Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Vivreaupresent

Florence Arthaud avait frôlé la mort plusieurs fois...

7 Mai 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #stars peoples

 

Florence Arthaud est décédée à l’âge de 57 ans.:sweat:

Florence a toujours eu un fort caractère.

Le père de Florence Arthaud était le patron des Editions Arthaud, qui publie les récits des grands marins. 

La première fois qu’elle a vu la mort de près, c’était en 1974. Elle était une très jeune femme de 17 ans. Ce jour-là, la voiture dans laquelle elle se trouve fait 7 tonneaux avant de s’immobiliser... La jeune Florence doit être plongée dans le coma, elle en sortira défigurée et paralysée. Elle devra rester 6 mois à l’hôpital de Garches et faire de la rééducation. 

A 21 ans, elle taille la route du Rhum. En 1978, c’est la toute première édition de cette course en solitaire prestigieuse et elle est la plus jeune à la faire. Elle terminera onzième.

En 1986, Florence Arthaud est bien décidé à remporter la route du Rhum. Mais la mer est déchaînée... Apprenant que Loïc Caradec a de graves problèmes, elle se détourne de sa route pour tenter d’aller le secourir. Hélas, quand Flo arrive sur les lieux, elle trouve le voilier retourné, c’est trop tard... Loïc est englouti à jamais par les flots. :sweat:
Florence était comme ça, elle avait bon coeur !

 

En 1990, Florence franchit en vainqueur la ligne d’arrivée à la barre de son trimaran.

En 1993, elle donne naissance à une fille (22 ans). Marie est aussi la fille de Loïc Lingois, un navigateur blond. 

En 2005, elle épouse Eric Charpentier mais ils se séparent rapidement.

Elle avait l’habitude de dire qu’elle «part se reposer en mer».

Florence aimait boire et fumer des joints. Dans son autobiographie parue en 2009 qui s’intitule «Un vent de liberté», elle révélait boire 4 litres de vin par jour... 

En 2011,  Florence Arthaud est partie naviguer en solitaire au large de la Corse. Elle a emmené avec elle son chat. Il fait nuit noir, quand ce 29 octobre 2011, Florence bascule par-dessus bord et tombe à l’eau. Dans son malheur, elle a de la chance, elle avait une lampe frontale et un téléphone portable étanche. Elle appelle sa mère et son frère qui alertent les secours. Elle savait pertinemment que si les sauveteurs n’arrivaient pas très vite, elle allait tomber en hypothermie et en mourir. Mais ils sont arrivés à temps...

Florence Arthaud était-elle terrifiée par la mort ?
Elle était hantée par l’idée de la mort. «La crainte de la mort est pour moi la seule vraie terreur» a déclaré Florence dans le livre Cette nuit la mer est morte. Et voici ce qu’on pouvait lire également quand elle narre sa chute du bateau en 2011  « Je vais rejoindre le ciel. Ce ciel peuple de milliards d’étoiles, de galaxies inconnues, d’amour, de bonheur et d’éternité. Je suis sonnée. Mes pensées sont confuses. Où vais-je aller ? Vers quelle étoile ? J’ai cessé de parler. Je suis à bout».

 

 

 

 

 

 

 

 

Rediffusion d'une note de 2015

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article