Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Vivreaupresent

Philippe Vandel redoute le chômage

16 Mai 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #stars peoples

 

Philippe Vandel est un senior de 52 ans.

Philippe Vandel est l’un des chroniqueurs d’Alessandra Sublet dans l’émission «Un soir à la tour Eiffel». Et c’est un bon chroniqueur !

Il anime plusieurs émissions sur France Info. «A la différence de beaucoup de gens dans ce métier, je n’ai pas une armée de chaouches qui font le travail à ma place» a révélé Philippe Vandel. Et il a ajouté : «Ce qui m’énerve, ce ne sont pas les animateurs qui font écrire leurs fiches bristol, chacun fait ce qu’il veut ce n’est pas déshonorant. En revanche, ça me fait mal au c... de travailler comme un chien soviétique, d’écrire mes livres moi-même, de préparer tout seul mes interviews et d’en voir certains faire leur promo dans des talk-shows ou dans les JT alors qu’ils n’ont pas écrit une seule ligne de leur bouquin. Je ne supporte pas que les journalistes, qui sont parfaitement au courant, ne leur balancent pas Vous ne l’avez pas écrit vous-même ce bouquin. Je déteste l’omerta». Bref, vous l’aurez compris. les nègres, c’est pas son truc, il fait son boulot tout seul, comme un grand, il est lui-même l’auteur de tous ses livres.

 

Pourquoi a-t-il aussi peur du chômage alors que c’est un «privilégié» ?  

«Je pense à mes enfants et à leur éducation, à l’appartement à finir de payer. Je suis un enfant de la crise. C’est pour cette raison que journaliste, je fais de la radio, de la télévision sur Europe 21 et des livres. Je croise les doigts, je me dis qu’il est improbable que 5 ou 6 employeurs me virent en même temps. Je n’ai aucun CDI, je ne suis pas aux 35 h, je n’ai jamais posé de RTT» a dévoilé Philippe Vandel.

 

Pour Philippe Vandel, Catherine Deneuve et Mathieu Kassovitz sont «50 fois plus intéressants que beaucoup de gens sur terre». 

 

 

 

 

 


Source : Closer du 7 nov. 2014

Rediffusion

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article