Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Vivreaupresent

Voici des conseils pour prévenir les maladies rénales et l'insuffisance rénale

13 Juillet 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #Santé

 

Les maladies des reins touchent 1 Français sur 20. Et pourtant, on en parle peu et la prévention est quasi inexistante...

Les reins jouent un rôle essentiel de filtre : ils épurent le sang des déchets produits par l’organisme. Ils régulent l’équilibre en eau et minéraux dans le corps. Lorsqu'ils fonctionnent mal, l’organisme est peu à peu empoissonné par les déchets...

Il est important de savoir que pendant des années, la maladie rénale ne donne aucun signe, aucun symptôme...

 

 

Pour éviter d’avoir une maladie rénale, il faut :

  •     Boire 1,5 l d'eau par jour minimum. 
  •     Ne pas manger trop de protéines animales (viande rouge, volaille, gibier). Si vous en consommez trop, cela augmente le volume des déchets à éliminer par vos reins et ça finit par les abîmer. Limitez votre consommation de viande (1 jour sur 2). Les régimes hyperprotéinés, à la mode Dukan, sont très dangereux pour vos reins.  
  •     Ne pas fumer ou avoir fumé trop longtemps (le tabac augmente la progression d’un mauvais fonctionnement rénal)
  •     Ne pas avoir trop souvent de calculs rénaux... Ils endommagent les reins
  •     Ne pas être en surpoids (si vous grossissez cela demande plus de travail à vos reins et ils se détériorent peu à peu).
  •     Ne pas avoir une tension élevée (hypertension)
  •     Ne pas avoir de diabète (cette affection peut altérer les vaisseaux des reins) 
  •     Ne pas prendre d'anti-inflammatoires. L'ibuprofène et l’aspirine sont des poisons pour vos reins. Un seul comprimé modifie le fonctionnement des reins. Alors si vous en prenez quotidiennement...
  •      Ne pas prendre de paracétamol (le paracétamol est transformé par le foie en substances toxiques qui circulent jusqu'aux reins )
  •     Ne pas prendre de codéine
  •     Ne pas prendre de laxatifs.   

 

Le dépistage est essentiel mais de moins en moins pratiqué par nos médecins français. 

Comment on diagnostique ces pathologies ? 
- un
test par bandelettes urinaires (on cherche à savoir si vous avez de l’albumine dans l’urine et si le résultat s’avère positif, c’est mauvais signe pour vos reins... et pour vous).
- un
dosage sanguin. Le taux de créatinine donne une bonne estimation du fonctionnement de vos reins. 

 

 

Afficher l'image d'origine

 

Afficher l'image d'origine

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article