Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Vivreaupresent

Articles récents

Le changement, c'est maintenant...

27 Mai 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #Sites à connaitre

 

 

Et c'est par ici :

 

http://www.change.org/fr

 

 

 

 

Lire la suite

La marquise de Pompadour au Palais de L'Elysée

27 Mai 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #histoire

 

La marquise de Pompadour a été la favorite du roi Louis XV. Le roi avait 11 ans de plus que sa favorite (maîtresse principale).

 

En 1753, à Paris, la marquise de Pompadour achète l’hôtel d’Evreux. Cet hôtel sera ensuite rebaptisé palais de L’Elysée. où elle donne de fastueuses réceptions. C’est au palais de l’Elysée qu’elle a reçu le jeune Mozart, lors de son passage à Paris en 1764. Afin d’agrandir le jardin, la marquise a fait abattre des arbres des Champs-Elysée sans se soucier de l’avis des Parisiens qui profitaient de leur ombrage... 

A Versailles, la marquise de Pompadour abandonne assez rapidement son rôle d’amante pour celui d’amie du roi. Louis XV est un dépressif chronique et un infidèle invétéré, amateur de très jeunes femmes, d’adolescentes. La marquise de Pompadour n’avait pas d’orgasme et elle avait compris qu’elle ne pouvait plus satisfaire les plaisirs du roi Louis XV...  
Elle organisait tout pour le roi : théâtre, musique, soupers fins mais aussi la bagatelle. Elle s’occupait de recruter des jouvencelles, qui ne pouvaient pas lui voler sa place (à cause de leur très jeune âge). Ce système s’appelait «Parcs-aux-cerfs» (nom du domaine versaillais qui abritait ces soirées «chaudes»). L’escalier reliant les appartements de la marquise et du roi avait été muré...

 

Elle est morte à l'âge de 42 ans.d'une affection pulmonaire.

 

 

 

 

 

Rediffusion d'un article de mai 2014

Lire la suite

Jean-Luc, un homme battu, pendant 10 ans. Voici son témoignage poignant.

27 Mai 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #Histoires insolites mais vraies

 

 

Sylvie était beaucoup plus jeune que lui, elle avait 15 ans de moins que lui. Une génération les séparait quasiment.  

Leur relation amoureuse a commencé à aller mal après la naissance de leur enfant, Antoine. 

Jean-Luc était fou de joie de devenir papa mais Sylvie a commencé à avoir des sautes d'humeur. 

Sylvie a commencé à détester Jean-Luc. Jean-Luc était toujours angoissé de mal faire. Elle ne trouvait jamais assez bien ce qu'il faisait. Elle lui reprochait de faire elle-même toutes les corvées pendant que lui se la coulait douce. 

Elle a ensuite tenté de le couper de sa famille et de ses amis, de l'isoler. Elle le traitait de minable en public pour l'humilier. Lorsque Jean-Luc sortait avec des copains, "la furie" le punissait comme un enfant et elle l'obligeait à dormir sur le canapé. 

Les attaques physiques ont commencé progressivement... Au début elle donnait des petits coups de poings ou elle le mordait jusqu'au sang dans ses crises. Cela a été crescendo. 

Elle s'est mise à faire des crises d'hystérie dès que Jean-Luc la contrariait. Elle jetait ses affaires par la fenêtre ou elle cassait ses objets auxquels il tenait. Il avait le droit à des griffures, des coups de pied, des insultes au moins un jour sur deux. 

Souvent après ses crises de semi-démences et d'humiliation, elle revenait avec un petit cadeau et des excuses, elle soufflait le chaud et le froid, pour pouvoir le garder.

Le jour des 50 ans de Jean-Luc, la démente l'a frappé avec tout ce qui lui passait sous la main : fer à repasser, tabouret, elle a été jusqu'à lui casser une bouteille sur la tête dans sa folie et/ ou sa perversion. Il lui a donné une paire de claques pour se défendre et elle s'est exclamée "Parfait, c'est ce que j'attendais, je vais pouvoir porter plainte à la police !"

Elle a porté plainte et il a, enfin, demandé le divorce. 

Il a toujours eu honte de ce qu'il endurait et ça l'empêchait de se séparer d'elle. Il avait peur qu'on ne le croit pas. Il voulait rester pour son fils. 

Pour les hommes battus, il existe une association SOS hommes battus, sur OverBlog.

 

Source : France dimanche du 31 déc au 6 janvier 2011.

 

 rediffusion d'un article de 2011

 

Lire la suite

Jean-Luc Mélenchon évoque son enfance

27 Mai 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #stars peoples

  

  

Jean-Luc Mélenchon a 61 ans.

 

"Je me suis demandé pourquoi il ne me viendrait pas à l'idée de lever la main sur une femme. Ca doit tenir à l'éducation que m'a donnée ma mère" a révélé Jean-Luc Mélenchon.

 

"Elle n'a jamais essayé de faire de moi le genre d'homme que mon père voulait que je sois. Les deux n'étant plus de ce monde, je suis un peu gêné d'en parler. Quand j'étais petit, je chouinais... Il ne lui ai jamais venu à l'esprit de me dire comme mon père "un homme ça ne pleure pas" "je t'en mets une au moins tu sauras pourquoi tu pleures".J'aime mes parents et ils m'aimaient. J'explose verbalement mais jamais physiquement" a ajouté Jean-Luc Mélenchon.

 

La question que vous vous posez toutes et tous est la suivante : mais pourquoi cet homme politique refuse-t-il de parler de sa vie privée ?

"J'ai une éthique républicaine. Je ne suis pas intéressant en tant que bonhomme, mais à travers mes propositions. Puis, il y a le respect qui leur est dû. C'est déjà assez un énergumène comme moi à la maison, si, en plus il faut en avoir toute une cohue avec ! Qu'on me foute la paix, c'est ma règle de vie. Je suis comme tout le monde : gourmand, menteur, j'aime dormir tard, ça m'ennuie de ranger mes chaussettes..." a déclaré Jean-Luc Mélenchon.

 

 

Source : Elle du 16 mars 2012

 

 

 

 

 

 

 

 

Rediffusion d'une note du 05/08/2012

 

 

Lire la suite

Attention aux méthodes de "hameçonnage" ou de "phishing"

27 Mai 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #vie pratique

 

Ces techniques consistent à pirater des comptes notamment ceux des réseaux sociaux. En cliquant sur un lien reçu par courriel vous renvoyant vers une fausse page de connexion, vous fournissez sans le savoir, vos identifiants à un pirate malveillant qui pourra usurper votre identité.

 

En pratique, les victimes voient leur réputation salie sur internet par des messages ou des commentaires désobligeants signés de leur nom sur les blogs ou les murs des connaissances, des petites annonces sur des sites rencontres alors que vous êtes en couple et fidèle, etc. Le but, c'est de vous nuire. On peut vous connaître seulement virtuellement mais, c'est souvent "l'oeuvre" d'un désoeuvré haineux qui tombé sur votre site par hasard , il s'en prend au premier venu. Je pense que dans la majorité des cas, le troll ne connaît pas sa victime, je veux dire par là qu'il ne la connaît pas dans la vie réelle...

 

 

Rediffusion d'une note du 17/04/2011

Lire la suite