Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Vivreaupresent

Votre ex vous harcèle depuis quelques jours ou des années. Est-il dangereux pour vous ?

4 Juin 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #Psychologie

 

Pendant la relation, il était devenu plus ou moins rapidement colérique, il piquait des colères noires (ne surtout pas répondre), il pouvait violer sa compagne, la battre, la menacer de mort ou tenter de la tuer. Il avait toujours raison, il était hautain, il rabaissait sa compagne, en privé ou/et en public. Je n’aime pas l'appellation «pervers narcissique», ça ne veut rien dire. C’est un terme de psy pour minimiser le nombre de ces individus et pour tout psychiatriser. Un grand nombre d’humains ont une facette sombre (un mélange de folie et sadisme), on le voit dans les écoles mais aussi dans les entreprises, dans les foyers, dans le voisinage, bref, partout... Ils ont un comportement hostile quand ils sont adultes mais ça ne va pas jusqu'aux coups, aux menaces de mort, et au meurtre, ça s'arrête au harcèlement psychologique.


C’est quand il n’y a plus d’amour ou d'attirance physique, que l’autre se métamorphose en monstre et ça peut arriver à 30 ou 50 % des hommes. Ca commence souvent au moment où la femme prend du poids pendant sa grossesse, elle ne lui plaît plus... 

 

 

Après la rupture, le téléphone peut sonner jour et nuit, il vous bombarde de SMS, il peut déposer des missives ou des cadeaux dans votre boîte à lettres. Il est là sous votre fenêtre, il vous espionne en bas de votre maison, il vous suit quand vous partez au travail, quand vous revenez, il vient habiter dans votre quartier ou dans votre l’immeuble... Il peut monter les enfants contre vous si vous en avez, vider vos comptes en douce. Il a juré de faire de votre vie un enfer ! 

 

Aux USA, une loi punit le harcèlement moral et certains états prévoient même des protections civiles car ils ont compris que ces êtres sont des déments qui donnent bien le change, souvent des alcooliques chroniques, se croyant supérieurs à la moyenne (très haute estime d’eux-même), et ils peuvent vous tuer dans une crise de démence. Leur but, c’est de vous détruire, moralement voire physiquement pour les cas les plus pathologiques. 80 % des harceleurs sont des hommes et un harceleur sur deux est très dangereux pour sa victime, il peut la tuer tellement il la déteste...  Les psys devraient cesser d’appeler ces meurtres « des crimes passionnels» mais «des crimes haineux», ce serait plus logique, non ? Vous en voyez de l’amour là-dedans ? Je ne vois que de la haine.

 

Un mauvais mari est très souvent un mauvais père, il a de la haine pour sa femme et ses enfants, il n’aime que lui. Un harceleur a pour objectif de traumatiser son entourage, de le détruire psychologiquement.  Il harcèle, il manipule, il dévalorise et appuie là où ça fait mal. Il veut se venger de ses frustrations, faire payer à son ex les moqueries et les humiliations de ses potes qu’il adore, de ses collègues, de ses voisins etc. Avec eux, il est passif, il ne réagit pas, il tend l’autre joue pour se faire battre. 

La famille proche du harceleur, les potes ont souvent tendance à mettre de l’huile sur le feu. Ils prennent son parti au lieu de tenter de le raisonner... Ce ne sont que des primates.

Quand il y a destruction de matériel (voiture) , il faut commencer sérieusement à s’inquiéter. L’étape suivante, ce sont les menaces de mort qui ne sont pas des menaces en l’air...

 

Il y a deux types de harceleur : 

- celui qui a un véritable chagrin d’amour. Il veut manifester à l’autre sa tristesse et le reconquérir. Mais son insistance va assez vite s'essouffler, ça ne durera pas des années et il ne sera jamais menaçant et il ne crèvera pas pneus de votre voiture. Il est l’homme fusionnel mais dans le déni de la rupture et de sa part de responsabilité dans cette rupture. Il a un égo fragile et souffre de dépendance affective. Pendant la relation, il veut tout faire pour sa compagne, la suit dans ses sorites ("collant" et très amoureux) pour garder le contrôle, il a tellement peur de la perdre. Son amour, c’est sa seule raison de vivre, il a peu ou pas de passions, de loisirs. Il veut rester présent même  après la rupture. Il peut aller jusqu'à se suicider car il a perdu toute raison de vivre...

- l’autre c’est le machiavélique, le haineux, le déséquilibré. Il a un ego surdimensionné. Le harceleur est parfois à l’origine de la rupture, même quand il vit avec une autre compagne, il nie parfois avoir rompu avec son ex-compagne. Il quitte s’en prévenir... S’il est à l’orignie de la rupture, le doute n’est pas permis, vous avez affaire à un taré, un sadique. Il ne supporte pas que la femme quittée et méprisée ne lui court pas après, lui qui est inoubliable, il pense être aimé d’elle à vie, c’est une sorte d’érotomanie... Il délire.

Si vous êtes harcelées, Mesdames, Mesdemoiselles, gardez précieusement les preuves de harcèlement (textos, mails, messages sur répondeur téléphonique).

 

 

La justice s'intéresse peu à ces individus car ils ne sont pas dangereux pour la société, leur folie est relativement bien maîtrisée, ce ne sont pas des tueurs fous comme Anders Behring Breivik (Norvège), Mohammed Merah,  Richard Durn. Ils ne tueront que leur(s) cibles, leur(s) bouc-émissaire(s) : femmes et parfois enfants ou des autres membres de la famille. Ils sont souvent, comme je l’ai dit précédemment, des êtres très sociables, très serviables, très festifs, très accueillants mais assez souvent sans répartie quand ils se font agresser verbalement, des bonnes poires en somme pour la majorité des gens qui les côtoient... et abusent de "leur gentillesse" même s’ils ont une très haute opinion d’eux-même, se trouvant très intelligents, très beaux etc.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

542442_330491050364893_1794641130_n-1-.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

rediffusion d'une note de 2014

 

Partager cet article

Repost 1

Commenter cet article

Aline Tilleul 22/08/2015 16:02

Article très intéressant, mais qui manque un peu de nuances.