Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Vivreaupresent

Le magazine "Marie-Claire" a indirectement sauvé la vie à Karine...

21 Août 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #Histoires insolites mais vraies

  

 

Octobre 2009. Elles étaient nombreuses ces belles stars de moins de 50 ans qui avaient posé nues dans la revue "Marie-Claire" pour le dépistage du cancer du sein dès 40 ans, le cancer féminin le plus courant et le plus tueur. 

Karine allait avoir 40 ans. Elle a consulté sa gynéco. Après la palpation rapide des seins, la routine, tout était "normal" pour la gynécologue. La palpation des seins permet plus facilement de déceler un cancer chez les femmes matures ou seniors (+35 ans) que chez les jeunes filles et les jeunes femmes car les seins sont moins denses... Il faut être honnête cet examen ne sert à rien, même chez les femmes de 40 ans et +. Une palpation des seins est inutile dans 98 % des cas... Un cancer fait souvent quelques millimètres... et une palpation s'avère totalement inefficace.  

Néanmoins, Karine a osé lui demandé de passer une mammographie chez un radiologue malgré le diagnostic qui se voulait très rassurant... Karine avait lu l'article de "Marie-Claire". La gynéco n'a pas refusé, elle ne voulait pas perdre Karine comme cliente. 

17 mars 2010. Karine a fait une mammographie. Le verdict est tombé : ACR5. La radiologue, très  directe et loyale, lui a annoncé aussitôt "Vous avez un cancer. Vous aurez certainement une opération plus des rayons et une chimiothérapie".  

Juin 2010.  Biopsie : Cancer du sein confirmé. La terre s'est arrêté de tourner pour Karine. 

2 juillet 2010 : ablation du sein et reconstruction immédiate. Le cancer était plus grave que les médecins le pensaient au départ. 

En janvier 2011, au moment de la diffusion de son témoignage dans le magazine Marie-Claire, Karine avait 6 séances de chimio de programmées, elle en avait fait 2. 

Karine voit désormais la vie différemment. Elle fuit les gens qui se plaignent, elle n'a plus de temps à leur accorder... Elle savoure chaque instant de sa vie et elle partage d'agréables moments avec ses enfants. 

N'hésitez pas à demander une mammographie à votre médecin traitant ou à votre gynécologue que vous ayez 25 ou 85 ans et ne faites pas confiance aveuglément à votre gynéco, qui n'est qu'un inconnu et pas un ami. S'il ou si elle se vexe, n'hésitez pas à changer de crèmerie...

 

 

Afficher l'image d'origine

 

Afficher l'image d'origine

 

 

 

 

 

 

 Votre meilleure amie 

 

 

 

rediffusion d'une note du 28/04/2011

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

witney 20/07/2011 21:12


on doit prendre sa santé en main...