Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Vivreaupresent

Encore une liste noire de 68 médicaments, plus dangereux qu'utiles

1 Juin 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #Santé

 

La revue indique avoir remis à jour sa liste des médicaments "plus dangereux qu'utiles" qui devraient être écartés "dans l'intérêt des patients". Se fondant sur des études réalisées entre 2010 et 2013, elle liste 68 médicaments "dont la balance bénéfices-risques est défavorable dans toutes les situations cliniques pour lesquelles ils sont autorisés".


Parmi ces médicaments, certains présentent des risques "disproportionnés par rapport aux bénéfices qu'ils apportent" comme par exemple
le strontium ranélate (Protelos), utilisé dans le traitement de l'ostéoporose à risque élevé de fractures, mais qui peut entraîner des troubles neurologiques et cardiovasculaires graves pouvant aller jusqu'au décès. L'Agence européenne du médicament (EMA) vient d'ailleurs de recommander la suspension du marché du Protelos des laboratoires Servier.


La revue cite également la quinine
(Hexaquine, Okimus, Quinine vitamine C Grand), utilisée pour traiter les crampes mais qui expose également à des effets indésirables graves voire mortels comme des réactions anaphylactiques (réactions allergiques graves) ou des troubles hématologiques alors que leur efficacité est jugée faible. La revue déconseille également la prescription du dompéridone (Motilium) pour les reflux gastro-oesophagiens, soulignant que d'autres médicaments nettement moins dangereux existent.


De même
, l'Izilox (moxifloxacine), un antibiotique de la famille des quinolones, n'est "pas plus efficace que d'autres" mais expose à des syndromes de Lyell (une atteinte brutale et grave de la peau, potentiellement mortelle) et à des hépatites graves.


"Prescrire" s'en prend par ailleurs aux médicaments de la maladie d'Alzheimer disponibles qui ont "une efficacité minime et transitoire" mais qui peuvent exposer à des effets indésirables graves lorsqu'ils sont prescrits en association avec d'autres médicaments.

 

 

 

 

 

Pour le Protelos, ce n'est pas une révélation, il y a eu un documentaire télévisé à ce sujet, il y a 1 an ou 2. L'ostéoporose n'est pas une maladie, elle est due au vieillissement, et on ne peut rien faire pour lutter contre le vieillissement et la mort.

 

Les médicaments de la maladie d'Alzheimer n'ont jamais été efficaces mais les neurologues ont besoin de faire des prescriptions pour garder leur utilité, leur crédibilité aux yeux des patients.

Pour le moindre bobo beaucoup de personnes avalent une pilule et le pire c'est que les enfants sont eux aussi gavés de médicaments; beaucoup de jeunes mamans passent un temps infini avec leurs enfants dans les salles d'attente pour des prescriptions, elles croient que les médicaments font des "miracles". Ces consultations excessives et inutiles ont un coût non dérisoire pour la sécurité sociale. Ces mamans sont prêtes à gaver leurs enfants de poisons, de produits toxiques, et paradoxalement elles les retirent de l'école dès qu'une rumeur infondée est lancée... C'est vraiment du n'importe quoi !


Le corps humain est bien fait et sait de lui même se défendre, s'autoguérir, sans toujours avoir besoin d'être empoisonné par toute cette chimie !

Revenons un peu plus aux remèdes de grands-mères tout aussi efficaces pour certaines maladies et armons-nous un peu de patience. 

 

 

 

 

 

 

 

Rediffusion d'une note du 31/01/2014

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article