Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Vivreaupresent

Articles récents

Pourquoi y-a-t-il autant de différence entre le nombre de manifestants selon les organisateurs et selon la police ?

16 Février 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #Traditions des pays

 

Il a plusieurs techniques pour les compter :

  • Compter les rangs de manifestants
  • Estimer la surface occupée par la foule
  • Obtenir une photo aérienne 

Il faut savoir que la police reçoit des ordres du sommet de l'Etat, qui n'a pas vraiment intérêt à donner les chiffres réels. Donc elle tend à les minimiser. A contrario, les organisateurs ont tendance à augmenter le nombre de manifestants. Ces derniers n'ont pas les mêmes moyens que la police ( pas de prises de vue aérienne, par ex.)  Ils ne peuvent que donner un nombre approximatif, et sachant que la police va diminuer volontairement le nombre des manifestants, ils ont tout intérêt à augmenter le nombre de manifestants. C'est pour cela qu'on a des chiffres très différents... selon les sources.

 

 

 

 

 

 

Lire la suite

La salle de shoot inquiète légitimement les riverains à Paris.

16 Février 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #Actualités, #salle de shoot

 

Mais le lieu, censé ouvrir à l’automne sur un terrain prêté par la SNCF, est encore loin de faire l’unanimité. La réunion publique organisée par le maire PS du Xe, Rémi Féraud, a souvent tourné à la foire d’empoigne. Car le maire a beau marteler son souhait de «concertation», les antis n’en démordent pas : «Nous subissons votre décision, s’exclame un membre de l’association de riverains. les riverains redoutent que la future «salle de shoot» ne devienne un nouveau «point fixe» de consommation, s’inquiètent des désagréments pour les habitants, familles et enfants, et pointent du doigt un projet à leurs yeux mal ficelé. Valérie, qui se demande ce qu’il adviendra «des personnes, qui, dans un accès de schizophrénie lié à la drogue, pourront avoir des actes violents». Carole, «citoyenne lambda», ne veut pas que la salle attire les«toxicomanes venant de Paris, sa banlieue, et même beaucoup plus loin». Elle évoque la proximité de «deux crèches, situées à 300 et 350 mètres, d'un lycée, d'écoles» et s'inquiète d'un risque de recrudescence de la délinquance dans le quartier. «Comment allez-vous gérer cela ?», demande-t-elle au maire. Une habitante demande s’il lui faudra recruter «un garde du corps» pour son fils, qui va entrer en sixième. Une autre vient «au nom de [sa] mère, qui a 90 ans». «Ce qui me fait peur, ce ne sont pas les seringues, mais les drogués qui attaquent.» Elle croit que les prix de l’immobilier dans le quartier vont «s’effondrer». Pierre, «jeune citoyen parisien», fait mine de s’interroger : «Est-ce que vous luttez contre l’obésité en proposant une barre chocolatée ? On n’a pas besoin de mieux se droguer, mais de ne plus se droguer.»[:adelttt]

 

Myriam El Khomri, adjointe au maire de Paris chargée de la sécurité, affirme de son côté que «l’expérimentation ne fonctionnera que si on la concilie avec des objectifs de sécurité publique»Elle promet que la salle ne sera ouverte que si des renforts policiers sont déployés autour de la gare du Nord.:p

 

Ouverte 7 jours sur 7, la salle prévoit de recevoir 80 à 100 usagers par jour, de "la mi-journée à 22 heures.

 

Rediffsuion d'une note de juin 2013

 

 

Lire la suite

Avec plus de 10 échographies, ils n'ont pas vu que le fœtus n'avait pas d'avant-bras gauche...

16 Février 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #Histoires insolites mais vraies

 

 

Lucie Santucci, la maman, est amère.

Le 5 février 2011, la naissance de Marc-André devait être un grand bonheur. Mais ça ressembla plutôt à un cauchemar éveillé. «Ce qui est arrivé à mon bébé est inexcusable. Mon fils est né sans avant-bras gauche, j’étais abasourdie. Il m’a fallu 24 h pour accepter cette vérité. Marc-André souffre d’une agénésie du bras, un handicap qui touche environ 100 enfants par an en France. Cette malformation aurait dû être très visible à l’échographie. «Surtout que je n’ai pas fait que 3 échographies, mais une dizaine ! Une toutes les 3 semaines au cabinet des deux obstétriciens qui m’ont suivie» affirme Lucie. Sur les comptes-rendus, les membres auraient été vus et avec 3 segments».:D Elle demandera des informations aux 2 médecins et l’un d’eux a osé lui dire «que le fœtus s’était arraché le bras».:lol::lol::fou:  Il est clair que ces médecins ont fait preuve de négligence.

Lucie a porté plainte contre les 2 médecins désinvoltes. les 2 charlatans.

L’avocate de Lucie a cherché un accord à l’aimable avec les obstétriciens mais en vain.

Un expert judiciaire vient de rendre un rapport accablant : «L'iconographie en mode dynamique 3D réalisée sans compte-rendu au terme de 15 semaines et 3 jours d’excellente qualité montre l’avant-bras et 3 doigts de la main droite du fœtus devant le visage, tandis que l’avant-bras gauche est amputé et il n’y a pas de main à l’extrémité. Conclusion : Lucie a donc subi un préjudice moral car elle a été privée  de la possibilité de demander une IMG».

«Je veux qu’ils reconnaissent leurs erreurs. Qu’à l’avenir,ils fassent plus attention aux futures mamans. Une échograhie, ce n’est pas un acte commercial» a déclaré Lucie. 

 

Marc-André doit faire sa rentrée en septembre mais il refuse de porter sa prothèse.

 

Source : Closer du 28 février au 6 mars 2014

 

Rediffusio

 

Lire la suite

Flavie Flament a été une femme battue

16 Février 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #stars peoples

 

Flavie Flament est une senior de 41 ans. 

«Je suis pleine de cicatrices, toute cabossée. Dès mon enfance, j’étais programmée pour le sacrifice. J’ai été éduquée pour satisfaire les attentes sans tenir compte de mon propre épanouissement» a déclaré Flavie Flament.

Et Flavie a aussi connu les violences conjugales.
«Cela m’est arrivé, comme à beaucoup de femmes".

Rassurez-vous, chers lecteurs, tout cela est fini, c’est du passé, elle a pour compagnon,  un homme «doux, passionné de cuisine».

 

Si vous aimez Flavie Flament, vous pouvez l'écouter tous les jours du lundi au vendredi sur RTL de 15 h à 16 h (ou en replay). Son émission s'intitule "On est fait pour s'entendre".

 

Afficher l'image d'origineAfficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine


Source  : Paris Match  de mai 2015

Article de Fév. 2016

Lire la suite

Que faire du pain que vous avez en trop ?

16 Février 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #vie pratique

 

Ne jetez pas un morceau de pain rassis : découpez-le en dès, faites le dorer dans un peu d'huile et garnissez-en une salade, vous allez vous régaler.

 

 

 

 

 

Lire la suite