Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Vivreaupresent

Juliette a été harcelée pendant 5 ans, après avoir mis son CV sur le net...

13 Mai 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #Histoires insolites mais vraies

 

 

 

Juliette est une très belle jeune femme de 31 ans. Cette anglaise a vécu dans la peur pendant 5 ans. Elle redoutait toujours que son bourreau surgisse de nul part pour l'égorger.

 

Tout a commencé en 2005. En avril 2005, elle a fait le tour des forums sur le net pour y déposer son CV. Elle avait publié des photos sur son profil.

 

Un jour, quelqu'un a posté un commentaire désobligeant sur son apparence physique. Juliette a rapporté, aussitôt, le problème au modérateur. Mais cela ne fait qu'attiser la haine de l'inconnu(e) derrière son écran. Il ou elle prend des multi- pseudos pour se faire passer pour plusieurs personnes, pour la dénigrer sur son physique. Les mêmes mots revenaient toujours, des mots insultants ( "ordure", "immonde" etc.). On lui reprochait d'être hideuse, ce qui est totalement faux, elle est très jolie et je ne suis pas hypocrite en disant cela. On lui préconisait même la chirurgie esthétique. 

 

Juliette avait le sentiment que son harceleur était quelqu'un de son entourage, elle devenait plus ou moins parano. Il suffisait qu'un de ses proches employe un mot commun avec le harceleur pour qu'elle sursaute et pense avoir démasqué "le malade".

 

En 2006, un an plus tard, la violence verbale monte d'un cran et Juliette est menacée de mort... Je cite les mencaces de mort qui font froid dans le dos : "Tu mérites une mort lente et douloureuse" ou encore "J'ai engagé un tueur à gage pour te buter" ou " Je vais t'égorger". Qui n'aurait pas été terrifié à sa place ? Personne !

 

Elle décide de porter plainte mais la police ne compatit pas. Quand elle leur a demandé de remonter jusqu'à la personne  grâce à son adresse IP, ils lui ont demandé ce que c'était, aussi incroyable que cela puisse paraître...

 

En octobre 2009, le corbeau finit par commettre une erreur, et une grossière erreur. Il a contacté Juliette sur le site "Copains d'avant" en utilisant son vrai nom... Vous l'aurez compris, le corbeau est une personne distraite.

 

Mais qui était le corbeau ? Un ami ? un membre de la famille ? un voisin ? son boulanger ? un ex ? le prêtre ? le maire ? son garagiste ?

 

Vous ne devinez pas ?

 

Eh bien je vais vous le dire !

 

 

C'était une femme et une totale inconnue. Elle avait choisi Juliette au hasard. Elle harcelait d'autres personnes, elles avaient plusieurs proies. A une mère de famille qui avait mis des photos de ses enfants sur "youtube", elle lui ordonnait de tuer ses enfants avant Noël car ils était "trop affreux".

 

Elle a été arrêtée quelques mois plus tard. Elle a été jugée "irresponsable", elle avait l'âge mental d'une ado de 14 ans.

 

Juliette a obtenu une ordonnance d'éloignement mais on a refusé de répondre à ses questions. Elle ne sait pas le motif pour lequel elle a été pris comme cible !

 

Juliette a compris, aujourd'hui, qu'internet permet de tout dire et que mettre son CV en ligne peut-être très dangereux. Cette femme en est restée aux paroles, mais un ou une autre aurait pu passer à l'acte... Il faut éviter de divulguer son nom et son adresse sur le net, son numéro de tél et de mettre des photos de soi ou de ses enfants. On a déjà assez de fous dangereux autour de nous alors ne multiplions nos risques avec le net.  

 

 

Source : "Clooser" du 12 au 18 mars 2011

 

 

Rediffusion

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

claude le penseur 12/08/2011 07:52


Il ne faut divulguer aucune information sur soi sur le net, les surprises sont multiples, dans l'article tu évoques les menaces et les insultes, mais il y a aussi les vols d'identité, à savoir
qu'une identité n'est pas reconnu comme une marque déposée et qu'en cas d'usurpation il n'y a aucun recours, même si votre identité est utilisée à des fins malhonnêtes
bonne journée
amicalement
Claude


elisabeth 28/06/2011 20:50


J'ai entendu parler de tels cas, ce sont les pervers qui en sont à l'origine, il faut être très prudent. On peut croire, à juste titre, que l'humanité est folle et misérablement triste d'où tous
ces affronts.