Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Vivreaupresent

Vichy : Audric, un petit garçon de 4 ans meurt après une opération "bénigne" des amygdales

5 Octobre 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #Histoires insolites mais vraies

 

Audric, un enfant de quatre ans est mort au lendemain d'une intervention chirurgicale pour l'ablation des amygdales dans une clinique de Vichy (Allier), révélé mercredi matin le quotidien régional "La Montagne". Il avait été opéré le mercredi 24 octobre à 11 H 30 et il est sorti de la clinique le jeudi 25 octobre vers 10 h du matin. Il avait donc passé une nuit à la clinique.

Une enquête en recherche des causes de la mort du petit Audric 

L'ablation des amygdales est une opération considérée comme bénigne et les parents du petit garçon ont décidé de porter plainte.

C'est sur la route du retour à la maison, le 25 octobre, au lendemain de l'opération, que l'enfant a été pris d'une hémorragie massive, ont raconté ses parents. Audric s'est mis à tousser et à cracher du sang. Et ce fut rapidement l'hémorragie massive. Sa maman tente d'intervenir mais en vain. Les pompiers et le SAMU arrivent assez rapidement mais Audric est en arrêt cardiaque. Il est transféré au CHU de Clermont-Ferrand dans le Puy-de-Dôme. Mais ils n'ont pas pu le réanimer, c'était trop tard...  Le petit garçon de 4 ans s'est saigné, il est mort d'une hémorragie massive consécutive à l'opération (amygdalectomie) ou une complication post-opératoire

«Je l'ai vu partir comme je vous vois. La vie de mon fils s'est terminée en quelques minutes», a expliqué la mère. 

Le directeur de la clinique, Frédéric Pecqueux, s'est déclaré «choqué» par ce décès. Selon lui, l'établissement de soins observe des règles de sécurité allant au-delà de ce qui est pratiqué d'ordinaire.

«L'opération s'était très bien passée. L'enfant avait quitté la clinique le lendemain après un séjour de 36 heures alors que ces opérations se font généralement en ambulatoire (une journée). Le praticien l'avait vu avant son départ. Nous avions pris en charge l'enfant de façon professionnelle. Nous sommes choqués et perturbés et pensons à sa famille.»

Les parents d'Audric ne seraient pas amers mais leur objectif principal est d'alerter sur cette opération dite "bénigne" des amygdales. "Il faut arrêter de banaliser cette opération. Jamais il n'a été question avec les médecins de la possibilité d'une grave hémorragie. On nous a parlé de la possibilité de petits saignements lorsque la croûte se détache. Avant de faire cette opération, les parents doivent bien réfléchir : est-ce une opération vraiment utile ? Pourquoi ne laisse-ton pas les enfants tranquilles. Il vaut mieux un ronflement que ce qui nous est arrivé. Il n'y a rien de banal dans tout ça" a allégué Florence, la maman d'Audric (elle travaille dans le milieu médical).

 

Les médecins minimisent souvent les risques des interventions pour ne pas faire peur aux patients et à leur famille mais aussi dans le but de faire des actes opératoires, c'est leur gagne-pain. AUCUNE opération n'est anodine et toutes les interventions chirurgicales peuvent être mortelles.

 

 

Une pensée pour le petit Audric.

 

 

 

 

Rediffusion d'une note du 07/11/2012

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

read more 18/07/2014 09:59

I do mourn with the crowd of Vichy. This is very sad story that made me think of the tonsillectomy. I still doubt of the fact that how the massive hemorrhage occurred that killed the child. I feel so sorry for the news.