Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Vivreaupresent

Mathilde Seigner ne supporte plus la haine des internautes

30 Septembre 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #stars peoples

 

 

 

On se souvient tous de la dernière cérémonie des césars. La jolie Mathilde Seigner remettait le prix du meilleur second rôle masculin à l'acteur Michel Blanc, et... elle a demandé à Joey Starr de monter sur scène. Ca n'a pas été du goût de tous les téléspectateurs. Le lendemain, la vidéo était sur le net. Et elle atteignait les 300 000 visiteurs. Sa franchise n'a pas été appréciée et les internautes se sont déchaînés sur la toile. Pour ma part, je pense que Michel Blanc n'a pas démérité son césar, c'est lui qui était le plus doué de tous.

Mathlide Seigner a la nostalgie des années 70. " A l'époque explique t-elle, il n'y avait que deux chaînes de télé, on crachait moins notre haine qu'aujourd'hui" a affirmé Mathilde.

 

Elle n'est pas la seule star à souffrir de l'ironie et du cynisme des internautes. Pour PPDA, Internet c'est "une bonne dose de mauvaise foi et un goût de nuire". Michel Drucker est aussi amer "Ce phénomène de société qui s'est développé depuis quelques années sème aujourd'hui la zizanie. Une image volée, une phrase tronquée, ça part sur le net, on ne peut pas l'arrêter. Moi, je dis qu'autrefois il y avait les corbeaux du village, et qu'aujourd'hui, sur Internet, n'importe qui peut lancer n'importe quoi !" a déclaré Michel Drucker. 

 

Ils ont certainement un peu raison mais Internet c'est aussi la solidarité, ce n'est pas que de la haine...

 

Doit-on suivre l'exemple des peuples opprimés et interdire la liberté d'expression ? Surtout pas ! On ne va pas prendre exemple sur l'Iran qui a bloqué l'accès à des milliers de sites étrangers, de messageries et de réseaux sociaux. On ne va pas non plus copier la Chine... Au mois de mars, 1 000 personnes ont été interpellées et 200 000 comptes ont été fermés. Pourquoi ? Parce qu'il fallait nettoyer le réseau microblogging weibo...

 

Source Grazia avril 2012

 

Afficher l'image d'origine 

 

Afficher l'image d'origine

 

 

Afficher l'image d'origine

 

  

 

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

mamalilou 21/12/2012 17:04

pourquoi interdire? non, par contre, requérir un droit de réponse autant de fois qu'il y a d'intervention sophiste, fallacieuse, diffamatoire... ça calmera vite
le vrai problème n'est pas de dire, mais de supporter d'être jugé pour ce qu'on dit.
les mêmes qui se réclament de la liberté de penser et de dire ce qu'il pense sans regard éthique, pédagogique, responsable etc...
sont ceux qui sont courroucés à l'idée qu'on puisse les juger pour ce qu'ils se sentent libre de dire, d'autant plus sûrement qu'ils peuvent le faire anonymement et impunément... un comportement
minable et poltron au fond, hein...
oui je dis minable
comme depardieu qui veut la liberté de faire, c'est légal, c'est son droit, on a le droit d'être avare quand on le décide, de se faire un moment d'égoïsme, de se taper la grosse tête, d'user du
pouvoir manipulateur que confère l'argent, de s'affranchir de son devoir d'exemplarité posé par la notoriété... on a le droit
mais ce qui est légal, n'est pas toujours légitime
et en retour chaque personne a la liberté de le juger sur cette attitude, sans amalgamer rien autre de sa vie
c'est minable (non pas d'aller à l'étranger, mais de se poser juste de l'autre côté de la frontière, pour y être sans y être...), c'est mesquin, c'est frondeur, c'est du fantasme de toute puissance
infantile

c'est le choix de torreton de lui répondre (c'est aussi du fantasme de se faire publier ses pamphlets, est-ce qu'on serait publié nous écrivailleurs lambda de blogosphère?), c'est le choix de
deneuve de répondre émotionnellement à torreton...etc... que de l'ego, sur toute la ligne
particulièrement dans ce métier, où, ceux qui n'ont pas pris des cours ne doivent leur talent qu'à la confiance d'autrui, un métier où on est souvent la marionnette du talent des autres... à
écrire, réaliser, produire etc...

oui à la liberté d'expression, et oui à la liberté de critiquer ce qui s'est exprimer, de publier des droits de réponse, voire de traîner en justice les diffamateurs qui causent des préjudices par
ex...

merci à toi pour ce billet d'humeur, en espérant que ma réponse d'humeur qui n'est pas que cela, y trouvera sa place... :)
très bel hiver, fin du monde, esprit de noël et fin d'année à toi!!

witney 20/08/2012 12:00

il faudrait faire appliquer plus la netetiquette, donc surveillance, et puis réeduquer les gens...