Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Vivreaupresent

Léon Bronchart, un homme extraodinaire, exemplaire, d'une bonté rarissime

10 Juillet 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #histoire

 

 

 

Le 31 octobre 1942, en gare de Montauban, on demande à ce cheminot de 45 ans de monter dans sa locomotive et de démarrer. Mais Léon a constaté que plusieurs voitures sont remplies de prisonniers pour les camps de concentration. Il refuse d'obéir, il ne veut pas conduire ces humains à "l'abattoir"... Les suppliques et les menaces des supérieurs ne le feront pas changer d'avis, Léon ne veut pas être le complice d'assassins.

Il est important de mentionner qu'il sera l'un des rares conducteurs de train à refuser une telle mission, à se rebeller. Il le paiera d'une mise à pied et il deviendra un résistant. Hélas, il sera déporté.

 

 

Photo : sur la droite un long train qui forme une courbe, on n'en voit que les toits. A gauche, deux voies ferrées vides. Au milieu, sur le quai, le train se vide : des hommes et des femmes dont on ne voit que les dos, portant parfois des ballots d'affaires. Il marchent en s'éloignant de nous. Au fond, des cheminées à la fumée très noire.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

rediffusion d'une note de  juin 2011

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

duboc née bronchart 29/08/2011 16:19


en rant que petite fille de léon bronchart, je pensais qu'il n'avait fait que ce qu'il appelait son devoir
et j'ignorais que autant de personnes se souvenaient de lui


duboc irene née bronchart 28/08/2011 16:54


petite fille de leon bronchart, je suis très émue,de le voir aussi connu


elisabeth 26/06/2011 00:52


pauvre homme, c'était un sain.