Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Vivreaupresent

Quelques extraits de "Médecins malgré moi " de P. De Funès. "Pourquoi personne n'a averti le chirurgien alors qu'il se fourvoyait ?

8 Juin 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #Santé

 

 

"J'ai toujours fui le congrès médicaux, ce ne sont que des expéditions touristiques déductibles des impôts".


Voila l'explication des grosses bourdes ou erreurs médicales de Monsieur Patrick de Funès

"Pourquoi personne n'a averti le patron alors qu'il se fourvoyait ? Comment a t-il pu ôter le sein indemne ou la jambe intacte ? Ce type d'accident stupéfie la France entière. La réponse coule de source : aucun de ses assistants ne lui a fait remarquer son erreur. Tout simplement parce que , terrorisé par sa grossièreté et ses cris permanents, ils ont depuis longtemps pris l'habitude de se taire. Car le chirurgien n'est pas comme le pilote de ligne, assisté d'une ou deux personnes mais d'une bonne dizaine. Elles ont, tour à tour, installé, rasé et désinfecté le malade. Tout au long de l'intervention, des panseuses ont passé des instruments, puis les ont récupérés, en prenant bien garde qu'aucun ne soit oublié dans le champ opératoire. Quel plaisir de voir se planter superbement le génie du bistouri, celui qui salue à peine et qui, sans retenue travaille en débitant des chapelets d'obscénités" 


Je n'ai fait que recopier textuellement un passage du livre.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article