Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Vivreaupresent

Articles récents

La location entre particuliers a-t-elle des tarifs très attractifs ?

12 Août 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #vie pratique

 

 

Les tarifs de la location entre particuliers sont plus avantageux pour les voitures les plus anciennes. En revanche, pour les modèles récents, mieux vaut réserver chez un loueur classique ou traditionnel. 

 

Afficher l'image d'origine

 

 

Lire la suite

Votre mobile avec vous à la plage

12 Août 2017 , Rédigé par Authentiqua

 

Même en vacances, vous ne pouvez pas vous passer de votre iPhone plus de 3 minutes, bref, vous êtes carrément accro à votre joujou. Le hic, c’est qu’à la plage entre l’eau de mer, le sable et les crèmes solaires, il risque de souffrir... Alors que faire ? Placez-le dans un sac plastique de congélation, il se ferme facilement et il présente l’avantage d’être très hermétique.

 

 

Lire la suite

10 % des mères éprouveraient des difficultés maternelles

12 Août 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #Santé

 

 

Bien plus profondes et durables qu'un simple baby-blues, celles-ci se manifestent par une incapacité, totale ou partielle, a créer le lien ( supposé naturel, mais qui ne l'est pas...) avec leur nouveau-né. Si la plupart d'entre elles apparaissent comme indifférentes, certaines vont éprouver des sentiments de fusion ou au contraire, de rejet vis-à-vis de leur enfant, voire du déni de maternité ("Ce n'est  pas mon bébé") dans les cas les plus graves. La mère comme l'enfant sont alors en danger. Il arrive assez souvent que ces jeunes femmes ou ces adolescentes regrettent le temps d'avant la naissance...

 

Il ne faut pas oublier que la sacralisation de la maternité est une invention récente mais aussi dangereuse.

Rappelez-vous à la fin du XIX siècle, 95 % des petits Parisiens étaient placés en nourrice loin de leur mère. Ces femmes n'avaient aucune envie de "s'embarrasser d'un bébé". En 2012, devenir maman est considéré, en théorie, comme une évidence, et en même temps comme une oeuvre d'art, mais en pratique, c'est souvent différent...

 

Il y a un décalage entre le désir de grossesse, le désir de bébé et l'enfant réel. Confrontées à ce décalage, la plupart des femmes entreprennent le deuil de l'enfant "fantasmé" mais toutes n'y arrivent pas...

Pour celles qui n'y parviennent pas, voici un site qui va vous aider : http://www.marce-francophone.fr/

 

 

 

 

 

  Rediffusion  d'une note du 04/01/2012

Lire la suite

Les ultra-religieux gagnent du terrain à Jérusalem, ce sont eux qui font la loi...

12 Août 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #Traditions des pays

  

Nous vivons dans le déni sur la condition des femmes et nous croyons, naïvement, qu'Israël est très en avance sur le reste du monde. Ne nous voilons la face, Israël régresse... 

Savez-vous qu'il n'y a que 2 femmes maires dans ce pays ? 

Plus d'affichage publicitaire avec des femmes sur les murs de la ville de Jérusalem.  

Loin d'être dérisoire, cette disparition d'affiches de femmes résulte d'un combat mené par les Jérusalémites très réligieux qui arrachent ou couvrent de peinture noire les affiches qui ne seraient pas conformes...  Dans un premier temps, ils ont ciblé les corps de femmes très dénudés mais aujourd'hui ils ne veulent plus de photos du tout de femmes sur les murs de la ville de Jérusalem. 

Ces intimidateurs viennent de la communauté ultra-orthodoxe, qui corrrespond à 1/3 des habitants de Jérusalem. La plupart de ces membres ne travaillent pas et vivent des aides financières de l'Etat. Ils refusent la modernité, ils sont très passéistes, ils obéissent à une interprétation conservatrice de la loi juive.

Pour cette communauté, les femmes ne doivent pas provoquer les hommes : elles doivent porter une jupe longue, des bas en toute saison, les cheveux et les bras doivent impérativement être couverts. 

A Jérusalem, des supermarchés proposent  des horaires différents pour les hommes et les femmes, des bureaux de poste ont deux files d'attente pour ne pas mélanger les hommes et les femmes. Mieux encore, des trottoirs ne sont pas mixtes pendant certaines fêtes... Et même dans des cimetières, on sépare les hommes et les femmes pour éviter toute tentation du mal... 

Des écoles publiques primaires séparent les garçons et les filles, des salles de spectacles sont coupées en deux ( une partie pour les hommes et une partie pour les femmes).

Une femme qui n'est pas vétue "correctement" va être agressée, battue. Si elle appelle la police, elle s'entend répondre ceci : "On ne va pas là-bas".  

Des Jérusalémites trop religieux jettent des pierres sur des joggueuses ou des femmes téléphonant dans la rue et ils insultent les fillettes parce qu'elles ne sont pas orthodoxes... 

L'école de danse de Tzaphira est victime de ces pratiques ultra-orthodoxes. Chaque fois que les rideaux sont ouverts, des hommes en noir viennent taper aux vitres pour rappeler le règlement, leur règlement. La Mairie est complice de ces agissements. 

Les femmes donnent naissance, en moyenne, à 7 enfants. 

Ce qui se passe à Jérusalem va certainement se reproduire ailleurs, il ne faut pas se leurrer. 

Ceci a commencé dans les années 90 avec les bus "Kasher", dans lesquels les femmes devaient monter à l'arrière....

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rediffsuion d'une note du 26/04/2012

Lire la suite

Le saviez-vous ?

12 Août 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #Actualités

 

En France, le prix du foncier a bondi de 117 % entre 2000 et 2010 alors que l'augmentation moyenne du pouvoir d'achat plafonne à 17 % sur la même période.

 

 

Rediffusion d'une note du 28/01/2012

 

Lire la suite