Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Vivreaupresent

Rions avec les blagues de comptoir

29 Août 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #Humour

 

«Merci pour ce moment, c’est pas intéressant, il y a pas de photos dedans et moi je sais pas lire, je croyais que c'était comme le premier livre, un album de photos».

«Valérie Trierweiler m’a redonné le goût de la lecture, depuis 1954, j’avais plus ouvert un livre . 60 ans que j'avais plus lu, depuis que j'ai quitté l'école. Et là je viens de m’abonner à Voici et Closer. ».

«Le livre de la Valérie Trierweiler, c’est comme la canicule, ça donne la pépie cette affaire. Yvonne verse moi un autre pastis! J’en suis à mon 16e depuis ce matin, c’est que ça fait user de la salive».

«Nous les Sans-dents on sera bientôt sans lunettes et sans cheveux, les lunettes et les implants ça coûte cher. Et si le Hollande est réélu en 2017, on sera sans chemise et sans pantalon comme le chantait la Rika».

«Valérie Trierweiler, c’est le Proust du XXIe siècle. Mais Proust, on l’achetait sans le lire pour la décoration, alors que Valérie Trierweiler, tu achètes le livre pour le lire du début jusqu’à la fin, je l'ai dévoré en 3 heures. Merci pour ce moment, c'est comme une bonne bouteille quand tu as commencé, tu peux plus t'arrêter»..

«C’est trop risqué de se séparer de sa femme, maintenant. Moi je veux pas que la mienne, elle fasse un bouquin comme celle de Hollande, tous les voisins seraient au courant de tout, et ma réputation j’y tiens, je préfère encore la garder tant qu’elle me fait ma soupe et mon ménage, quand je reviens du bar après l’apéro, j’ai plus qu’à passer les pieds sous la table».  

 

 

:lol::lol:

 

 

Rediffusion d'une note de sept. 2014

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article