Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Vivreaupresent

Est-il moral de choisir les vies qui doivent être sauvées en médecine ? Ames sensibles, ne pas lire...

27 Juillet 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #Santé

 

"Je viens d'avoir 1 appel téléphonique d'un médecin régulateur du SAMU qui cherche une place pour une patiente âgée présentant une difficulté respiratoire. Il souhaite me l'adresser et argumente dans ce sens 

- C'est une patiente de 87 ans avec un essoufflement progressif croissant d'étiologie non claire.

 Je lui répond alors :

- Il faut la soulager c'est sûr. As-tu des éléments en faveur d'une cause aiguë réversible ?

- Non. Pas d'élément évident dans ce sens. Elle vit seule chez elle.

 

- Et pense-tu qu'en cas d'aggravation, elle justifierait une ventilation artificielle ?

-Je ne sais pas. Je t'assure qu'elle fait moins que son âge

Je réponds :

- Je n'ai qu'une dernière place dans le service. Si tu rappelles dans une heure pour un patient de 30 ans, je ne pourrais pas le prendre.

- Je sais mais je me débrouillerai. Pour l'instant, il faut régler le problème de cette dame. J'ai déjà essayé une dizaine d'hôpitaux. J'en peux plus il faut que tu acceptes.

Il me prend par les sentiments, je me range à ses arguments.

- C'est bon tu peux l'amener.

 

Une 1/2 h plus tard je vois arriver une vieille dame âgée, qui est probablement loin de se douter des tractations dont elle a fait l'objet. Son corps flétri s'est manifestement rabougri avec les années.

 

Les services de réanimations sont trop souvent sollicités pour prendre en charge des personnes âgées qui ne nécessitent pas cet environnement de soins lourds, et dont le confort terminal pourrait bien être assurés dans certains cas à domicile.

 

Beaucoup de questions se posent ? Qu'est-ce qu'une personne âgée ? Y a t-il un âge à partir duquel ce n'est plus raisonnable ? Les soins lourds sont-ils défendables chez une personne âgée, si l'on pense, qu'il s'agit non pas d'une lente dégradation, mais d'un cap à passer pour revenir à l'état antérieur ?"

 

Dr JULIEN 

Un extrait de son livre "Pronostic vital engagé"

 

Texte recopié textuellement.

 

rediffusion d'une note du 26/07/2012

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

witney 27/07/2012 10:03

je crois que l'âge va devenir un handicap ! bonne journée