Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Vivreaupresent

Parlons des drogues de dopage

1 Octobre 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #Santé

 

L'EPO est le traitement majeur de l'anémie pour accroître le nombre de globules rouges dans le sang. Mais elle peut servir de dopant. Elle n'est pas sans danger. Pourquoi ? Parce que prise à très haute dose, l'EPO provoque l'épaississement du sang. Elle peut => des thromboses mortelles, notamment en période de repos. Certains cyclises ont avoué se lever au milieu de la nuit pour faire un peu d'exercice, lors de grandes courses... L'EPO, c'est la drogue de l'endurance...

Passons maintenant aux stéroïdes anabolisants. Les effets secondaires ne manquent pas : hypertrophies (coeur, foie, rate, rein, glandes salivaires), affections cardiovasculaires, atrophie des testicules, lésions de la prostate, infarctus, diabète, interruption de croissance chez l'adolescent... C'est la drogue pour la masse musculaire. 

Continuons avec les bêtabloquants. Ils diminuent le rythme cardiaque et ils sont souvent prescrit pour l'hypertension. Quelques médecins les prescrivent aussi contre le stress. Détournés de leur indication médicale (pour faire baisser la tension), les bêtabloquants peuvent => des effets nocifs (faiblesses et étourdissements => chutes). Il est important de savoir que les bêtabloquants sont contre-indiqués en cas d'asthme, car ils ont un effet bronchoconstricteur (ils diminuent le diamètre des bronches). C'est la drogue pour réduire le stress, pour diminuer le tremblement des mains (tir, billard, automobile etc.).

 

Terminons par les corticoïdes. Ils soigneraient de nombreuses affections ( rhumatismes, allergies etc.). Une consommation prolongée est néfaste. Pourquoi ? Elle fragilise les os et => une baisse des défenses immunitaires. C'est la drogue de la résistance à la douleur.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article