes? quelles sont les causes de ces "agressions"? Affirmer qu'elles se trouvent dans une "dérive de la société", c'est ne rien dire. Et si les médecins examinaient un peu leur pratiques, leur attitude envers les patients et la société en général? N'y verraient-ils pas de grandes doses d'arrogance, une tendance à se croire (ou à se montrer) infaillibles, un refus de justifier leurs choix? Bref, les médecins n'estiment-ils pas qu'ils n'ont que des droits et aucun devoirs, eux aussi?

  

 Arnaud

Oser dire que les médecins y sont pour quelque chose, là vous battez des records de nullité, permettez moi de vous le dire. Aucun devoir? Vous soigner, vous sauvez la vie, vous croyez peut etre que c'est un droit que les médecins s'accordent pour leur propre plaisir? C'est leur vocation et ils font 10 ans d'études pour cela.

Et terminons par mon commentaire:

 

Je pense que certains médecins sont victimes d'actes de violence gratuite. Ces dernières années, sous le gouvernement de Mr Sarkozy, la violence n'a fait que s'aggraver et de manière considérable. On est dans un climat de haine entre les gens : au travail, à l'école,  en famille, le voisinage. Que faire pour faire régresser cette violence ??? 

Tous les commerçants font aussi l'objet de violence...

Comme le souligne très justement Jamee, je peux certifier que les médecins provoquent parfois la violence. Certains ont un comportement ignoble, ils pensent que leur profession leur permet de tout dire aux "patients imbéciles" qui les consultent. Ils usent et abusent de la violence verbale pour humilier, on est dans la perversion. Il me semble normal et sain de se mettre en colère après avoir été offensé et de rabaisser le cynique en blouse blanche à son tour...

Quelques-uns pensent qu'ils ont le droit de vie et de mort sur leurs patients.

C'est la seule profession où on rabaisse autant les clients qui... payent. Les blouses blanches, souvent très virulentes,  se montrent totalement irrespectueuses envers les clients.

Il y a deux ans que je n'ai pas vu de médecin et je m'en passe volontiers. Je ne suis pas maso ! Je me vaccine moi-même et je me soigne par automédication.

 

  Rediffusion d'une note du 30/03/2011

  

Lire la suite

A 40 ans, la belle Adeline Blondieau est enceinte

25 Mars 2011 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #stars peoples

 

Son fils aîné est déjà un très jeune homme de 12 ans et elle attend son deuxième bébé. Son compagnon, Laurent, est artiste peintre, il connaîtra les joies de la paternité pour la 1ere fois et Adeline à 40 ans en parait  27.

 

                               

Lire la suite

Les plus beaux yeux du cinéma se sont fermés pour toujours : Liz Taylor est morte

24 Mars 2011 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #stars peoples

 

Elle avait seulement 79 ans.

 

Elle était la Marylin Monroe...  brune. Des yeux et des formes inoubliables...

  

Liz Taylor était une actrice mais aussi une éternelle amoureuse. Elle s'est mariée 8 fois et elle a été une des premières cougars.

 

Elle avait tourné avec les plus grands : Mankiewicz, Minnelli, George Stevens, Rock Hudson, James Dean, Montgomery Clift ou Richard Burton, l’homme de sa vie…

 

On ne la voyait plus au cinéma depuis plus de 25 ans et dans les années 80-90, Liz était plus connue pour ses frasques amoureuses que comme actrice.

 

 C'était auss une femme au grand coeur : elle fut très active dans la lutte contre le Sida. 

 

Elizabeth donc, née le 27 février 1932, à Londres, fille de Francis Taylor, marchand d’art, et de Sara Taylor, actrice.  C'est sa mère qui l'a pousse, très jeune, à faire du cinéma. Elle a à peine 10 ans quand elle devient la star de Fidèle Lassie, dont le héros est un chien. Un an plus tard, elle est la petite fille qui aime si fort son cheval dans Grand National. L’Amérique se découvre une passion pour cette nouvelle enfant-star. Jusqu’en 1951, la splendide brunette au regard violet sera cantonnée dans un seul type de films, les films familiaux. Entre Les Quatre filles du Docteur March, et Le Père de la mariée,Elizabeth Taylor attend son heure en jouant les jeunes filles de bonne famille.

Sa carrière prend un virage décisif en 1951, avec Une Place au soleil

 

En 1957, à vingt-cinq ans seulement, elle en est déjà à son troisième mariage.Après Nicholas Hilton, Michael Wilding (dont elle a deux fils), elle épouse Mike Todd, dont elle aura une fille née la même année. Le bonheur avec Mike Todd sera de courte durée, il meurt dans un accident d’avion un an à peine après leur mariage.

 

Elle a bon goût en matière de cinéma et choisit ses rôles avec soin, elle ne se trompe pas et elle ne prend pas le premier rôle qui se présente. On comprend mieux pourquoi elle accepte le Cléopâtre que le même Mankiewicz lui propose quelques années plus tard, en 1963. Mais ce Cléopâtre fait de Liz une immense star internationnale. Elle trône désormais, forte de son cachet d’un million de dollars. C’est une première. Telle la reine d’Egypte, la reine d’Hollywood exige des centaines de costumes, le plus grand coiffeur du monde, le plus grand maquilleur. En 1963, rien ne sera refusé à Elizabeth Taylor, elle obtient tout.  C'est une vraie diva !
A l’époque, Elizabeth est mariée depuis quatre ans à l’acteur Eddie Fisher,  mais elle ne peut  pas résister à son attirance pour Richard Burton. C'est un coureur de jupon et surtout un grand buveur.

Au fil du tournage, l’attirance physique se transforme en passion, et c’est cette passion entre les deux acteurs principaux qui va contribuer à rendre le film  très passionnant. Et scandaleux aux yeux du Vatican, qui s’émeut publiquement de cet adultère étalé à la face du monde, mais aussi aux yeux des autorités américaines, qui multiplient les tentatives pour empêcher les scandaleux du Nil de revenir sur le territoire américain. Neuf jours après son divorce prononcé, Elizabeth Taylor épouse Richard Burton, le 15 mars 1964, à Montréal. La même année, ils adoptent une petite orpheline allemande âgée de 3 ans, Maria Carson. Leur histoire d’amour survit à toutes les tourmentes pendant dix ans.

 

 

En 1975, Burton et Taylor jettent l’éponge et se séparent. Trop d’alcool, trop de disputes. Un an plus tard, pourtant, ils font une deuxième tentative et se remarient. Pour l’occasion, il lui offre le plus gros diamant du monde. Elle est folle de joie. Pourtant, leur histoire est bel et bien finie en 1976. Richard Burton meurt en 1984 d’une hémorragie cérébrale alors qu’Elizabeth est divorcée d’un sénateur républicain, en attendant d’épouser son garde du corps en cinquièmes noces. A ce point de sa vie, Elizabeth Taylor se met en retrait du cinéma pour lutter contre toutes sortes de maladies qui lui empoisonnent la vie : alcoolisme, cancer de la peau, hémorragie cérébrale. Elle n’en reste pas moins étonnante dans cette façon d’annoncer son cancer à travers une photo d’elle prise sur son lit d’hôpital, où on la découvre quasiment chauve.  

 

 

                     

.
                         
 
 
                 
 
               
 

                     

 

 

Rediffusion d'une note du 23/03/2010

 

                       

 

                            



Les dernières années de sa vie sont des années malheureuses, très malheureuses...





Lire la suite

Le beau Harry Roselmack ne présentera plus le JT de TF1

21 Mars 2011 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #stars peoples

 

 

Il était tout simplement surbooké, et il a dû faire un choix difficile. Il préfère continuer à présenter "sept à huit",  son documentaire " En immersion" et ses journaux radiophoniques sur RTL.

  

Il va pouvoir consacrer un peu plus de temps à ses 3 enfants ( il a été papa la 3e fois en 2010) et sa jeune épouse.

 

 

Lire la suite

Pas de comprimés d'iode dans les pharmacies françaises

18 Mars 2011 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #Santé

 

Après la catastrophe japonaise, certains Français se ruent dans les pharmacies pour acheter des comprimés d'iode, pseudo- efficaces contre les radiations. Mais l'accès à cet antidote est strictement réglementé.

Inquiets de la récente catastrophe japonaise, les Français, par mesure de précaution, tentent de se procurer des comprimés d'iode, seul antidote efficace contre les radiations. En vain. "Six personnes, âgées d'une quarantaine d'années, sont venues à la pharmacie hier [mardi] après-midi pour acheter ces médicaments",témoigne Marion, employée d'une officine parisienne. Tous ont été confrontés à la même réponse: un non catégorique.

La prescription de ces comprimés est très réglementée. Efficace pendant 24 heures, ils doivent être ingurgités deux heures avant la libération d'un nuage radioactif. "Prendre ces médicaments lorsqu'il n'y a aucun risque d'accident nucléaire est simplement inutile, voire néfaste pour la santé", explique Olivier Ferlet, membre du Conseil national de l'ordre des pharmaciens.

  

En effet, en l'absence de radiation, la prise de ces comprimés est susceptible d'entraîner des troubles de la glande thyroïde tels que l'hyperthyroïdie ou l'hypothyroïdie. "Dans le premier cas, il y a plus d'hormones thyroïdiennes dans le sang, ce qui engendre des palpitations, des insomnies, des amaigrissements, des troubles métaboliques et cardiovasculaires, des vomissements, des diarrhées, voire l'arrêt cardiaque",détaille Jean-René Jourdain, membre de l'IRSN. "Dans le second cas, il y a une diminution des hormones thyroïdiennes, ce qui suscite une prise de poids, des ralentissements du rythme cardiaque et même des allergies."Enfin, pour les personnes qui souffrent déjà de troubles de la glande thyroïde, la prise d'iode sans être exposé aux rayons radioactifs peut agraver leur pathologie qu'elle soit hyperthyroïdienne ou hypothyroïdienne, ajoute le spécialiste.

Or, en France, les éventuelles retombées radioactives de l'accident nucléaire au Japon ne présenteraient "aucun risque sanitaire",d'après Nathalie Kosciusko-Morizet, ministre de l'Ecologie.  Pour aider les pharmaciens, très sollicités depuis l'accident nucléaire nippon, le Cnop a diffusé une alerte sanitaire. Dans cette note, que LEXPRESS.fr a pu consulter,sont expliquées les modalités de disponibilité et de distribution de ces pilules. "Les comprimés d'iodure de potassium du stock de l'Etat ne peuvent être délivrés (à titre gracieux ou onéreux) qu'à la demande expresse des autorités", détaille le document. Des mesures strictes qui concernant aussi bien les autochtones que les touristes qui repartent au Japon ou dans les pays limitrophes. "Seules les personnes résidant à proximité de centrales nucléaires peuvent s'en procurer parce qu'elles font partie des 'périmètres particuliers d'intervention' (PPI)", précise Olivier Ferlet.  

Si ce topique est si populaire, c'est parce qu'en cas d'accident nucléaire, "il empêche la pénétration des iodes radioactifs au niveau de la thyroïde et évite ainsi tout risque de cancer", explique François Queguigner, directeur des approvisionnements en produits de santé des armées(Dapsa).  

Certains Français font fi de ces recommandations. Offusqués par l'impossibilité de se procurer des comprimés d'iode, "les clients affirment qu'ils en achèteront ailleurs et notamment sur Internet", déplore une pharmacienne. "Il est dangereux d'acheter des médicaments en ligne. Il existe un grand risque de contrefaçon", met en garde Olivier Ferlet

 

Comme vous l'avez vu dans cet article, la prise de comprimés d'iode n'est pas justifiée en France. Faisons confiance à Isabelle Morizet.

Si vous vous en procurez via le net,  vous allez avoir des problèmes thyroïdiens qui ne sont pas dérisoires, même mortels. Les comprimés d'iode ne sont pas des bonbons ! Les médicaments c'est pas automatique. 

Lire la suite