Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Vivreaupresent

Les mesures d'éloignement sont la cause principale de la délinquance en milieu rural

26 Mars 2017 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #Traditions des pays

 

En théorie, les mesures d'éloignement ordonnées par la justice permettent de désengorger les prisons (des économies pour l'Etat) et d'éviter que certains délinquants ou malades mentaux ne continuent à faire pression sur leur entourage, de les menacer de mort... Ca permet aussi  de les extraire d'un environnement urbain, de les séparer de leurs potes qui ont la même mentalité. Voilà pourquoi on compte, aujourd'hui,  en 2013, plusieurs milliers de dealers en liberté dans nos campagnes, maris violents, cambrioleurs, malades mentaux tueurs sortis de l'HP etc...  On les parachute dans les villages pensant qu'ils deviendront plus "civilisés", et c'est une manière de s'en débarrasser pour les refiler à d'autres... Ces individus n'ont pour seule obligation que de pointer au commissariat ou à la gendarmerie.

Mais en pratique, ils contaminent les villageois, les mauvais sujets du coin, de tous les milieux, font vite bande avec eux... La tranquillité des campagnes, c'est fini ! Ils arrivent avec le cannabis, la coke, leurs armes à feu, leurs couteaux. Les caïds en milieu rural, ça prolifère. Les bourgs dans lesquels ils s'installent deviennent à leur tour des "zones à problèmes". Les règlements de compte, les voitures qui brûlent, ça devient "banal" dans des bourgs de 4 000 habitants. Certains qui habitent les mêmes immeubles que ces individus ou que les "contaminés" ne peuvent plus sortir le soir où ils ont peur pour rentrer de leur boulot, à 18 h l'hiver, ils se font menacer de mort par ces alcoolisésdrogués. De plus, ils font des teufs quasiment toutes les nuits, la musique à fond, avec alcool et drogue et, si les voisins osent se plaindre, les gendarmes et les élus locaux culpabilisent les plaignants, les houspillent, pas besoin de les ménager.... Quant aux délinquants, ils sont protégés, il faut leur parler avec beaucoup de tact. Il règne alors un climat d'insécurité. Ce sont les plus gênés qui doivent partir, ils doivent fuir.. C'est le monde à l'envers...

 

 

Afficher l'image d'origine

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article