Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Vivreaupresent

Articles récents

Corinne Touzet, une femme talentueuse et belle

20 Juillet 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #stars peoples

  

A 16 ans, la jeune Corinne a décidé de voler de ses propres ailes, juste après l'obtention de son bac, elle était une élève très brillante. Elle est partie en Amérique du Nord, un bel apprentissage de la vie. 

Elle n'a pas perdu pour autant son but principal : le cirque. Elle rêvait d'être clown, elle est qui est sublime. 

Lorsqu'elle revient en France, elle monte un spectacle de rue. Parallèlement, elle s'inscrit à la fac d'Aix-en-Provence pour suivre des cours de théâtre. 

Corinne Touzet obtiendra une licence d'anglais et elle ouvrira un restaurant avec sa mère qu'elles appelleront "la laitue". 

Elle mettra longtemps avant de se faire connaître sur nos écrans de TV et de cinéma. A la fin des années 70, elle joue dans des téléfilms mais elle est très peu connue. 

C'est en 1995 qu'elle devient célèbre en jouant dans "Lulu, roi de France" au côté de Richard Bohringer. 

La chance ne la quitte plus, elle jouera ensuite dans "le bébé d'Elsa" sur France 2 et ce sera la meilleure audience de l'année pour France 2.  Rien que ça !!! 

C'est en 1995 que TF1  lui propose le rôle de "la femme d'honneur". 

On a pu récemment la voir sur scène dans "Personne n'est parfait" au coté du sympathique J. Luc Reichmann.

Triste nouvelle pour tous ses admirateurs, dont je fais partie, Corinne aurait abandonné la nouvelle série policière "Interpol". 

 Corinne Touzet a 51 ans (déc. 1959) et elle est la maman d'une jeune fille de 16 ans.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rediffusion d'une note de mai 2011 

 

 

Lire la suite

Le dispositif du médecin traitant est une ruine pour la sécurité sociale

20 Juillet 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #Santé

 
 

À première vue, le dispositif du médecin traitant est  un succès: 91% des actes médicaux sont effectuées au sein du parcours de soins. «L'adhésion des assurés au dispositif ne se dément pas», se félicite d'ailleurs la Cour des comptes dans son rapport annuel publié ce mardi. Mais c'est le seul compliment qu'elle accorde au dispositif.

La mise en œuvre du médecin traitant, depuis 2004, prête en effet le flanc à la critique. Le système «est à l'origine de surcoûts non négligeables», relèvent les magistrats de la rue Cambon. Surtout pour les patients, qu'ils respectent ou non, d'ailleurs, le parcours de soins tracé par son médecin traitant. S'il ne le suit pas, l'assuré subit des sanctions financières qui se sont «fortement accrues au fil des années». Plus étonnant, l'assuré paie plus cher les médecins - spécialistes la plupart du temps - chez qui l'envoie son généraliste dans le cadre du parcours. Une conséquence des majorations d'honoraires dont bénéficient ces praticiens «correspondants» pour des avis ponctuels ou des soins.

A l'époque de la mise en place de ce dispositif, la droite comme la gauche, tous y étaient très favorables. Il n'y avait plus d'opposition...  Très rapidement, les spécialistes se sont mis  à refuser tous les patients (sauf les bourgeois) qui avaient le toupet, mais le toupet monstre de vouloir leur faire perdre de l'argent... ( entre 16 et 20 euros par consultation). Souvent après la consultation, les spécialistes renvoient les patients vers le médecin traitant pour lui remettre un courrier, une réponse (23 euros) ou pour faire l'ordonnance (cela consiste seulement à recopier les médicaments qui sont notifiés dans la missive adressée par le" Cher confrère"), payée 23 euros. Les médecins traitants sont devenus des épistoliers. Franchir la porte d'un cabinet d'un médecin est toujours payant, c'est 23 euros.

Pour être claire ça donne ceci , à 23 euros de consultation :

Il patauge ou il n'a pas envie d'examiner son patient, seulement de prendre la tension ( la routine), il revoit le patient 2 fois pour changer de médicaments (parfois 3) avant de l'envoyer chez un spécialiste soit 46 ou 69 euros...

Le spécialiste l'examine, enfin : 44 euros  ( accès direct c'est 28 euros).
Le spécialiste le renvoie chez son médecin traitant avec un courrier =23 euros pour prescrire le traitement que le spécialiste a préconisé .
Total 113 euros dans le meilleur des cas ... Jadis si on allait voir directement un spécialiste, à l'écoute et compétent, ça ne nous coûtait que 28 euros. 

 

Je crois que ce système "schizophrène" est bien pire que le nomadisme médical de jadis, car tous les patients n'ont pas besoin de 3 ou 4 consultations dont 2 ou 3 sont inutiles mais payantes. Les médecins généralistes, ou médecins traitants, ne sont pas équipés pour faire des examens, ils n'ont qu'un tensiomètre et un stéthoscope comme il y a un siècle...  Cette médecine est obsolète.

De plus, on perd 5 ou 6 heures à attendre dans les salles d'attente...

Le dispositif du médecin traitant a permis aux médecins généralistes de fidéliser leur clientèle et de refuser de nouveaux patients. Désormais ils peuvent choisir librement leurs clients et des" clients abonnés" ou très fidèles... Les clients fidèles sont souvent récompensés par des séances de kiné à l'année, des cures thermales chaque année, des VSL pour les transporter. Les médecins traitants savent se montrer reconnaissants et généreux avec les bons clients... Leur activité principale consiste à faire de la saisie informatique de données. Ils donnent plus l'image de bureaucrates que de médecins... 

En conséquence, certains patients ne peuvent pas avoir de médecin traitant, ils ne peuvent que consulter dans les services d'urgence des hôpitaux ou alors ils crèvent comme des bêtes sauvages...

Plus les médecins traitants sont augmentés, moins il ont besoin de clients pour vivre, ça parait logique. Certains médecins traitants ne travaillent plus que 3 jours par semaine.

Ah, il est beau le progrès !!! 

 

 

 

redifffusion  d'une note de 2013  

 

Lire la suite

Arrêtez les assurances à répétition

20 Juillet 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #vie pratique, #assurances

 

Les Français s’assurent pour tout et n’importe quoi ! Vous  gaspillez ainsi de l’argent, votre argent est précieux en cette période d’austérité. Faites aussi attention aux conditions de garanties souvent illisibles, aux exclusions et aux doublons. Eh oui, on peut être assuré sans le savoir.

Evitez l’abus d’options de «confort» souvent totalement inutiles dans votre contrat multirisque habitation.

 

Rediffusion d'une note de 2014

Lire la suite

Nâdiya, une chanteuse qui donne envie de bouger

20 Juillet 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #stars peoples

 

 

Nâdiya s'appelle en réalité Nadia Zighem. Elle est née le 19 juin 1973 (39 ans) à Tours.

Elle est maman et célibataire. Elle a un fils de 13 ans, qu'elle élève seule.  C'est une femme indépendante.

"Je suis à la fois Algérienne et Française et j'en suis fière. Quand mes parents sont arrivés en France, les choses n'ont pas été faciles pour eux. Ils ont dû bosser dur" a déclaré la sensuelle Nâdiya. 

Le père de Nâdiya était ouvrier sur les chantiers et sa mère ne travaillait pas. Nâdiya a 5 frères et soeurs, elle est isssue d'une famille nombreuse. Son nom en Kabyle signifie "homme libre".

Elle aurait pu être une athlète de haut niveau mais la championne de France junior du 800 m, en 1989, avait d'autres rêves.

 

 

 

 

 

 

Rediffusion d'un article de 2012

Lire la suite

Karine Le Marchand peut éprouver de la haine

20 Juillet 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #stars peoples

 

 

 La séduisante animatrice de "L'amour est dans le pré" ne supportait plus sa voisine du dessus. Voici les propos, un peu surprenants voire choquants pour les plus sensibles d'entre nous, qu'elle a tenus : " Elle faisait un boucan d'enfer avec son déambulateur. Dieu merci, elle est devenue grabataire".  Pour justifier cette réflexion elle précise que la vieille dame était "odieuse et raciste".

 

 

 

"Source : "TV grandes chaïnes"

 

Rediffusion d'une note du 26/11/2011

 

Lire la suite